Les girouettes du PLR et du Centre offrent 1,3 milliard d’argent public à l’Union européenne

Communiqué de presse UDC:

La Suisse est à nouveau obligée de gaspiller 1,3 milliard de francs en les injectant directement dans les poches de l’UE, malgré les récurrentes discriminations menées par Bruxelles à l’encontre de notre pays. Tout cela grâce aux girouettes PLR et du Centre. Ces derniers, grands adeptes du retournage de veste, révèlent aujourd’hui leurs véritables convictions et acceptent le versement dans le vide de plus d’un milliard de francs à l’UE. De plus, le PLR et le Centre sont manifestement trop couards pour laisser le peuple avoir le dernier mot sur le sort de l’argent des contribuables.

Avant les élections fédérales, en été 2019, le PLR et le Centre ont refusé le versement du prétendu « milliard de cohésion » à l’UE (il s’agit précisément d’un montant de 1'300'000'000.- Fr). En effet, à ce moment-là, l’UE avait entrepris une démarche discriminatoire à l’égard de la Suisse en lui refusant l’équivalence boursière.

Depuis, rien n’a changé du côté de l’Union, mais l’avis des parlementaires fédéraux du PLR et du Centre a changé. Aujourd’hui, ils ont non seulement décidé d’offrir ces 1,3 milliard de francs à l’UE sans aucune contrepartie mais ils font également preuve d’une extraordinaire couardise en refusant de soumettre cette décision au verdict du peuple. Cette couardise est la seule explication au rejet de l’amendement de l’UDC de soumettre cette décision du Parlement à un référendum facultatif.

L’UDC rejette clairement le versement de ces 1,3 milliard de francs d’argent public, relevant les domaines dans lesquels la Suisse subit les discriminations de Bruxelles, à savoir :

  • À ce jour, Bruxelles refuse toujours d’accorder l’équivalence boursière ;
  • A la mi-juillet, la Commission européenne a exclu la Suisse du programme de recherche Horizon Europe, alors qu’elle fait partie des Bilatérales I ;
  • Bruxelles refuse de reconnaître les certificats d’origine pour l’hydroélectricité ;
  • L’UE refuse également à la Suisse l’utilisation de la base de données européenne Eudamed pour signaler des problèmes avec les produits medtech et la reconnaissance des certificats de conformité, alors que le MRA – Mutual Recognition Agreement fait également partie des Bilatérales I) ;
  • L’UE entrave la coopération de la Suisse avec ses pays voisins qui permet, par exemple, d’empêcher des « flux de courant en boucle » (loop flows) non planifiés à travers la Suisse.

L’UDC a toujours fermement rejeté le versement de ce milliard de francs prélevé dans les poches des contribuables suisses. De plus, l’UDC rejette également l’idée que ce « milliard de cohésion », jusqu’ici versé sur une base volontaire, devienne une sorte de prime obligatoire d’entrée sur le marché européen, comme le sous-entend le Conseil fédéral afin de faire bonne figure auprès des pontes de l’UE après la rupture des négociations sur l’accord-cadre.

L’argent des impôts suisses doit profiter aux Suisses.

Il n’existe aucun pays dans le monde qui verse de telles primes d’entrée sur les marchés. De surcroît, l’adoption d’une telle attitude pourrait tenter d’autres pays à exiger des choses similaires de notre part. Notre industrie d’exportation n’en a pourtant clairement pas besoin ; les produits suisses sont achetés à l’étranger en raison de leur exceptionnelle qualité et non parce que la Suisse paie des droits d’entrée. Enfin, du fait que l’UE exporte davantage de marchandises vers la Suisse que la Suisse n’en exporte vers l’UE, notre pays devrait également exiger de cette dernière qu’elle paie en retour une prime d’entrée sur le marché helvétique.

