L’Homme Blanc doit disparaître

Richard-Gere-Tux-close2

La guerre a toujours fait partie de la nature humaine et ce n’est pas près de changer. N’en déplaise aux doux rêveurs adeptes du « Peace and Love », slogan qui peut séduire les plus crédules et les plus faibles, mais qui ne tient pas une seconde devant les dures réalités de la vie. Ainsi, mettez un agneau dans un champ et introduisez-y un loup affamé et vous constaterez d’emblée que, il y a maintenant quelques siècles, LA FONTAINE ne s’était pas trompé : « La raison du plus fort est toujours la meilleure. »

 

LA GUERRE, POINT FORT DE LA SÉDENTARISATION

Et il en va ainsi depuis que le monde est monde. Déjà, dans la Préhistoire, les conflits étaient fréquents entre tribus qui se disputaient des points de cueillette, des zones de chasse, des zones d’habitat ou d’alimentation en eau.

Avec l’introduction de l’agriculture, lors de la révolution du Néolithique, les choses n’allaient pas s’arranger : la sédentarisation consécutive à l’agriculture accentuait encore la notion d’espace vital, d’instinct de conservation et de protection des sols travaillés.

Et plus la population augmentait, plus celle-ci avait besoin d’un espace vital sans cesse plus grand qu’il fallait bien défendre contre les visées des communautés voisines qui n’étaient pas nécessairement amies. Cela ne fit encore que s’accentuer lorsque naquirent les domaines royaux et les rapports de féodalité pour ce qui touche l’Occident. Nous sommes ici bien loin « des imbécillités proférées par certaines bonnes âmes de gauche » qui voudraient faire croire que n’importe qui pouvait traverser n’importe quelle Terre et s’y installer selon son bon vouloir (Voir l’article du Gaulois : Identité Nationale – Nos Racines). C’est précisément le contraire qui se produisait. Et celui qui contrevenait à la règle du Territoire « inviolable » risquait fort d’y jouer jusqu’à sa propre vie.

LES CIVILISATIONS SE DÉVELOPPENT, VIVENT ET MEURENT

Puis, au fil des siècles, les différentes Races de la Terre produisirent de multiples civilisations avec leurs mœurs propres, leurs codes distincts, leurs religions respectives, leur génie particulier. Beaucoup d’entre elles périrent et disparurent… D’autres survécurent mais au prix de luttes acharnées. Toujours la raison du plus fort.

De nos jours, on peut estimer que les civilisations qui perdurent sont : la Blanche, la Noire, l’Asiatique, et une quatrième l’Orientale et Moyen-Orientale. Cette dernière étant plus basée sur une « religion » que sur une quelconque appartenance raciale ou ethnique : l’islam pour l’essentiel.

Jusqu’à il y a peu, chacune de ces civilisations disposait globalement de son propre continent. Ce qui n’évitait nullement les guerres de temps à autre mais générait principalement beaucoup d’échanges et de commerce. Les Peuples n’ont jamais attendu « Bruxelles » et la « mondialisation » pour se rencontrer et échanger. Il serait grand temps que « politiques » et médias cessent de raconter de pareilles stupidités.

De toutes ces civilisations, et que cela plaise ou non, c’est surtout l’Homme Blanc qui, par curiosité et esprit d’aventure vraisemblablement, se sera montré le plus entreprenant, le plus conquérant, le plus explorateur, le plus inventif… Ce qui ne veut pas dire que celui-ci se soit toujours tenu de manière irréprochable… et là, je pense notamment aux Conquistadors Espagnols en Amérique du Sud, aux colons blancs d’Amérique du Nord, aux Britanniques face aux Aborigènes d’Australie, aux esclavagistes de toutes Races et nationalités … la liste n’étant pas exhaustive. Dans tous ces domaines, bien peu de Peuples peuvent aujourd’hui prétendre avoir toujours été… « Blancs comme neige ». Ces propos n’ont donc rien à voir avec un quelconque racisme : ils ne sont que l’expression d’un simple constat. Et il faudrait avoir un « cerveau » bien malade pour y voir autre chose ! Quoi qu’il en soit, et tant pis pour les atrophiés du bulbe, les choses sont ainsi.

