Asile au Tyrol : Des centaines d’incidents dissimulés au public

Des chiffres confidentiels concernant des incidents et des agressions ont fait leur apparition et ils choquent. De janvier à juillet de cette année, il y a eu plus de 600 incidents graves dans les 80 institutions du pays.

Les faits et les chiffres divulgués par le site "Krone" donnent à réfléchir. Pas simplement parce qu'ils se sont produits, mais bien plus parce qu'ils ont été cachés. Plus précisément, dans une analyse dite des besoins 2020-2021, il est question de:

  • 609 incidents de janvier à juillet 2019, dont près de 500 se sont produits dans les logements collectifs (GUK).
  • Il s'agit notamment de 235 incidents impliquant des services d'urgence (telles que la police, les services de secours et les pompiers).
  • En outre, 186 incidents impliquant des conflits physiques, des attaques contre le personnel de sécurité, etc. ont également été signalés.

La lettre indique également que des interdictions de séjour devaient être imposées à 110 ( !) personnes. "On peut déjà en déduire l'ampleur du potentiel de conflit. Ces chiffres sont un grand appel à l'aide de la part des collègues, souligne un initié des services sociaux tyroliens
(TSD), qui veut rester anonyme.

[...]

En conclusion de cette analyse des besoins, il est indiqué que l’on peut parler ici de plus de 1200 incidents pour un an.

[...]

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Krone.at

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

     »De janvier à juillet de cette année, il y a eu plus de 600 incidents graves dans les 80 institutions du pays. … mais bien plus parce qu’ils ont été cachés »
    Pour quelles raisons le gouvernement autrichien voudrait cacher des incidents impliquant des migrants ?
    Pour ne pas stigmatiser cette tranche fragile de profiteurs d’allocs et de racailles incrustées illégalement en Europe !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.