Pour l’UDC, ces 1,3 milliard de francs d’argent public doivent bénéficier à la population suisse, par exemple pour renforcer notre tissu social, au lieu d’être gaspillés dans d’opaques projets européens.

source: https://www.udc.ch/actualites/articles/communiques-de-presse/

voir aussi :

L'UE exige de la Suisse qu'elle paie sans condition les fonds de cohésion qui lui seraient dus
Forum Le grand débat - Suisse-Union européenne: comment dégeler les relations? (débat 17 min.) - 29.09.2021 [...]
Notre résumé: Deux milliards à verser à l’UE sans condition? Le Parlement va décider le 30 septembre

**************

20minutes.ch:

Suisse-UE: Le parlement accepte de débloquer le deuxième milliard de cohésion

Christine Talos  - [...]  Seule l’UDC s’y est opposée.

Le nouveau milliard de cohésion va finalement pouvoir être versé à l’Union européenne. Comme le Conseil des États dans la matinée, le National a accepté jeudi soir, par 131 voix contre 55, de supprimer les conditions qui bloquaient sa libération. Tous les partis ont dit oui, à l’exception de l’UDC [...]

«Il faut un signal d’apaisement»

[...] Roger Köppel (UDC/ZH) s’est lancé dans une violente diatribe pour que le National n’entre pas en matière. «L’UE veut que la Suisse se soumette et elle fait pression pour obtenir gain de cause», a-t-il lancé. «Elle met la pression via Erasmus, Horizon Europe ou le refus de l’équivalence boursière», a-t-il souligné. «On va donc payer ceux qui nous font chanter. Mais quand on paie le maître chanteur, il continue son jeu», a-t-il tonné. «C’est à cause de cette forme de racket que ce même parlement a refusé le milliard de cohésion fin 2019», [...] Sa proposition a été balayée par 133 voix contre 54.

[...] Yves Nidegger (UDC/GE) a déposé lui aussi une minorité, mais pour verser plutôt l’argent à l’AVS. «Si la Suisse verse cette contribution, il n’y aura aucune joie dans le ciel étoilé de Bruxelles, car ce paiement est perçu à tort comme un dû. Car il s’agit ici de payer un tribut comme jadis les nations soumises le faisaient face aux nations dominantes, a-t-il lancé. Cela n’améliorera pas nos relations avec l’UE et ça n’élèvera pas le respect accordé à notre pays.» Sa proposition a elle aussi été balayée par tous les autres partis. Une autre minorité UDC qui exigeait un référendum facultatif a connu le même sort.

Un petit effort pour normaliser les relations

[...]

Faire preuve de grandeur

De son côté, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a affirmé que ce déblocage faisait partie de l’agenda du gouvernement [...]

article complet: https://www.20min.ch/fr/story/le-parlement-accepte-de-debloquer-le-2e-milliard-de-cohesion-382839949780#commentSection

6 commentaires

  1. Posté par fleury jean-pierre le

    un scandale,il faut faire voter le peuple referendum

  2. Posté par aldo le

    aldo le 1 octobre 2021 à 22h33, ligne 8 il fallait lire 3 millions, ce qui est tout de même élevé pour des petits frais.

  3. Posté par aldo le

    Je lis que LE MILLIARD C’EST EN FAIT 1,3 MILLIARDS… Sous l’apparente unanimité de ce racket, il faut se référer au passé, exactement la méthode Zemmour. C’EST DE LA CORRUPTION QUI DIRIGE CE FAUX-DÉBAT PARLEMENTAIRE ACHETÉ D’AVANCE. Sinon comment comprendre que les FAUX-CULS socialo-écolo+lgbtx-islamo-bolchévo-fascistes SOUTIENNENT LE GRAND CAPITAL SUISSE qui veut pouvoir traiter comme une bourse européenne pour tous ses échanges ? Vraiment très intéressé le Sommaruga est ses complices pastèques et enculés compris.

