Le plan de l’UE pour juguler la crise migratoire capote avant d’avoir commencé, car pas un seul pays africain n’est d’accord

La tentative désespérée de l’Union européenne de se sauver d’un soulèvement populiste en révisant sa politique d’immigration a avorté avant même d’avoir obtenu le feu vert.

La Commission européenne avait annoncé un plan visant à mettre en place des centres de filtrage des migrants sur le sol africain afin de tenter de réduire le nombre des personnes qui se risquent à traverser la Méditerranée pour gagner l’Europe.

Mais Dimitri Avramopoulos, le Commissaire européen en charge de la migration, a avoué que l’Algérie, l’Égypte, la Libye, le Maroc, le Niger et la Tunisie n’avaient pas été consultés et qu’aucune proposition officielle ne leur avait été adressée.

Tahar Cherif, l’ambassadeur de Tunisie auprès de l’UE, a déclaré : « La proposition a été soumise au chef de notre gouvernement il y a quelques mois lors d’une visite en Allemagne, la demande a également été faite par l’Italie et la réponse est claire : non ! »

Les eurodéputés ont fait des pieds et des mains pour trouver quelque chose qui puisse sauver la chancelière allemande Angela Merkel en butte à une fronde à cause de sa politique d’immigration.

Le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, membre du parti sœur de Mme Merkel, la CSU, a donné à la chancelière un délai de deux semaines pour résoudre la crise migratoire du pays. Il suit une ligne plus dure, voulant renvoyer les migrants à la frontière, en violation des règles de l’UE.

L’UE tiendra un sommet d’urgence ce week-end, réunissant Allemagne, France, Italie, Espagne, Grèce, Bulgarie, Pays-Bas et éventuellement Belgique et Malte, en vue de trouver une solution dimanche.

Mais le Premier ministre italien Giuseppe Conte a déclaré qu’il refuserait de signer une déclaration commune avec l’UE sur la manière de faire face à la crise.

La semaine dernière, le nouveau ministre de l’Intérieur du pays, Matteo Salvini, a interdit aux bateaux non gouvernementaux d’accoster en Italie s’ils avaient sauvé des migrants à bord.

La Hongrie a déjà annoncé qu’elle et les autres pays de Visegrad – Tchéquie, Pologne et Slovaquie – ne participeraient pas à ce mini-sommet.

Le Premier ministre Viktor Orban a déclaré que la question devait être discutée par tous les États membres lors d’une réunion officielle du Conseil européen, plutôt qu’en petit comité par la Commission européenne : « Nous comprenons qu’il y a des difficultés politiques internes dans certains pays, mais cela ne doit pas conduire à une précipitation paneuropéenne. »

Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a déclaré qu’il n’y assisterait pas non plus : « Ils veulent réchauffer la proposition que nous avons déjà rejetée. »

Source : Daily Express

Résumé Cenator pour LesObservateurs.ch

12 commentaires

  1. Posté par faune a part le

    c est bon !!! j ai trouvé , c est la tête de Merkel sur le corps d un sanglier .

  2. Posté par Aazam Zanganeh le

    Centre Iranien des Droits de l’Homme
    Genève – Suisse

    Son Excellence
    Monsieur Donald TRUMP
    Président des Etats –Unis
    D’Amérique
    1600 Pennsylvania Ave NW
    Washington DC
    20500 Etats-Unis

