Allemagne : un homme d’origine iranienne poignarde les passagers d’un bus. L’agresseur frappait au hasard. Il y aurait 14 blessés.

Un homme a attaqué les passagers d'un bus, à Lübeck, dans le Nord de l'Allemagne, rapporte le journal local Lübecker Nachrichten (en allemand).

Selon les premières informations,  le suspect, un homme d'une trentaine d'années originaire d'Iran s'en est pris aux passagers d'un bus. Armé d'un couteau, il aurait blessé quatorze personnes, dont le chauffeur du bus.

La police n'a pas encore confirmé le nombre de blessés.

Ce dernier a ouvert les portes du véhicule afin que ses passagers puissent descendre. Des policiers en patrouille, qui passaient par là au moment des faits, ont été alertés par la scène. Le suspect a été rapidement appréhendé.

La piste terroriste "pas exclue"

"On ne peut rien exclure, y compris un motif terroriste", a déclaré la procureure de Kiel, Ulla Hingst.

Celle-ci a également indiqué à la télévision allemande ntv ne rien pouvoir dire sur l’agresseur, "sinon qu’il s’agit d’une homme dont l’identité n’a pas encore été établie".

Selon elle, des démineurs sont sur place afin d’examiner un sac suspect dans le bus.

D’après des témoins cités par les Lübecker Nachrichten, un assaillant a fait tomber son sac au sol dans le bus, puis en a tiré une arme blanche avec laquelle il a attaqué au hasard les autres passagers.

Le chauffeur a alors stoppé le bus et a lui-même été attaqué, selon le témoignage. Il a ouvert les portes afin de laisser sortir les passagers.

Selon Mme Hingst, ce sont les passagers du bus qui ont maîtrisé l’attaquant. Des policiers arrivés sur place ont ensuite interpellé l’assaillant, d’après un témoignage.

"Les passagers ont sauté du bus"

Selon Lothar H., un témoin âgé de 87 ans, "les passagers ont sauté du bus et criaient. C’était effrayant. Après, les blessés ont été évacués. L’agresseur avait un couteau de cuisine", a expliqué l’octogénaire.

Si le mobile du crime n’a pas encore été établi, les faits interviennent dans un contexte tendu en Allemagne où plusieurs attentats ou tentatives d’attentats islamistes ont été recensés ces dernières années, notamment à l’arme blanche.

Source

Rappels:

Juncker s’inquiète des nationalismes en Europe

Viktor Orban à Angela Merkel au sujet de l’immigration : « Il ne faut pas laisser ceux qui apportent de mauvaises choses rentrer. »

16 commentaires

  1. Posté par raus le

    les consanguins font n importe quoi et les gouvernements européens le savent, peuvent t il faire marche arrière ? pas si sur trop de musulmans racaille dégénérée il faut les gros moyens comme en 40 il n y a pas d autres solutions.

  2. Posté par combattant le

    Dame MERKEL n’était pas dans le bus !…….m…………..e

  3. Posté par Noel Cramer le

    Sur BBC News, on parle d’un « citoyen allemand de 34 ans… » – sans plus.

  4. Posté par faune a part le

    ou comme un chien belge s attaquant aux voitures en stationnement donnant suite au bouledogue alfrancais.

  5. Posté par culture a part le

    existe t il la fête des couteaux et de la décapitation en alfranc e? exemple (le salon de la découpe ou de l égorgeur) a mon avis le gouvernement en place serait il favorable ? a vos marques prêt plantez .

  6. Posté par pépé le moko le

    Sur Euronews on nous dit que c’est un allemand ! De papier ?

  7. Posté par Antoine le

    Un couteau fou manipulé par un fou !
    Et ce fou est devenu fou en lisant le livre qui rend fou de la secte mortifère …

  8. Posté par sitting bull le

    sa c est pour tous ceux qui veulent ouvrir les portes et frontières …

  9. Posté par fred le

    et personne pour lui sauter dessus ??? bon il n’a pas crié ‘Ah là c’est le bar » donc ce n’est pas un attentat. simplement un déséquilibré.

  10. Posté par Kouffar le

    Dans ce genre d’attentat, on sait que l’islam est en général impliqué. Quant aux motivations, il n’y en a généralement aucune, si ce n’est d’agir au nom d’Allah… Ils ne se rendent pas compte que ce dernier leur chie dessus, tout comme moi d’ailleurs…

  11. Posté par pépé le moko le

    On va apprendre que l’ iranien souffrait de troubles psychiatriques !

  12. Posté par Sergio le

    Un loup solitaire souffrant de troubles psychiques s’en prend à un autocar.

  13. Posté par Tommy le

    Le journaliste de 20 Minutes a visiblement eu une crampe au moment de devoir citer la nationalité de cette chance pour l’ Allemagne.

  14. Posté par Gabrielle le

    Mea Culpa… Ils en parlent, tout en martelant que les motivations de l’agresseur (iranien semble-t-il) ne sont pas connues. Ouf ! on a eu peur que ce soit un motif terroriste islamiste…

  15. Posté par Gabrielle le

    Ne reste plus qu’à envisager que, comme d’hab, les merdias se garderont bien de pondre un article sur cet attentat. Heu… attentat, c’est vite dit, hein ? Non, depuis le règne de la bienpensance, on parle plutôt d’un incident. Invariablement commis par un déséquilibré.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.