    Maintenant pour savoir comment ça marche, IL SUFFIT DE SE RÉFÉRER A L’AFFAIRE ERASMUS dont le journaliste a été viré de la Basler Zeitung, sauf erreur. 3 milliards pour les petits frais à venir de tous les partis et leurs politicailles de filous, est-ce bien faisable ? https://lesobservateurs.ch/2014/04/16/erasmus-2/ Vous pouvez seulement piocher ici https://lesobservateurs.ch/page/2/?s=erasmus il y a de quoi comprendre. Et dire que cet imposteur de Macron utilise Erasmus pour améliorer la statistique du chômage en envoyant chômeurs comme serveurs de restaurant dit « étudiants » à l’étranger, qui en plus de leur salaire bénéficient d’un petit cadeau pour bien voter à la Présidentielle. « Vous traversez la rue (jusqu’en Suisse, en Allemagne etc.) et vous trouvez un boulot. » … et vous votez pour moi pourrait-il ajouter.

    LES 300 MILLIONS C’EST SÛREMENT LE MÊME RÉPARTITION QU’AVEC ERASMUS… Donc vous comprenez tout le fric qu’il y a dans les affiches à chaque votation et élection. L’avalanche de bobards des corrompus de la RTS et autres médias à la botte qui gonflent la baudruche du mariage pour tous etc.. Et surtout voilà d’où provient l’incroyable trésor de guerre contre la Suisse versé par Soros à travers les institutions européennes, offerts de notre poche… pour créer de l’agitation artificielle, des groupuscules qui touchent pour casser incendier avec ces combinaziones d’Extinction Rebellion etc..et emmerder tous le monde avec des manifs tous les week-end, tout frais payés. (Comme les glaces et la bière payés par la Merkel pour les agitateurs expédié en ex-RDA juste pour contrer la pseudo extrême-droite qui elle a connu le communisme et s’en souvient trop bien)

    VOILA COMMENT PROCÈDENT LES MAÎTRE-CHANTEURS DE BRUXELLES QUI AGISSENT DANS LE DOS D’UNE DÉMOCRATIE en perdition QUI HORRIPILE CES TARTUFES BOLCHEVO-NAZIS. Finalement Erdogan était très gentil avec son canapé pour la tricheuse Von der Leyen, sans véritables pouvoirs tout comme l’Europe, et surtout avec un passé de tricheuse pour obtenir son doctorat en médecine. IL AURAIT DU LUI PROPOSER UNE PLANCHE A CLOUS.

    Franchement les Anglais eux sont moins timorés avec leurs libertés et maintenant les chantages sont partagés. Et si la Suisse était exemplaire elle négocierait déjà le retour de tous les parasites criminels issus des colonies et ex-colonies. LA SUISSE N’A RIEN A DEVOIR SOUTENIR LES COMPROMISSIONS DES ACCORDS COLONIALISTES AVEC LES FRANÇAIS ET LEURS EX-COLONIES OU ENCORE COLONIES, QUI EN PLUS S’EN

  4. Posté par Jean Rage le

    Quel dommage et quel scandale!
    La Suisse a cet avantage: être indépendant et ne pas dépendre de l’UE.
    Heureusement, il y a encore l’UDC qui veille au grain et un peuple moins con que les zélites, même si le lavage de cerveaux gauchiste de la RTS fonctionne bien…
    Je ne suis pas Suisse, mais ayant vécu en Suisse, j’aime ce pays. Et de telles nouvelles me désolent….

  5. Posté par Crach&paye le

    Pensez plutôt aux nécessiteux dans notre pays et ceux dont les fins de mois sont de plus en plus difficile, meuhhhh noooon, tout va bien pour les partis du ventre mou de nos politiques. Ce cadeau à l’UE est scandaleux !

  6. Posté par antoine le

    Nous avons de fins négociateurs au sein du PLR !
    Cela se voit du premier coup d’œil !
    L’UDC devrait lancer un referendum du CONTRE ce gaspillage d’argent provenant de NOS impôts !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.