Italie: Le préfet déclare que les Italiens qui s’opposent aux clandestins doivent quitter le pays!

"A Gorino dans la province de Ferrare, le gouvernement est venu saisir le seul établissement touristique dans ce domaine et le transformer en un centre d'accueil pour les migrants. Cela a suscité la protestation légitime des citoyens" relève dans une note Giorgia Meloni.

La cheffe des Frères d'Italie explique aussi: «Mais le ministre de l'intérieur Alfano vient de dire que cela, ce n'est pas l'Italie » et le préfet Mario Morcone invite les citoyens qui ont manifesté à aller« vivre en Hongrie. »

Elle conclut: «ce sont des paroles indignes: nous rappelons à Alfano et Morcone que leurs salaires sont payés grassement par tous les Italiens, y compris ceux qui protestent. Chaque Etat digne de ce nom doit se préoccuper d'abord de ses citoyens, ne pas dépenser des milliards d'euros pour accueillir des centaines de milliers de clandestins. Si quelqu'un doit aller vivre à l'étranger, ce ne sont pas les citoyens de Goro mais Messieurs Alfano et MorconeS'ils décident de le faire, l'Italie s'en fera une raison. '

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

8 commentaires

  1. Posté par Lounceny Kourouma le

    Calmez vous les gars c’est la souffrance qui nous pousse à faire tout Ceci

  2. Posté par conrad.hausmann le

    L’ Italie ne peut aller que dans le mème sens que le Vatican :Pro moslems etc.!

  3. Posté par Lisa le

    Je crois vraiment que le préfet a complètement perdu la boule. Les Italiens ne vont quand même pas se laisser faire?

  4. Posté par Aude le

    Les préfets sont à la solde de gouvernements…..en tous les cas une majorité.. en Italie et en France..
    De plus en plus de cas aberrants…
    Que les italiens fassent savoir à cet emplatré de préfet Morcone qu’il est payé par le peuple et ne serait-ce qu’à ce titre il doit le respect au peuple,….
    Sinon il peut partir en Afrique….
    Avis à tous les bobos qui occupent ce genre de postes….Vous n’êtes que des fonctionnaires….le SOUVERAIN c’est LE PEUPLE….
    Le peuple italien comme tous les peuples européens sont sur leurs terres…Ils n’ont aucunement été consultés pour subir une telle invasion….et c’est leurs droits le plus légitime et le plus democratique que de contester l’arrivée massive d’autres peuples…
    Les clandestins ne sont pas sur leurs terres…..
    Est-ce que c’est si difficile à comprendre ou leur faut-il un dessin….mieux encore une guerre civile…
    Bandes de traitres..

  5. Posté par sophie edouard le

    On se demande qui a bien pu élire autant de gens qui font tout contre la population dans toutes l’Europe et la Suisse….à méditer et vraiment modifier nos votes…

  6. Posté par Vautrin le

    Quand un représentant d’un État en arrive à cette extrémité, c’est que l’État est extrêmement mité !

  7. Posté par Stop impôts.... le

    Je propose à tous les Italiens qui ne sont pas d’accord avec les agissements de leur gouvernement de verser les impôts sur des comptes en Suisse… cela leur rapportera plus d’intérêts qu’en Italie… puisqu’ils se font bientôt expulsés par leurs élus… cela devient grave.. (pour autant que l’info soit vraie)

  8. Posté par martini le

    n importe quoi le préfet est un vrai con

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.