L’HISTOIRE REVUE ET CORRIGÉE AU DÉTRIMENT DU BLANC

Or, depuis un certain temps, la culpabilisation de l’Homme Blanc touche à des extrémités telles que celui-ci croule désormais sous une avalanche de reproches et de demandes de repentance. Quelques exemples parmi d’autres :

Les Blancs auraient empêché les Noirs d’Afrique de se développer à cause de la colonisation. Il faut être parfaitement ignare pour proférer ce genre d’insanités. Les premières colonies blanches remontent en effet aux années 1860- 1870. Avant, à certains endroits sur les côtes africaines, il n’existait que quelques comptoirs commerciaux tenus par des civils Blancs et datant principalement du XVIIème siècle. Ces comptoirs n’étaient nullement des colonies mais des points de commerce et d’échanges – des magasins – avec les tribus locales et des points de ravitaillement pour les navires cinglant vers les Indes (Bois, eaux nourriture…). Ici, nulle intervention des Blancs sur le développement des Tribus Noires qui vivaient parfaitement selon leurs coutumes, leurs Traditions et leur religion. Rien ne venait entraver un éventuel développement.

Et pendant que les Blancs s’étaient développés depuis des siècles en Occident de la manière que l’on connait, personne n’avait alors empêché les Peuples Noirs de faire de même chez eux, y compris dans des directions différentes. Mais aujourd’hui, les idéologues ont la prétention d’affirmer le contraire.

Même chose pour l’île de la Réunion que beaucoup considèrent comme étant une « Terre Noire » que les « méchants Blancs » se seraient sauvagement approprié sur le dos des « gentils Noirs ». Or, c’est en 1638 que le navire Saint-Alexis accoste l’île et que son capitaine en prend possession au nom du roi de France, Louis XIII. À cette époque, l’île est totalement inhabitée. On est loin des contes à dormir debout véhiculés par les « antiracistes-anti-Blancs ». De 1646 à 1649, l’île, concédée par Richelieu à la première Compagnie de Indes Orientales, accueille ses premiers habitants : une douzaine de mutins exilés de Madagascar. Et c’est en 1649, que le capitaine Lebourg est envoyé par le commandant de Fort-Dauphin, Etienne de Flacourt, pour prendre à nouveau possession de l’île (au lieu-dit la Possession) et la baptiser « Île Bourbon ».

Et nous pourrions multiplier ainsi les exemples tendant à présenter l’Homme Blanc comme un sempiternel prédateur… même si certaines « choses » ne jouent pas nécessairement en sa faveur, il ne faut tout de même pas exagérer.

Car quelles Races, quels Peuples actuels peuvent s’enorgueillir d’une Histoire sans taches !… D’autant que beaucoup de pseudo historiens actuels jugent les faits historiques au travers du prisme déformant des valeurs – ou fausses valeurs – d’aujourd’hui qui n’avaient pas cours aux époques considérées.

LA SITUATION ACTUELLE

Aujourd’hui, et là aussi que cela plaise ou non, la plupart des sciences et des technologies sont d’origine « Blanche ». Ça aussi, ce n’est pas non plus de l’idéologie mais un simple constat. Ces sciences et ces technologies sont désormais répandues sur l’ensemble de la Terre et tous les Peuples ont la possibilité d’en profiter ou de se les assimiler.

Il n’est que de considérer les ONG qui sont quasiment toutes dirigées par des Blancs et qui viennent en aide aux Peuples moins « chanceux » pour se débrouiller seuls en cas de catastrophes. Ici, les exemples ne manquent pas et point n’est besoin de les citer. Et malgré cela, ce sont encore et toujours les Blancs qui sont taxés de racisme et de méchanceté !!! Cela commence à devenir lassant…

Aujourd’hui, les faux « migrants » débarquent en France et en Europe sans autorisation. D’emblée, ils sont pris en charge, logés et nourris… mais c’est encore et toujours l’Homme Blanc qui est mauvais.

En France comme en Europe, on constate une recrudescence des actes anti-Juifs, mais « ON » se garde bien de dire quels sont ceux qui les perpétuent conformément à ce que leur commande l’islam. Alors, on culpabilise l’ensemble de la population encore majoritairement blanche pour ne pas discriminer. Là, l’amalgame est autorisé !

« ON » nous livre en pâture des tas de gens accusés de pédophilie en oubliant de préciser que les mahométans ont le droit d’épouser et de coucher avec des mineures de moins de 10 ans. En cela, leur prophète en est un exemple typique.

« On » nous a parlé également de viols collectifs par des « migrants », notamment en Allemagne, au moment des Fêtes de Fin d’Année. Mais là aussi, les faits ont été minorés. Certains mouvements gauchistes et féministes – un comble ! – prenant fait et cause pour les violeurs, parlant de leur misère sexuelle et prétextant que cela faisait partie de leur culture ! Alors pourquoi tous ces clandestins se gêneraient-ils ?…

Si le viol fait partie de la culture de ces « migrants-envahisseurs », il serait plus que temps que l’Homme Blanc leur montre comment il sait régler le problème… toujours en fonction de sa propre culture, naturellement !

