Genève : Nouvelle agression gratuite d’un mineur. Le 24 Heures refuse d’indiquer les caractéristiques ethniques des agresseurs

Leur journaliste a pris contact directement avec la mère : Résultat? Aucune indication sur l'élément le plus important de l'agression. C'est ce genre d'informations tronquées qui permettent à la socialiste Savary de prétendre "qu'on ne connait pas les agresseurs". Par leur silence, ces médias travaillent pour la gauche de manière consciente.

La Bazonline.ch a très bien expliqué ce qui se passe avec notre presse désormais :

"Les soi-disant médias de qualité ont applaudi la politique de bienvenue de Mme Merkel et signalent à présent, marmonnant à contrecœur, les demandeurs d'asile délinquants. Mais grâce à la presse régionale et surtout aux médias sociaux, les nouvelles réalités ne peuvent être dissimulées."

A noter que pour l'autre agression, le jeune agressé à Genève a effacé son commentaire Facebook.

**********

Nouveau cas de violence impliquant des mineurs à Genève. La semaine dernière, un garçon de quatorze ans s’est fait taper, près de la gare en fin d’après-midi, par une dizaine d’autres jeunes, vraisemblablement du même âge. Il ne les connaissait guère, selon sa mère, contactée au téléphone.

Des passants, puis un employé de l’entreprise de sécurité Securitrans, sont intervenus. L’enfant s’en est sorti avec des bleus dans le dos et sous l’œil. Une plainte a été déposée à la police et une enquête est en cours.

(...)

24 Heures.ch

5 commentaires

  1. Posté par Voyageur le

    Élevons nous, montrons notre ras le bol des théoriciens, des gauchistes,soyons fiers d’être Suisse, Italien, Français et surtout de vouloir vivre chez nous selon nos lois et coutumes, celui qui n’aime pas notre façon de vivre qu’il s’en aille. Regardons l’évolution de nos villes sur les dix dernières années CAUCHEMARDESQUES
    N’ayons pas peur de montrer notre ras le bol, chacun chez soi, RETROUVONS NOTRE DOUCEUR DE VIVRE TELLE QUE NOUS LA CONNAISSIONS…….

  2. Posté par Liberté le

    Avant la dernière guerre mondiale, la censure des médias était totale. AH a dissimulé l’ensemble de ses premiers crimes, pour ne pas lever un soupçon. Que vit-on aujourd’hui? Censure. Et pire, ces colons s’invitent chez nous sous le couvert de la liberté de religion, nous traitent de racistes, alors qu’ils nous taxent de mécrant, le racisme le plus virulent sur terre.

  3. Posté par Edi O le

    Avez-vous plus d’informations sur l’agression du jeune homme de 15 ans de Genève ?
    J’ai trouvé sa page facebook louche. Il a seulement 40 amis…
    Savez-vous pourquoi sa publication a été retirée ?

  4. Posté par Antoine le

    La chape de plomb de la CENSURE d’abat sur NOUS !
    Réagissons en contactant nos élus !
    Montons la pression !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.