Moscovici P. , Un Commissaire politique européen sur les rapports UE-Suisse: Un exemple de discours hypocrite

"Quel pays est plus européen que la Suisse ".  C'est la question rhétorique et hypocrite du commissaire européen P. Moscovici.  Oui c'est exact , la Suisse est très européenne mais pas comme l'est devenue l'UE qui n'a  plus rien à voir avec l'Europe historique. C'est cela qui gêne l'UE et c'est une des raisons de l'obsession de l'UE de vouloir faire entrer la Suisse dans ce monstre devenu autoritaire et déjà pré-totalitaire. Il aime la Suisse. Mdr.

NON nous ne voulons pas être soumis à des politiciens comme vous qui n'ont jamais fait le moindre travail concret  et qui n'ont pas créé le moindre emploi, n'ont été élu par personne et désigné  que pour des raisons idéologiques, en récompense d'un long militantisme socialiste ringard et heureusement totalement discrédité.  Il est vrai que nos socialistes suisses vous aiment et veulent aussi vous rejoindre dans l'UE mais les vrais Suisses ne veulent en aucun cas d'un charmeur de serpents et de votre promesse de nouvel avenir radieux  qui finira comme les autres promesses socialo-communistes. Nous ne voulons pas sombrer avec vous et perdre 700 ans de vie politique et citoyenne exemplaires. C'est l'existence même de la Suisse qui gêne les idéologues totalitaires de l'UE car elle incarne un type de société qui ne doit pas exister à côté de votre UE; la Suisse représente ce que devrait être une vraie Europe. Insupportable.

Ensuite, ce vrai commissaire politique, élu par personne et ne disposant d'aucune compétence particulière à part celle  d'être un idéologue socialiste au langage policé, hypocrite  et menteur propre à séduire les premiers naïfs, incarne toute la différence qu'il y a entre un grand politique comme D. Trump qui a passé sa vie a créer des emplois et des politiciens qui n'ont rien fait d'autre que de la politique politicienne socialiste opportuniste, avec en plus une prétention et une arrogance incroyables. C'est toute la différence entre des politiciens du passé et des politiques responsables, déterminés, pragmatiques, créateurs d'emplois par millions et donc au service de son pays et de ses citoyens. Combien d'emplois a créé l'UE? Pardon combien de chômeurs?

En effet , l'UE combien de division de chômeurs?

On ne veut pas de votre UE qui n'a plus grand chose à voir avec l'Europe  et dont les Suisses incarnent de manière exemplaire quelques valeurs fondamentales historiques depuis des siècles. C'est contre des politiciens comme vous que les peuples européens vont se soulever et se battre en refusant votre mépris, votre incompétence  et votre volonté de nous faire disparaître à force de mondialisation, de métissage au moyen d'un envahissement migratoire délibéré et encouragé, avec tentative de culpabilisation à l'appui.

Thao pantin!
La rédaction

12 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

     » c’est que nous les Suisses devons baisser la tête devant des gens que nous n’avons pas élu »
    Oui et dans ceux que l’on a pas élu (directement) les c.f. traîtres sont les pires! Nous sommes le Souverain en Suisse.
    Il faut voter les initiatives pour sortir de Schengen, de la CEDH et s’opposer totalement à un quelconque accord cadre = mort de notre Constitution et nous amenant juges étrangers, et obligation de reprendre TOUT les droit de l’ue passé et futur donc CETA, directive sur le droit des affaires, etc.
    Il faut faire bloc contre nos zélites totalement vendues à l’ue et à un petit nombre de happy few de l’économie prônant le dumping salarial par l’immigration sans limite.

  2. Posté par Gubelmann le

    Bravo au génie qui a écrit cet article.
    Dommage qu’il ne paraisse pas dans les médias de tout les jours.
    Ce qui est le plus triste dans toute cette misère qu’est UE, c’est que nous les Suisses devons baisser la tête devant des gens que nous n’avons pas élu. Il faut aussi dire que Moscovici a couvert son collège qui était accusé de blanchiment d’argent quand ils étaient ministres de la France. Et cet ignoble personnage vient nous faire la leçon en nous accusant d’être un paradis fiscal. De qui se moque t’il? De plus notre Conseil Fédéral veut faire partit de cette dictature de gauche alors que nous sommes environ 83% en Suisse à ne pas vouloir en faire partie. Depuis l’ouverture du libre passage la population de notre pays est passé de 6,5 millions à 9,5 millions d’habitants. Jusqu’où on va aller. Avant les émigrés venaient travailler, maintenant ils viennent profiter du système social au dépend de certains Suisses. Non merci Monsieur Moscovici je ne veux pas de votre dictature bolchevique ultra-libéral qui fait mourir les paysans et qui ruinent les honnêtes gens qui luttent pour survivre.