Il n’est jusqu’aux derniers évènements touchant au harcèlement sexuel qui viennent mettre en cause le comportement de l’Homme, dès l’instant qu’il est blanc. Et c’est vrai que nous assistons en ce moment à un déferlement de calomnies, de procès d’intention, principalement de la part de féministes abruties d’idéologie. Certaines d’entre elles allant jusqu’à prétendre que la galanterie masculine constitue une forme de harcèlement. Pauvres imbéciles ! Pour ce genre de harpies, l’Homme – Blanc surtout – devient ainsi l’ennemi, le prédateur présumé, le violeur en puissance…

UNE OFFENSIVE CONTRE L’HOMME BLANC

En fait, bien naïf serait celui qui ne voit pas en tout cela une large offensive contre les Hommes Blancs coupables simplement d’être Blancs et de se comporter encore comme des Hommes.

Ici, le propos peut-être illustré par les propos d’Anne LAUVERGEON, ex-présidente d’Areva et grande copine de Nicolas SARKOZY.

Il faut savoir que ces propos ont donné lieu à un procès intenté par l’Agrif (Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne) de Bernard ANTONY qui se trouva déboutée de ses « poursuites pour discrimination » contre Anne LAUVERGEON. Encore un comble : d’après le juge, l’Homme Blanc peut donc être discriminé et bafoué ! Pour ces gens-là, le mieux serait d’ailleurs qu’il disparaisse.

Aujourd’hui, faire preuve d’anti-racisme est un comportement médiatiquement formaté et un point de passage obligé dans toute discussion. Tout le monde connait le « Je ne suis pas raciste, mais… ». Mais le racisme ant-Blanc est désormais devenu le racisme le plus répandu.

►Et pourtant, a-t-on déjà vu « SOS-Racisme », le « MRAP » ou la « LICRA » prendre la défense d’un Blanc persécuté ?… JAMAIS !

ALORS, HOMME BLANC, RÉVEILLE-TOI !

Reproduction autorisée avec la mention suivante :

Marc NOÉ pour FPI-Le Gaulois

http://francepresseinfos.blogspot.fr/

Ancien Maire-Conseiller Général de Seine-et-Marne
International d’Athlétisme

Sur le même sujet voir aussi l’article du Gaulois :

http://francepresseinfos.blogspot.fr/2017/11/les-blancs-une-race-inferieure-par-marc.html

Article paru en premier sur RL

9 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    @Bdr
    Bien protestants, pas si sûr…

  2. Posté par Sitting bull le

    pas mauvais comme article , je suis blanc et fière de l être car les blancs ont tou construit , bateaux , avions , ordinateurs , sous marins …nous avons vaincu toutes les maladies depuis la préhistoire , développant des continents entiers , Europe , les Amériques , Australie , Russie , l homme blancs est supérieur aux autres races , les noirs n ont pas été fichus d inventer la roue , les arabes sont des fanatiques juste bons pour prier , seuls les asiatiques nous ont surpassé , sans les blancs le monde ne serait pas devenu ce qu’il est , si les arabes et les noirs viennent nous envahir c’est que ça ne va pas chez eux , le problème c est qu’ils veulent vivre comme chez eux chez nous et ne veulent pas s intégrer , ils arrivent chez nous et veulent détruire notre mode de vie et cela je ne l accepte pas

  3. Posté par bdr le

    Le plus fort dans cette histoire, c’est que ceux qui sont au départ de tout ça, c’est des gugus bien blancs bien occidentaux, bien protestants et bien milliardaires.

  4. Posté par Damien Francois le

    Dis donc, l’auteur aurait-il lu mon livre THE SELF-DESTRUCTION OF THE WEST (2007, Paris)?

  5. Posté par Antoine le

    @ Aude : Je vous cite :  »Cette stupide guerre d’humilier l’un parce qu’il est blanc pour faire promotion de l’autre parce qu’il est noir, est sans issue » C’est totalement vrais, je vous approuve.
    Ayant pas mal travailler dans de très nombreux pays, j’ai appris à connaître  »l’autre » et le respecter. Il est étonnant que lorsque des migrants/immigrés illégaux se trouvent en Europe ils se croient en terre conquise et que tout les appartient …
    Ils ont sous leurs yeux la classe laborieuse (Working poor avec 2-3 emplois) qui se démène pour boucler leurs fin de mois, mais eux nous narguent parce qu’ils sont les  »invités » du gouvernement ! C’est extrêmement pénible de faire le constat final. L’Europe est en train de sombrer et il n’y a plus de capitaine …

  6. Posté par Bussy le

    L’homme blanc était peut-être en train de se ramollir, mais, au vu de sondages entre autres, j’ai l’impression qu’il est en train de se réveiller….. ou peut-être que les peuples sont moins cons que ce que pensent ces élites pourrissantes et faux-culs et que ces peuples sentent qu’il faut qu’ils sifflent la fin de la récréation ?
    Une étape sera aussi franchie quand les Européens se rendront compte qu’ils sont les seuls sur cette terre à se laisser pareillement envahir : le Japon, la Chine, l’Inde par exemple, ne subissent pas d’invasion et pourtant sont à fond dans la mondialisation. On constate même que ces pays font de plus en plus fort dans l’enseignement de leur jeunesse alors que l’Europe baisse le niveau pour faire plaisir à ses analphabètes et autres arriérés…..
    Finalement, tous ceux qui tapent sur le Blanc vont le renforcer….

