Émirats arabes unis: Violée, une Britannique est accusée d’avoir eu une relation sexuelle hors mariage et risque 25 ans de prison

Une touriste britannique qui voulait porter plainte pour viol en réunion aurait été inculpée pour « relations sexuelles extraconjugales ».

Les faits qui ont eu lieu le mois dernier ont été révélés par l’association Detained in Dubaï. Cette association aide les personnes injustement emprisonnées aux Emirats arabes unis (EAU), indique 20minutes.

La jeune femme de 25 ans passait des vacances à Dubaï quand elle a été violée par 2 Britanniques qui quelques heures après leurs méfaits auraient quitté Dubaï pour rejoindre Birmingham (Nd Christian Hofer: Birmingham étant connu pour être un territoire à forte immigration) Les 2 hommes auraient en plus filmé la scène.

De son côté, la victime s’est présentée au commissariat pour déposer une plainte. A son grand étonnement, les forces de l’ordre l’auraient inculpée pour "relations sexuelles extraconjugales". Libérée, la jeune britannique ne peut toutefois pas quitter Dubaï et devrait également verser près de 28.000 euros de frais de justice. Le ministère des Affaires étrangères britanniques s’est dit prêt à aider la jeune femme et sa famille dans cette affaire.

Un ami de la famille de la victime a raconté au tabloïd The Sun, que son passeport a été confisqué. "Elle est en ce moment avec une famille britannique mais elle est complètement terrifiée", ajoute-t-il.

« Les EAU ont une longue tradition de pénalisation des victimes de viol, indique Radha Stirling, directrice de Detained in Dubai. Nous avons été impliqués dans plusieurs cas similaires par le passé et nous travaillons avec les avocats et les familles pour changer les attitudes au sein de la police et du système judiciaire. »

Source Source2

5 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Vive les poubelles islamiques!

  2. Posté par RealrecognizeReal le

    Je ne suis jamais allé dans ces pays et je n’en ai pas besoin vu que nos rues commencent à ressembler aux leurs. Je boycotte totalement, payer pour avoir des emmerdes non-merci!

  3. Posté par Cécile le

    Même si on me donnait des millions je n’irait plus dans ces pays . Ils nous n’apprécient pas, ils sont intéressés uniquement dans l’argent qu’on leur laisse . J’ai vécu différentes humiliations: Du bras d’honneur en Egypte, parce que nous n’avons pas faites des achâts dans une boutique. En Tunisie j’ai subit une agression corporelle, parce que je n’ai pas acheté une veste en cuir dans le magasin ! Qu’ils restent entre eux.

  4. Posté par borysse-ture le

    FAUT PAS ALLER LA BAS ,IL Y A D’AUTRE PAYS PLUS BEAU !

  5. Posté par Sergio le

    Quel pays fabuleux ! Qu’attendent les Femen pour aller y manifester ! Pourquoi toute cette racaille clandestine se réclamant de l’Islam ne s’y rend-elle pas ? Ils pourraient prier Allah dans des mosquées confortables, se nourrir convenablement, bâcher les femmes, apprendre à écrire l’arabe et médire du Blanc en toute quiétude…un vrai paradis en somme.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.