  3. Posté par lafronde le

    L’U.E. est-elle vraiment européenne ? Puisqu’elle est fondée sur le principe d’indifférenciation entre nationaux et étrangers extra-communautaire ! La République de Paris est-elle encore française ? Elle a subordonné son Droit national au Droit européen, et à ce titre sa loi a renié un principe antérieur essentiel, comme la préférence nationale. Que reste-il de la Communauté nationale ? Sans préférence nationale ? Nous sommes dans une République post-française ! Qui pille, persécute et trahi les français. A preuve les politiques publiques qui favorisent les étrangers non-européens. Soit sur le critère : logement, école, soit par favoritisme : emploi, soit par laxisme : application de lois et des peines. Les Etats de l’Europe de l’ouest traitent-ils mieux leurs natifs ? Au vu des témoignages qui nous parviennent d’Allemagne ou d’Angleterre, je ne crois pas. Pour en revenir à la Suisse, elle est vulnérable au chantage de l’UE, parce qu’elle a souscrit à la Convention CEDH et à divers accord d’application comme Schengen. Heureusement l’Europe centrale se réveille du cauchemar humanitariste. Le vent tourne. C’est le mouvement dextrogyre décrit par Guillaume Bernard dans son livre.

  4. Posté par Gaston Siebesiech le

    Moscouici et un vrai bolchévique, un dangereux qui c‘est cassé comme „commissaire“ à Brussel et se rempli les poches comme seul les gauchistes savent le faire!

  5. Posté par Vengeur le

    Ce que je ne comprend pas c’est le peuple de France ?? ses ancêtres ont fait la révolution et là ??? rien…du vent…des paroles…aucuns actes…alors que cette force qui les unis semble ne plus être vivace….réveillez vous…agissez…les résistants ont donnés leurs vies pourquoi ?? pour ça ?? malheurs à vous si la lâcheté vous submerge….

  6. Posté par John Longeole le

    Excellent article. Je ne sais pas qui l’a rédigé mais c’est quelqu’un qui a du talent!

  7. Posté par Pholos Bob le

    Si c’est pas beau? 2 vrais hypocrites….mettez moi ça sur un chantier svp…

  8. Posté par aldo le

    Mosco vici. Ses ancêtres adorateurs de Lénine et de Staline, représentent bien ces bolchéviques migrants venus des villages (vici) voisins de Moscou, vraisemblablement comme espions étrangers au service des crypto-communistes. Personne n’a jusqu’à présent cherché à démontrer que l’ADN totalitaire bolchévique existe et passe dans les générations. A notre époque de foutoir généralisé c’est attentisme scientifique a presque valeur de preuve. Rien ne dit que dans un futur proche, la science ne fera pas piquer ces individus malfaisants socialo-islamo-bolchévo-fascistes pour qu’ils n’empoisonnent plus le monde sous le poids de leurs dictatures et de leurs mensonges pathologiques.

  9. Posté par Peter K le

    Excellentissime commentaire de la redaction! Un immense plaisir de vous lire! Rien a rajouter a propos de ce morpion.

  10. Posté par S. Dumont le

    Après Macron voilà Moscovici nous disant de vendre notre démocratie directe à l’UE pour sortir de la liste grise, c’est-à-dire de se soumettre complètement à ce gros machin afin d’y sortir. Alors non merci!!
    Considérée comme de la corruption par le GRECO (le Groupe d’Etats contre la corruption), voici un exemple d’une initiative future à refuser, histoire de bloquer les relations Suisse-UE: Voici les liens:
    https://www.bj.admin.ch/dam/data/bj/sicherheit/kriminalitaet/korruption/grecoberichte/ber-iii-2017-10-f.pdf
    https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis466.html

  11. Posté par Vautrin le

    Amis Suisses, ne vous en faites pas : Moscou-Vichy fut un piètre ministre d’un piètre président français, parachuté chez les européâstres pour sauver ses propres meubles. Une nullité astronomique.

  12. Posté par Bussy le

    Se rend-il compte que c’est des gens comme lui et ses commanditaires qui sont en train de couler ce qui aurait pu être un beau projet européen que la Suisse aurait tout de suite rejoint ?
    Non, il s’en rend pas compte ? Trop con peut-être ? Ou quoi d’autre ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.