Migrants : l’ONU appelle à ne pas pénaliser les navires humanitaires

L'ONU a appelé jeudi à ne pas pénaliser les navires humanitaires portant secours aux migrants en détresse en Méditerranée.

Dans une déclaration commune, le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés, Antonio Grandi, et le directeur général de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Antonio Vitorino, soulignent le "rôle crucial" des navires des ONG en Méditerranée.

Ils "ne devraient pas être pénalisés pour avoir sauvé des vies en mer", estiment-ils, alors que l'Italie, sous l'impulsion de son ministre de l'Intérieur d'extrême droite Matteo Salvini, a fermé ses ports à ces navires, que celui-ci considère comme des complices des passeurs.

MM. Grandi et Vitorino demandent aussi que les navires commerciaux ne soient "plus renvoyés en Libye pour débarquer les passagers qu'ils ont sauvés" et l'arrêt de la détention des migrants renvoyés en Libye.

"Toute aide et toute responsabilité à allouer aux entités libyennes concernées devraient être subordonnées à la condition que plus personne ne soit arbitrairement arrêté après avoir été secouru et que le respect des normes relatives aux droits humains soit garanti, affirment-ils, ajoutant que, dans le cas contraire, "ce soutien devrait être interrompu".

[...]

Lorientlejour.com

5 commentaires

  1. Posté par Poulbot le

    DEHORS.

  2. Posté par Michel Vasionchi le

    Scandaleux ! voilà que l’ONU fait de la pub pour les passeurs ,leurs réseaux et les gouvernements corrompus qui encouragent et/ou facilitent le flux migratoire…!

  3. Posté par JeanDa le

    ONU = Organisation des Nuls Utopistes

  4. Posté par Vautrin le

    Ces rafiots NE-portent-PAS-secours, ils sont le maillon terminal d’une longue chaîne de trafic de clandestins organisé depuis l’Afrique. Donc ils doivent être durement pénalisés (séquestre, destruction) au nom du droit des peuples à la continuité. L’ONU ? Un machin ethnocidaire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.