Etre ou ne pas être islamophobe : telle est la question

Michel Garroté
Politologue, blogueur

islam-22

   
Michel Garroté  --  Selon l’idéologie islamophile à la mode (idéologie islamophile qui juge et condamne l’islamophobie), l’islam aiderait, soi-disant, l’Occident, à redéfinir son identité ; à pratiquer le dialogue des cultures ; et à pratiquer le multiculturalisme. A cet égard, l’idéologie islamophile reproche, à l’Occident, d’avoir une identité judéo-chrétienne monolithique. Et dans ce cadre, l’islam apporterait, paraît-il, quelque chose de nouveau.
-
L’islam aiderait, soi-disant, les Occidentaux, à redéfinir leur relation avec les autres. L’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à lutter contre le racisme ; contre la discrimination ; contre le regard porté sur les musulmans. Un regard colonial, nous  dit l’idéologie islamophile, un regard colonial influencé par l’histoire de l’Occident face à l’islam.
-
L’islam aiderait, soi-disant, les Occidentaux, à transcender l’ère coloniale et les croisades. L’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à devenir multiculturels. Et l’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à faire de la lutte contre la discrimination, une priorité. Voilà résumée, en quelques lignes, l’idéologie islamophile.
-
Je n’invente rien. C’est bel et bien ainsi, qu’est formulée, l’idéologie islamophile, par les journalistes, les historiens, les sociologues, les enseignants, les chercheurs, les faiseurs d’opinion et les politiciens. Et quiconque n’adhère pas à cette idéologie islamophile, est, automatiquement, accusé d’être islamophobe.
-
Car l’idéologie islamophile, non seulement s’est construite sur du sable mouvant ; mais en plus, elle ne peut souffrir quelque débat que ce soit. Quiconque n’adhère pas à l’idéologie islamophile ne peut qu’être islamophobe. Et quiconque est islamophobe ne peut qu’être raciste. On le voit ici, le niveau du débat, est à peu près aussi lamentable, que l’était, le débat sur le communisme.
-
A ce propos, Ivan Rioufol écrit notamment : En réalité, le pouvoir macronien n’est guère différent des précédents : il reste fort avec les faibles et faible avec les forts. Les lourds silences du chef de l’Etat sur le terrorisme, l’islam, la cohésion nationale suffisent à mesurer ses faiblesses. Le lynchage d’une policière par des "jeunes sensibles", lors du Nouvel An à Champigny-sur-Marne, est venu rappeler ce qu’est devenue la France : une nation éclatée, conflictuelle, gagnée par un néo-racisme porté par des minorités querelleuses.
-
Il est des lieux où une contre-société islamisée s’est installée, dans la haine de la France, de ses représentants, de sa démocratie. C’est en France qu’un philosophe, Robert Redeker, est sous protection policière depuis plus de dix ans, cible d’une fatwa. C’est en France que les journalistes de Charlie Hebdo vivent dans un bunker et ne peuvent sortir qu’escortés par des flics. D’anciens collaborateurs du journal satirique subissent aussi ce sort.
-
C’est en France que des politiques irresponsables persistent à s’indigner d’une "islamophobie" sans comprendre qu’en usant de ce mot piégé ils consolident une idéologie totalitaire qui cherche à embrigader les musulmans. Mais que pense Macron ? Ses évitements, camouflés derrière la logorrhée d’une "pensée complexe", ressemblent de plus en plus à des renoncements. Face à l’islam conquérant, sa main tremble, conclut Ivan Rioufol.
-
Michel Garroté pour LesObservateurs.ch, 9.1.2018
-
http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2018/01/macron-sabre-en-bois-et-main-t.html
-

15 commentaires

  1. Posté par Dulcinée le

    * Peut-on être intelligent, humain et musulman ?

    Franchement, je n’ai jamais agressé de musulman, ne serait-ce que verbalement.
    Par contre, la réciprocité n’est pas donnée, ces musulmans s’en donnant à cœur joie devant la passivité des non musulmans et ce quelle que soit leur origine.

    Alors, c’était quoi la question ?

  2. Posté par bdr le

    Tous ceux qui revendiquent leur religion au dela du cercle famille_amis sont des c..s et ça n’a rien à voir avec de la phobie.
    Ce serait pas mal que les journaleux francophones éduqués à la sauce anglo-saxonne ouvrent un dico de temps en temps.

  3. Posté par rikiki le

    Poser la question, c’est y répondre. Comment ne pas être islamophobe envers une doctrine de meurtriers conquérants ?

  4. Posté par JeanDa le

    Je pense être islamoallergique.

  5. Posté par pepiou le

    Être islamophile devrait être condamné par le bannissement … en terres musulmanes.

  6. Posté par SM le

    Dans nos contrés, on devrait avoir le courage de se déclarer islamophobe et fier de notre culture judéo-crétienne. Personne ne les a demandé de nous envahir ! Qu’ils se tiennent tranquillement à leur place ou qu’ils dégagent !! Il faut se tenir à la devise: C’est notre survie ou la leur…..!!

  7. Posté par Gérald le

    Je suis islamophobe et fier de l’ être. Je trouve que c’est un signe de bonne santé mentale.