    Monsieur le Président,
    Je porte à votre connaissance, qu’en mai 2017, je vous ai écrit (copie en annexe) pour vous informer de la gravité de la situation économique en Iran avec une bande de terroristes : les Ayatollahs – Miliciens islamiques nommés Pasdaran qui, en 39 ans, ont détruit l’économie du pays et vendu la majorité de l’exploitation de la mer Caspienne et du Golf Persique aux Russes et Chinois, ainsi qu’au Qatar. Ils ont même autorisé l’importation des déchets radioactifs des centrales russes et enterrés en Iran. Il y a aussi le massacre des scientifiques de l’environnement, qui a été soldé par l’explosion de leur avion en mars dernier et le Professeur Emami a été assassiné en prison, comme plus de 800 personnes arrêtées dans les émeutes du renversement du régime en janvier dernier.
    Vous êtes le seul Président qui, depuis 1979, a donné la vérité sur ces bandes de terroristes professionnels qui gouvernent en Iran et 80’000’000 personnes sont leurs otages.
    Concernant le soutien de Monsieur Macaron et de Madame Merkel, les deux élus du groupe Bilderberg favorables au régime terroriste des religieux en Iran, ces derniers donnent leur soutien à cause de la pression de la Mafia des hommes d’affaires européens, pour le profit de milliards chaque jour, sur les cadavres des pendus et la torture des jeunes iraniens, ainsi que des femmes iraniennes.
    En octobre 2016, la même Mafia a obligé le Président de la Confédération et du Conseil d’Etat Genevois à se rendre en Iran avec 100 (hommes d’affaires) pour conclure des contrats. En ce temps-là, j’ai écrit au Conseil Fédéral et à l’Etat, pour les avertir que la Suisse est un pays neutre et qu’elle ne traite pas ces affaires-là avec des terroristes du gouvernement iranien. Mais après 4 mois, toutes les banques suisses ont refusé les accréditifs du gouvernement terroriste des Ayatollahs.
    Je ne vous parle même pas des interventions de ces bandes d’assassins islamiques et de leur relation financière avec le Hezbolah/Hammas/et le groupe Salafiste du Yémen, tandis que les écoliers iraniens doivent chercher de la nourriture dans les bennes à ordures, alors que certains vivent de mendicité dans la rue, faute d’argent au sein de leur famille.
    Le gouvernement iranien ne recule devant aucun acte criminel. Depuis 2008, le transfert de la drogue, venant d’Afghanistan, ainsi que la production iranienne sont transportés par avion, directement de Téhéran en Bolivie – au Vénézuela et au Nicaragua, pour le compte de la Mafia Italienne .
    Il est indispensable comme vous l’avez fait à l’égard de la Syrie de détruire les bases des miliciens islamiques à Téhéran, ainsi que Sepah Godes, l’organe de terrorisme international, dont le soulèvement populaire a commencé depuis décembre 2017 et qui continue actuellement dans plusieurs villes d’Iran et qui permettra le renversement de ce régime barbare.
    Concernant les armes chimiques, vos services secrets sont bien en place pour dire que les stocks sont en Iran, livrés par les Russes, et lancés sur la population civile syrienne. A chaque action de lancement, les Hezbolah et Pasdaran transportent par camion ces armes chimiques sur les bases militaires.
    Ce qui est étonnant, c’est qu’à la réunion de l’ONU cette dernière a donné son accord pour l’intervention en Iran, afin de protéger et d’aider la population iranienne. Alors quelle est la difficulté, pour Madame Merkel et Monsieur Macron de ne pas respecter les droits de l’homme, afin d’intervenir et de sauver les Iraniens ?
    Monsieur le Président, nous aimerions accueillir en Iran, le peuple juif d’origine persanne, vu que nous allons probablement reconnaitre l’Etat d’Israël par le nouveau gouvernement iranien qui viendra au pouvoir. Evidemment vous est le bienvenu, après 39 ans de terrorisme et de massacres de plus de 2 millions six cent mille Iraniens, dans un pays libre et démocratique pour fêter le principe de la religion fondamentale persanne, c est-à-dire les « Zoroastriens », qui n’est pas une religion d’Etat, puisque comme en Europe ou en Suisse, la population est libre d’adhérer à n’importe quelle religion. BAHAI/JUIVE/CHRETIENNE/MEME L’ISLAM, puisque l’Etat sera Laïc.
    Il est évident que 8 millions d’exilés seront de retour et nous demanderons à tous les pays d’extrader les criminels religieux Pasdaran, ou collaborateurs du régime, qui ont volé plusieurs milliards de ressource économique du pays, et qui doivent être jugés par des avocats étrangers, comme observateurs dans des tribunaux civils ou militaires.
    Nous respecterons les droits de l’homme, la charte de l’ONU pour chaque individu criminel.
    Dans l’attente de vos actions militaires pour libèrer ce pays du cancer du terrorisme religieux, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de ma considération distinguée.

