Pays-Bas : Un Somalien condamné à seulement 20 jours de prison ferme pour viol car il accuse un léger retard mental

Une étudiante violée par un Somalien de 20 ans. Jugé comme un mineur en raison de son retard mental, il écope de 20 jours de prison ferme.

Khalid F., 20 ans, a violé une femme dans un bus qui reliait Zwolle à Dedemsvaart l'année dernière.

 

 

Mardi, F. a été condamné à seulement 180 jours de détention, dont 160 jours de sursis, car il accuse un léger retard mental.

Le soir du 3 avril 2018, la femme, alors âgée de 18 ans, est montée dans le bus à Zwolle. Une connaissance de l'école, Khalid F., s'est assis à côté d'elle et a baissé son pantalon. Puis il l'a forcée à avoir des rapports sexuels.

Elle a déclaré qu'elle était restée figée de peur et qu'elle n'avait pas pu demander de l'aide aux autres passagers. Depuis, elle n'ose plus prendre le bus le soir. Selon les juges, les images de la caméra de sécurité confirment sa version.

Détention pour mineur

Bien que F. était déjà majeur lorsqu'il a commis l'infraction, il n'est pas encore mature sur le plan mental. C'est pourquoi le système de justice pour mineurs a été appliqué. Outre la détention, il a été condamné à une peine de travail d'intérêt général de 60 heures.

Telegraaf.nlRtvoost.nl / Deswollenaer.nl

 

 

6 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Difficile de ne pas faire la relation avec un certain Mr SOROS qui avait demandé aux juges, en général, de ne pas être « trop sévères envers ces pôôôôôvres migrants. Il avait même commencé son baratin avec : « étant à l’origine du problème……
    .La responsabilité de SOROS & Cie, dans le déplacement de populations sans leur donner de garanties pour leur installation en Europe, est évidente. Mais y voir un sentiment de culpabilité, faut pas rêver. Ce sentiment est rare très rare dans les hautes sphères.

    Bon tous ces individus et leurs tares, éparpillés dans la nature, font partie de « l’ordo ab chaos » qui est censé nous affaiblir, jusqu’à obtention de notre obéissance.
    Ils n’y arriveront pas car il y a toujours et heureusement, bien préservée dans notre cerveau, ce que nomme Laurent GORY, « la part ingouvernable de l’individu »

  2. Posté par Antoine le

     »il n’est pas encore mature sur le plan mental »
    Par contre, cela va très bien dans le pantalon !
    La justice, justement, baisse le sien pour des raisons de connivence avec la gôchiasse au pouvoir !
    Il doit y avoir une  »petite erreur » c’est bien 20 ans de tôle qu’il mérite et une expulsion à vie de l’Europe !

  3. Posté par Vautrin le

    Les retardés mentaux, en l’occurrence, sont les juges gauchistes. Or cette engeance prolifère. Malheur aux pays dont les juges sont idiots !

  4. Posté par Sergio le

    La racaille judiciaire confirme, si besoin était, qu’un clandestin ne risque absolument rien. Lui et ses copains doivent hurler de rire en songeant à ces imbéciles de Blancs qui continuent à maintenir la gauche au pouvoir pour leur seule prospérité.

  5. Posté par Christian Hofer le

    demander*

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.