Ceuta (Espagne) : Un fourgon immatriculé en région parisienne avec une cinquantaine de migrants à bord force un poste frontière

Ce fourgon a surgi dans la nuit «à toute vitesse et cassé la grille» du poste frontière de Tarajal, a déclaré un porte-parole de la Garde civile à Ceuta.

[...]

 

 

Selon une vidéo du quotidien local «El Faro de Ceuta», la partie avant de ce fourgon blanc immatriculé en région parisienne a été gravement endommagée par son impact avec la clôture, qui apparaît ouverte et pliée.

[...]

20min.ch

Nos remerciements à Wilhou

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

     » … la partie avant de ce fourgon blanc immatriculé en région parisienne a été gravement endommagée par son impact avec la clôture, qui apparaît ouverte et pliée. »
    De la mécanique ou de la carrosserie … ce n’est PAS le sujet central ! L’immigration de masse illégale et violente (la preuve) est LE sujet. Ils sont incorrigibles ces journalopes !
    https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Un-fourgon-bonde-de-migrants-force-une-frontiere-12297685
    Depuis les attentats en France (Bataclan, Nice, marché de Noël, etc …) la pose de blocs en béton permet d’arrêter tous les véhicules, même des camions !
    L’amateurisme de la Garde civile de Ceuta est alarmante !
     »Depuis le début de l’année, 5216 migrants ont réussi à entrer »
    5’216 migrants illégaux à refouler manu militari !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.