  8. Posté par Vautrin le

    ÊTRE islamophobe ! Et le revendiquer hautement, activement !

  9. Posté par maury le

    Viktor Orban qualifie les réfugiés d’«envahisseurs musulmans»
    Partager sur Facebook Tweeter
    Email, RSS Follow

    Le dirigeant hongrois, Viktor Orban, a réaffirmé que la Hongrie n’envisageait pas d’accueillir à l’avenir de nouveaux réfugiés, car cela engendre «nécessairement des sociétés parallèles», selon lui.

    Viktor Orban a appelé le chef du SPD (Parti social-démocrate d’Allemagne), Martin Schulz, à montrer «plus de respect» pour son pays, tout en faisant allusion à sa présidence au sein du Parlement européen: «Ce qui était bon et gentil à Bruxelles — où il n’avait pas de répercussions manifestes — constitue une toute autre histoire que d’être le chef d’un parti en Allemagne et de communiquer avec d’autres pays. Nous trouvons que nous méritons plus de respect», reprend le journal Bild, en citant M.Orban.

    (…)

    Au demeurant, Victor Orban a rejeté lors de l’interview l’allégation selon laquelle la Hongrie obtenait de l’argent de la part de l’UE, mais refusait d’accueillir des réfugiés. Le soi-disant Fonds de Cohésion, dont bénéficie l’économie hongroise, ne serait pas un cadeau. «Il constitue une compensation équitable puisque nous avons ouvert notre marché à la libre concurrence. Cela n’a absolument rien à voir avec les réfugiés», a-t-il fait remarquer.

    Orban a également tenu à souligner que la Hongrie ne comptait pas accueillir de nouveaux réfugiés à l’avenir. «Nous croyons qu’un grand nombre de musulmans conduit inévitablement à des sociétés parallèles. (…) Nous ne souhaitons rien de tel. Et nous ne souhaitons pas y être forcés», a-t-il relevé.

    Et de conclure:

    Nous ne considérons pas ces gens-là comme des réfugiés musulmans, mais comme des envahisseurs musulmans

    Extrait repris du site Sputniknews

  10. Posté par Léo C le

    Nous avions le péril rouge au XXème siècle; nous avons la peste verte au XXième.

    Le communisme et l’islam sont les pires fléaux que nous a apporté l’Humanité depuis qu’elle est descendue des arbres.

  11. Posté par Sitting bull le

    Bah ! en 2045 on aura la guerre avec les barbares arabes et noirs mahométans c est Baba Vanga une voyante Bulgare comme Nostradamus qui le dit les Américains reviendront en Italie nettoyer la « merde des gauchistes » après une attaque sur le Vatican ou le « pape s enfuira » la France tremblera selon « Nostradamus » , cela fera surement un effet dominos la Belgique , L Allemagne , Suisse , Angleterre …seront touchés aussi par une révolte mahométanes , préparer les cercueils vous allez en avoir besoin

  12. Posté par miranda le

    Comme c’est beau tout ce verbiage-enfumage pour nous amener à nous « adapter au programme de l’invasion-migratoire-islamisée.
    Et puis un jour ce verbiage-enfumage n’ayant pas l’effet escompté, on passera à l’imposition du programme par LA FORCE. Ce ne seront plus les journalistes qui nous feront ingérer leurs berceuses, mais l’état avec son attirail répressif. Ce jour là on saura qu’il n’y a plus une minute à perdre.

  13. Posté par maury le

    Monsieur Rioufol est un des rares journalistes français à parler vrai et à raisonner justement ce qui lui vaut sans doute de ne plus être invité à »C dans l’air » où ne défilent que ceux qui ont passé l’examen du politiquement correcte et celui de la façon d’enfumer les « sans dents »!! toujours les mêmes qui de temps en temps nous rassurent avec des mots qui ne portent pas très loin ,qui ne les engagent pas et qui doivent rassurer le citoyen lambda !!mais dans l’ensemble ils se sont tous donnés le mot pour nous éduquer afin que nous admettons qu’il nous faut accepter l’ inacceptable et nous prosterner devant le D.eu sanguinaire des mahométans !POUAH!!!!!!!!!!

  14. Posté par Antoine le

    On DEVIENT islamophobe !
    Ce XXIème siècle est complètement pourri !
    Nos gouvernements baissent leurs frocs, s’agenouillent et acceptent n’importe quoi, n’importe qui !
    Cela devient INSUPPORTABLE !
    On en a MARRE d’être accusé de tout les maux de la Terre ! La colonisation du 19ème siècle on en a rien à f…tre !
    Les maghrébins avec leur traite des gens de couleur noire, c’est leur problème pas le nôtre !
    Je dénonce ce genre de commerce dégeu … !
    Que chacun prenne sa responsabilité, malheureusement, il n’y a plus de véritables personnalités au sein de nos gouvernements fantoches, ce n’est que des bandes de guignoles qui nous gouvernent …

  15. Posté par Dede le

    > Etre ou ne pas être islamophobe : telle est la question
    Est ce que l’Islam est chretienophobe?
    Oui ou non?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.