Scène de vie à Birmingham, ville multiculturelle par excellence (Vidéo)

Vidéo de fdesouche.com

 

 

Précisions sur cette ville:

À Birmingham, un an après la publication d'une lettre dénonçant l'influence de groupes islamistes sur des écoles, la deuxième ville du pays peine à trouver un "nouveau modèle" multiculturel. Dernier reportage sur le côté sombre du Royaume-Uni.

C'est une lettre anonyme qui avait ébranlé Birmingham, au printemps 2014. Intitulée "Cheval de Troie", elle alertait les autorités publiques sur la présence de musulmans intégristes au sein de la direction de six écoles publiques de la ville. Le corbeau – jamais identifié – dénonçait la séparation des garçons et des filles dans les classes, l'interdiction de l'apprentissage de la musique, l'organisation de pèlerinages à la Mecque financés sur des deniers publics et l'intimidation à l'encontre des professeurs non musulmans – ou musulmans modérés.

"Il y a trop de musulmans ici, explique par exemple Ahmed, lui-même de confession musulmane, venu du Soudan il y a six ans. Tout est fait pour nous. Les gens vont penser que la seule chose qui nous intéresse, c'est notre religion."

Certains habitants des quartiers alentours ont en effet une vision plutôt péjorative de Small Heath et se disent méfiants à l'égard de ces "rues remplies de voiles" – et de niqabs. "Je ne suis pas raciste mais les établissements scolaires sont bizarres ici", confie John au volant de sa voiture en s'assurant que personne n’entende ses propos. "On a surtout un problème avec les Somaliens et les Pakistanais. Ils ne se mêlent jamais aux autres", ajoute-t-il avant de redémarrer en trombe.

Source

Un commentaire

  1. Posté par conrad.hausmann le

    Video magnifique ! Mais comment lutter contre ceux qui veulent nous détruire ?Si vous montrez un Africain ou un Arabe commettre un délit vous etes taxé de raciste.Il y a une censure scandaleuse et criminelle sur ce qu’on nomme « l’information ». Et chez nous la censure est sournoise , c’est une dicature douce qui endore la citoyen!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.