Italie : une bombe artisanale explose devant un siège régional de la Ligue. Un groupe anarchiste revendiquerait l’attaque.

Selon le ministre de l'Intérieur et chef de file de la Ligue Matteo Salvini, une bombe artisanale aurait explosé devant le siège du parti à Villorba (Trévise) sans faire de blessés. Une autre, qui n'a pas explosé, aurait aussi été retrouvée.

Matteo Salvini, ministre italien de l'Intérieur, a fait savoir sur Twitter le 16 août qu'une bombe artisanale avait explosé devant le siège du parti la Ligue, à Villorba, commune italienne de la province de Trévise, dans la région de Vénétie.

«Ils essaient de nous arrêter, mais la violence et la délinquance ne nous font pas peur», a commenté le ministre.

Selon le journal régional Corriere del Veneto, qui rapporte l'information, l'incident serait survenu «probablement le dimanche 12 [août]» et n'aurait pas fait de blessés. Une deuxième bombe aurait été désamorcée.

D'après cette même source, la première bombe artisanale aurait en fait été un «piège» et la seconde, plus puissante, constituée de clous et de morceaux de métal, était «probablement destinée aux forces de police».

Le Corriere del Veneto précise que la police aurait intercepté un message de revendication émanant d'un groupe anarchiste sur internet. L'authenticité de celui-ci est étudié par les enquêteurs.

RT

Corrieredelveneto

 

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Alors si la « fausse » gauche se met à employer les méthodes criminelles des islamistes, « on n’est pas sortis de l’auberge ». On la savait traître, mais à ce point!!!
    Comment se débarrasser de ces gauchistes et de ces islamistes? UN DEFI POUR L’EUROPE.
    Espérons que la mafia qui n’est jamais à court de « fantaisies cruelles » ne va pas y mettre aussi son grain de sable.

    Je finis par comprendre pourquoi les rois étaient intraitables quand trop de forces d’opposition menaçaient la stabilité de leur royaume. L’actualité d’aujourd’hui, nous apprend combien il est facile de déstabiliser une nation. Et combien les maîtres de l’Argent peuvent y contribuer.

    Que Dieu s’il existe, accorde santé et vie à Mr Salvini.

  2. Posté par combattant le

    Monsieur SALVINI ,n’hésitez pas à APPLIQUER LA SENTENCE QU’IL MERITE.Nous sommes carrèment dans un état de GUERRE,utilisons les MOYENS que nous donne le droit en état de SIEGE. Vous voyez cher Monsieur SALVINI de quoi je veux parler.Il faudra réagir pour le BIEN ET LA SECURITE DES VÔTRES,ne vous occupez surtout pas de l’homme à la soutane. OEIL pour OEIL= DENT pour DENT.

  3. Posté par aldo le

    Voilà donc un quotidien bonne conscience qui soutient l’inversion des valeurs en accusant les antifascistes de fascistes voulant faire croire que le fascisme de gauche n’existe pas. https://www.letemps.ch/monde/lombre-fascisme-plane-campagne-electorale-italienne La gauche italienne n’est qu’un fascisme et ici ses méthodes à coup de bombe, comme celles des terroristes islamiques, le confirment. Salvini a donc totalement raison quand il s’attaque à l’islamisation de l’Italie soutenue par les gauches criminelles. https://lesobservateurs.ch/2018/08/16/matteo-salvini-nous-avons-un-probleme-avec-lislam-je-veux-surveiller-les-mosquees-video/

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.