  7. Posté par Aude le

    J’ai connu, jadis, des personnes noires et amérindiennes, d’autres cultures, d’autres peuples dans leurs milieux réciproques, car j’ai eu la chance de voyager et séjourner dans maintes régions du globe. J’ai beaucoup appris, j’ai observé us et coutumes, je me suis plongée dedans.
    Il y a du positif et du négatif partout, selon ma propre vision. Où se trouve la misère et les conflits, la solidarité est présente car on vit avec juste l’essentiel.
    Néanmoins la confrontation des cultures, à l’interieur de familles extra-européennes et européennes est évidente.
    Delà à faire vivre ensemble des noyaux de communautés différentes est un leurre s’il n’existe pas d’enracinement
    Les blancs ont apporté énormément à l’humanité dans tous les domaines.
    Au nom de l’égalité des races, des idéologues tentent aujourd’hui de mimiser sinon de dévaloriser la race blanche (voir leur propre race ce qui est une aberration).Une sorte d’involution qui aurait pour but une égalisation vers le bas.
    Dès lors que la race humaine tend vers l’evolution. S’il est vrai que l’ère Consuméristene va pas dans le bon sens et provoque un individualisme effréné ; il y a aussi une démarche autrement plus performante dans les domaines scientifiques de la santé, de l’education, des technologies, de l’environnement, du social.
    Tout ceci est principalement lié à la culture occidentale.
    Au cours du dernier siècle que nous à apporter la culture arabe au niveau mondial? Rien.
    L’Afrique, rien. L’Asie nettement plus.
    Il serai temps, aujourd’hui de mettre les pendules à l’heure. Sans jouer de supériorité pour autant.
    C’est aux peuples immigrés de se mettre à la hauteur du diapason de cette évolution et non l’inverse. Comprendre l’autre, ce n’est pas se noyer dans ses problèmes au point de sombrer avec, mais de lui montrer aussi une manière de s’en sortir par le haut.
    Cette stupide guerre d’humilier l’un parce qu’il est blanc pour faire promotion de l’autre parce qu’il est noir, est sans issue. C’est à un abaissement généralisé de civilisation que l’on assiste de manière totalement impuissante.
    Il n’y a pas à s’egaliser avec l’ignorance, ni avec la violence, ni avec des mœurs déplorables.
    L’homme blanc doit retrouver l’estime de soi ,que malheureusement certains imbéciles tentent de faire disparaître.
    Et de l’autre côté au lieu de jalouser et de prendre biens de l’autre tout en lui crachant dessus ( attitude lache et lamentable), il serait très sage d’avoir un minimum d’emulation , de sortir de ce piège à cons.
    La victimisation n’a jamais fait avancer des peuples, bien au contraire, elle les maintient en esclavage mental.

  8. Posté par Loulou le

    Le Blanc n’a pas compris une chose: il n’est plus chez lui, il s’est fait exproprier. Il doit donc faire comme les autres: se communautariser, créer des associations, devenir procédurier et menaçant. Le jour où 50’000 blancs pourront se mobiliser en 24 heures et user de toute la violence nécessaire pour laver un affront alors là les choses changeront. Cela commence par le boycott de tout artiste, politique, entreprise faisant de la propagande pro invasion, pro métissage, pro halal, anti chretienne et anti blanche. Le vote utile aussi.

  9. Posté par Vautrin le

    Lauvergeon… On se souvient des déclarations racistes et sexistes de ce « sherpa » du socialiste Mitterrand. Et n’oublions pas ses démêlées avec la justice à la suite de magouilles et malversations (achat de mine stérile par Areva). La bien-pensance fanatique est complètement pourrie.
    Ceci dit : l’article est bon, les arguments solides. Mais la question, une fois que le problème est posé, est de le résoudre. Or les harpies et racistes anti-blancs utilisent les médias des milliardaires monopolistes comme des caisses de résonance pour intoxiquer le peuple, essayant de le conduire à l’auto-flagellation. Le mal, comme on le sait, a totalement subverti l’École, la « justice » etc… Seule une réaction violente pourrait inverser la tendance. Blood and sweats and tears ; il faudra bien en passer par là si nous vouons sauver notre race et notre civilisation.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.