    Président du Centre Iranien
    Des Droits de l’Homme à Genève

    F. AAZAM-ZANGANEH

    Genève le 03.05, 2018

    Copy :
    M,.PAMELA P.WILLE FORD
    Ambassadeur USA
    Schosshaldenstrasse 46
    3006 Berne
    ——————————–
    DFAE Secrétariat d’Etat
    Monsieur Ignacio CASSIS
    Conseil fédéral
    Palais fédéral ouest
    3003 BERNE

    Ambassade d’Israël
    Chancellerie
    Case postal Alpenstrasse 32
    3000 BERNE

    F.AAZAM-ZANGANEH
    Centre iranien des droits dès l’homme
    30 Pâquis
    1201 GENEVE
    aazam@bluewin.ch
    tel :0041792138914

  3. Posté par humour B le

    c est quoi ? un morse ou un cachalot , je trouve que la bête en question est poilue , j ai trouvé ….. c est un barbu terroriste encore vivant déguisé en mercron quelle horreur!!!!!

  4. Posté par Socrate@LasVegas le

    Excellente illustration! :-))

    Gardez-la sous la main…Quelque chose me dit qu’elle va être encore utile!

  5. Posté par Stéphane Montabert le

    Moi je trouve ce photomontage très drôle au contraire, à l’inverse de l’original qui avait été bien mis en scène pour faire pleurer dans les chaumières (opération réussie d’ailleurs)

  6. Posté par lucie le

    @Christian, le pauvre petit garcon etait pure propagande, alors, en plus il etait pas mort.

    A part ca, si les centres en Europe fonctionnent, les ONG ne vont pas se gener pour les remplir a raz bord. Le deferlement continuera de toute maniere… et pourquoi pas par avion?

  7. Posté par Le pragmatique le

    Ça va être un sacré défit (lol) pour Merkel de poursuivre le grand remplacement à marche forcée. Je lui souhaite bien du plaisir. Respect pour l’italie et le groupe de Visegrad qui sont généreux en terme de sable dans les rouages. Il est temps de mettre un terme à cette farce.

    De croiser des voilées chaque jour, des dealers chaque soir et pépites diverses et variées à chaque coins de rues est devenu intenable. Et de payer des impôts pour ce spectacle, on en a plus qu’assez.

    L’Europe est le seul continent à financer sa destruction.

  8. Posté par Antoine le

    Dénonçons les accords de Schengen !
    En cas de fortes affluences à nos frontières, j’espère que M. Parmelin est dans les  »starting block » et surtout que la troupe est bien formée pour refouler les migrants/immigrés, même dans le cas où il y en aurait des centaines de milliers, provenant de la route des Balkans, de l’Italie, la France et l’Allemagne … Notre situation géographique au centre de l’Europe risque de nous faire subir des invasions catastrophiques !
    Armons-nous pour nous défendre !

  9. Posté par Christian le

    Photomontage ignoble ! Comment osez-vous instrumentaliser ainsi la mort tragique d’un petit garçon ?

  10. Posté par Coiron le

    On ne demande pas leurs avis à des mendiants , pas foutus de mettre en valeur leurs ressources et se laissant corrompre par des apatrides qui les pillent ! CIRCULEZ , on s’occupe du reste ! La seule solution , vraiment humaine , c’est une recolonisation , avec nos valeurs .

  11. Posté par Jacques le

    Les seuls « vrais réfugiés vraiment éligibles » sont dans les camps de réfugiés du HCR et autres. C’est donc là qu’il faut aller les chercher.
    Et appliquer vraiment la charte sur les réfugiés, qui je crois, dit que les réfugiés sont censés rentrer chez eux quand cela va mieux. Ce qui n’est plus le cas depuis bien trop longtemps.

  12. Posté par Francs le

    c’est macron le grand manipulateur au nom de Rothschild

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.