Toulouse : Très violents affrontements dans le quartier de La Reynerie suite au contrôle d’une femme en niqab qui faisait du sport. Le commissariat attaqué

Synthèse de la sécurité publique

photo

La tension était vive ce dimanche soir à La Reynerie, quartier difficile de Toulouse au coeur du Mirail, où des affrontements violents entre de jeunes habitants de cette cité classée en zone de sécurité prioritaire et la police ont débuté vers 20 heures. Ce lundi matin, aucun blessé n’était à déplorer chez les forces de l’ordre et les émeutiers et aucune personne n’a été interpellée. En tout, onze véhicules ont été incendiés dans les quartiers Reynerie et Bellefontaine ainsi que plusieurs containers à ordures.

Ces incidents ont dans un premier temps débuté rue de Kiev, axe majeur du quartier de La Reynerie. Ils seraient liés au décès d’un détenu à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse, dans la nuit de samedi à dimanche. Cet homme, habitant du quartier de la Reynerie, était âgé d’une trentaine d’années. On ignorait ce dimanche soir dans quelles circonstances il était mort à la maison d’arrêt. Un autre fait, intervenu dimanche en fin de journée, aurait pu aussi mettre le feu aux poudres : le contrôle d’identité par des policiers d’une femme voilée.

La police a envoyé d’importants renforts sur place et a totalement bouclé le quartier. Près de 300 grenades lacrymogènes ont été tirées pendant cette soirée. « Les affrontements ont été extrêmement violents, indique Didier Martinez du syndicat de gardiens de la paix SGP-FO. Les collègues ont été très choqués. Les événements ont été très compliqués à gérer mais ils ont fait preuve de beaucoup de sang-froid ».

Près de 200 policiers, gendarmes et CRS se sont opposés aux émeutiers et ont protégé différents biens publics et privés dont le commissariat du Mirail qui a été pris pour cible. Les forces de l’ordre ont notamment été victimes de jets de projectiles.

Via Fdesouche. com

8 commentaires

  1. Posté par Marie-France le

    Mais ces pauvres femmes emburqadées, enfourladées maltraitées en France .. il faut qu’elles viennent chez nous..voyez celle-ci . elle a bien quitté Toulouse .. et voyez comme elle est chouchoutée… elle passe même à la Tv .. une vraie vedette.. et en plus ,il y a même des catho pour lui lécher les babouches..
    https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/entretien-avec-sandrine-ruiz-presidente-de-lunion-vaudoise-des-associations-musulmanes?id=9487704

  2. Posté par Mac’oest le

    2 sommations puis tirer dans le tas de gens hostiles. Ils continuent les émeutes et brûlent des trucs? On tire encore à balles réelles. Il n’y a que comme ça que la police retrouvera sa propre sécurité et qu’elle maîtrisera à nouveau ces zones. Aux USA ils ne jouent pas et les racailles le savent.

  3. Posté par Aude le

    Il ne faut rien lâcher. Ces islamistes tentent chaque fois la violence pour justifier leurs stupides mœurs.
    Embarquer du même coup ces racailles pour entrave à la loi et violences. Autant de fois que le scénario se répète.

  4. Posté par jsg le

    Un hotel 2 étoiles au milieu de ce quartier, entouré d’une clôture, avec caméras partout… et celà déjà il y a plus de 25 ans…

  5. Posté par Sitting bull le

    merci aux gauchistes et aux médias traditionnels pour cette invasion de barbares mahométans qui mettent nos villes a feu et a sang …selon les médias les pauv petits ils viennent chercher de meilleurs conditions de vies …bin on voit le résultat

  6. Posté par Vautrin le

    Le train-train, quoi ! Et on laisse faire les ennemis civilationnels.

  7. Posté par SD-Vintage le

    Macron se prépare à faire des concessions à l’Islam radical. C’est un homme de dialogue comme Bergoglio.

  8. Posté par Antoine le

    Combien de centaines d’arrestations en plus de la miss en niqab ?
    Aucun pour ne pas remplir inutilement les prisons qui débordent de toute cette racaille …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.