Les Américains ont-ils organisé une invasion de notre Europe ?

USA_Impérialisme

Ndlr : article paru il y a 5 mois, mais plus que toujours d'actualité

En organisant le chaos en Afrique et l’invasion en Europe, en se servant aussi de politiciens à leur cause (Renzi, Merkel, Hollande), les Américains appliquent les principes néo-machiavéliens de Leo Strauss et des stratèges à la Wolfowitz.

Suite sur Bd Voltaire

9 commentaires

  1. Posté par chantal le

    est-on même certain que les Etats-unis existent comme état ?
    par contre qu’à travers eux l’intention soit d’anéantir l’Europe pas de doute là-dessus !
    plan sûrement bien plus machiavélique que l’on veut bien le voir…

     » le pouvoir qui contrôle l’Amérique est basé en Grande-Bretagne et en Europe [continentale], parce que c’est là que se trouve le pouvoir propriétaire de l’Entreprise États-Unis. Incidemment, si vous trouvez étrange qu’une cour de justice située sur la terre ferme puisse être administrée selon le droit maritime, regardez le US Code, Titre 18 B 7.
    Il énonce que la Juridiction de l’Amirauté est applicable dans les lieux suivants : (1) en haute mer ; (2) sur tout navire américain ; (3) sur tout territoire acquis pour les États-Unis ou qui est réservé à leur usage, et placé sous leur juridiction exclusive ou partagée, ou en tout lieu acheté ou acquis d’une autre manière par les États-Unis, avec le consentement du législateur de l’État concerné. »

    Barack Obama est le PDG actuel de l’USA Corporation et les drapeaux frangés d’or situés à l’arrière plan signifient « gouvernés depuis l’étranger »
    « On le connaît aussi sous le nom de droit maritime (militaire) britannique, et c’est la raison pour laquelle le drapeau américain comporte toujours des franges dorées quand il est placé dans les cours de justice des États-Unis. Même chose dans les bâtiments gouvernementaux et les établissements scolaires financés par le gouvernement fédéral.
    Les franges dorées sont un symbole légal indiquant que la cour se conforme au droit maritime britannique et le « Uniform Commercial Code » — droit militaire et marchand, différent du droit commun ou du droit constitutionnel, dépendant du droit de l’amirauté concernant les pavillons, le drapeau présenté indiquant le type de droit dont dépend le navire (dans ce cas, la cour).  »

    Toute personne qui entre dans ce navire (cette cour) accepte ce faisant de se soumettre au droit indiqué par le drapeau en question. Les juges refusent de remplacer le drapeau avec franges par un drapeau sans franges lorsque le demandent les accusés qui sont au courant, parce que cela change le type de droit sous lequel opère la cour de justice.

    Si vous paraissez devant une cour à drapeau frangé d’or, vos droits constitutionnels sont suspendus, et on vous juge selon le droit maritime (militaire/marchand) britannique.

  2. Posté par MEULIEN le

    25 % des americains possedent un passeport. L’etranger ne les interessent pas. Ils sont persuades d’avoir le meilleur systeme,meme si de plus en plus en doutent. Depuis plus de 30 ans,la classe moyenne se fait laminer. En floride où je reside depuis 27 ans,les pancartes à louer ou à vendre fleurissent partout, mais le gouvernement sait tres bien faire encore rever,à l’etranger

  3. Posté par Antonio Giovanni le

    Et von Coudenhove-Kalergi n’avait-il pas lui aussi de funestes idées pour « réformer » l’Europe?
    A Bruxelles et à Washington on poursuit un idéal perverti par la finance mondialiste et qui ne vise qu’à faire de l’Europe un état tributaire des USA.
    La puissance financière US, on le sait, leur permet d’exercer des pressions économiques sur tout autre gouvernement qui ne suivrait pas leurs consignes: la Suisse n’est plus qu’un pays soumis aux financiers cosmopolites de New-York et son Conseil fédéral une lobby sous influence.
    Qui peut encore sauver la Suisse ? personne, elle coulera avec l’UE:

  4. Posté par lilypoppins le

    @ Flleps Il vous reste un doute ? Pas moi.
    Googlez pères fondateurs de l’Amérique signataires de la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis (56 signataires). Puis googlez pères fondateurs signataires de la Constitution Américaine.(39 signataires). Parmi eux, beaucoup de protestants mais aussi de nombreux francs-maçons (18) et des juifs. Douze d’entre eux étaient des esclavagistes.
    Ces deux textes s’inspiraient de la philosophie des Lumières, idées répandues dans les loges maçonniques et leur but premier était de combattre l’intolérance religieuse. Ce qui explique pourquoi aujourd’hui les musulmans sont les rois de l’Europe alors que les catholiques sont toujours autant méprisés et persécutés.

  5. Posté par Pierre H. le

    Il est grand temps que les gens le réalisent enfin ! Les USA tels qu’on croit qu’ils ont existé n’ont en fait jamais existé. Les USA comme camp du bien n’est qu’un tissu de mensonges. Ils organisaient déjà des coups d’Etats au Moyen Orient dans les années 50… J’ai été un américanophile béat jusqu’à il y a environ 5 ou 6 ans. La douche à été glacée en lisant quelques ouvrages et en ayant vécu là bas environ 8 ans. La majorité du peuple, dont certains commencent à se réveiller, ne se rend compte de rien ! Pour eux, ils sont persuadé que la politique extérieure de leur gouvernement consiste vraiment à démocratiser le reste du monde !

  6. Posté par Pehem Veyh le

    Se poser la question, c’est déjà y répondre….

  7. Posté par Vautrin le

    Houlà ! Attention ! Déjà que BFMTV accuse les citoyens allant sur les sites de réinformation d’être des adeptes de la « théorie du complot » ! Alors, penser que ces pauvres Yankees sont derrière toutes les vilenies des européâstres et de l’Erdogan, hein, c’est trèèèès grave ! Tout le monde sait bien que les USA sont une grrrrande démocratie et ne veulent que le bien de l’humanité ! AH ! Je vous demande un peu !

  8. Posté par Flleps le

    J’en suis convaincu…mais reste un doute quand même…mais si cela devrait être vrai je leur souhaite le même sort que les anciennes tribus d’indiens d’Amérique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.