9 commentaires

  1. Posté par Rey le

    Je pense que « pas d’ amalgame » est un conseil de bon sens. Il serait plus facilement suivi si chaque peuple décidait lui-même de l’ immigration qu’ il acceptera ou refusera, au terme d’ un débat virulent et dont la conclusion ne peut jamais être définitive (recours fréquent au référendum). Un conseil de bon sens peut être mis provisoirement de côté, face à des impératifs plus urgents. Si madame Mailfert ne voit pas ces impératifs, c’ est son droit, mais je pense qu’ elle se trompe.

  2. Posté par Vautrin le

    L’idiotie de cette Mme Mailfert illustre bien l’aspect pathologique de ce gauchisme qu’est le « féminisme » résiduel. Je dis résiduel, parce que pas plus que l’Otan ne se justifie après la chute du communisme, le féminisme ne se justifie encore alors que la libération des femmes est un fait accompli en Europe. Le « féminisme » moderne vire à la perversion, comme le montrent les « fémen » et les propos scandaleux d’une Preciado prônant l’ « intoxication volontaire par consommation en dehors de tout protocole médical, d’hormones chimiques dans le but de transformer son corps et de faire ainsi échec à toute tentative d’identification. »
    C’est là la première contrainte.
    L’autre est évidemment la négation de l’identité culturelle, l’affirmation masochiste que l’autre -l’étranger- serait supérieur à soi-même. On en arrive non seulement à un relativisme culturel, mais à sa négation paradoxale, la certitude (pathologique) que la culture de l’envahisseur est hautement désirable. Sauf qu’en matière de respect des femmes, ce n’est pas tout à fait ce qu’on en attendait ! Il y a un principe de réalité insoutenable pour toutes ces idiotes.
    La preuve : la réaction « nationaliste aux crimes de Cologne » devient « dangereuse pour les femmes ». Ce sont très exactement les propos d’une démente incapable de sortir de la double contrainte féminisme/immigrophilie.
    Il ne suffit pas de demander à de telles démentes de se taire : il faut les soigner. Hélas, on ne sait pas guérir les psychoses.

  3. Posté par Pehem Veyh le

    @ Fanny: les féministes ne se rangent pas du côté de meutes barbares, les féministes (mouvement d’essence anti chrétienne) en font partie. Pour ces gens-là, vous n’êtes pas une femme, pas un homme, pas un enfant; vous êtes un blanc chrétien et européen. Donc une race qui ne mérite pas que l’on s’y intéresse ou que l’on protège. Leur but, dans le fond, est le même…

  4. Posté par Myrisa Jones le

    Excellent article qui explique le dilemme cornélien de ces personnes, qui ont refusé de voir le rapport maladif et arriéré que ces cultures musulmanes entretiennent avec le femme, réduite à un être inférieur, pour pouvoir, envers et contre tout, privilégier politiquement leur dogme immigrationniste.
    Ne comptez pas trop sur leur intelligence pour se remettre en question, démissionner et enfin se taire, car c’est leur fond de commerce depuis trop d’années.

    Afflux migratoire en Allemagne : antiracisme et féminisme, des valeurs incompatibles ?
    RT, 6 janv. 2016, John Laughland
    Extrait:
    « C’est précisément en matière de politique sexuelle que le clash des civilisations entre l’islam et l’Europe sera la plus virulent.
    Le scénario d’agressions sexuelles contre femmes allemandes de la part d’immigrés musulmans est un cauchemar pour la classe politique allemande. Il fait sauter aux yeux l’incompatibilité criante entre deux totems du politiquement correct, l’antiracisme et le féminisme. L’impression que la police aurait essayé d’occulter les faits ne peut que renforcer la colère des Allemands, déjà frustrés par la fatuité d’une chancelière qui a proposé la réponse lapidaire, «Nous y arriverons», à la question de savoir comment l’Allemagne pourra accueillir des centaines de milliers de migrants en un an. Ils sont frustrés aussi par la légèreté avec laquelle en 2010 l’ancien président de la République fédérale a déclaré que «L’islam fait partie de l’Allemagne», tout comme par la campagne de diabolisation déclenchée l’an dernier contre le mouvement populaire anti-immigration, Pegida, à Dresde et dans d’autres grandes villes de la Saxe qui, malgré tout, continue à se maintenir.
    Les Allemands ne font pourtant que réagir à la multiplication par 90 des chiffres d’immigration en cinq ans : en effet, l’immigration nette an Allemagne est passé de 11 000 en 2008 à 500 000 en 2014. Elle atteindra sans doute 1 million en 2015, car pendant au moins six mois 10 000 migrants par jour sont arrivés sur le territoire allemand, soit potentiellement 3 650 000 en un an. Face à cet événement social de première envergure, la chancelière allemande a réagi avec une déclaration de simple impuissance. Le 7 octobre elle a déclaré, «Je n’ai pas le pouvoir, et personne n’en a, de déterminer combien de gens viennent ici». Les tout derniers propos de la maire de Cologne, qui a conseillé à ses citadines de ne pas trop s’approcher d’étrangers, comme si les victimes du réveillon avait été fautives, ne feront qu’aggraver cette colère déjà plus que latente. »
    (…)
    https://francais.rt.com/opinions/13364-allemagne-immigres-peur-images

  5. Posté par Un passant le

    Racisme anti-europeens???
    L ideologie rend conne ???
    Faut etre fichtrement pervers pour allez pondre ce genre de reflexion
    Alors les « blagues sexistes tuent » blablabla
    Mais … On se refuse d appeler des violeurs des violeurs au nom du vivre ensemble
    Fascinant

  6. Posté par Le pragmatique le

    On peut comprendre, qui voudrait de ces grosses moustachues piquées aux hormones hormis des boucs en rut.
    D’authentiques pépites pour ces mal fuckées. Du pain béni, elles n’ont plus besoin d’aller à Lourdes.

  7. Posté par JeanDa le

    Quelles bedoumes ! Quelles cruches !

  8. Posté par Fanny le

    Je pense que je suis de plus en plus sans voix… donc maintenant, les féministes se rangent du côté de meutes barbares masculines et discréditent les femmes victimes, tout ceci pour Mister Padamalgam?

  9. Posté par Lauzza le

    Je viens du MLF .Osez le feminisme ne veulent pas libérer les femmes elles veulent les soumettre aux politiques RPSvertsFG

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.