Un des «Beatles» de l’Etat islamique plaide coupable devant la justice américaine

[…] Après avoir longtemps plaidé non-coupable, Alexanda Kotey, un djihadiste anglais de 37 ans, membre de l’État islamique, a finalement plaidé coupable jeudi devant une cour américaine. Accusé d’être impliqué dans les meurtres des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, tués en 2014, et celui des travailleurs humanitaires Peter Kassig et Kayla Mueller comparaît devant le tribunal fédéral d’Alexandria près de Washington pour complicité d’enlèvements et meurtres. À ses côtés, comparaît aussi El Shafee el-Sheikh, 33 ans, un autre membre des « Beatles ».

[…] Alexanda Kotey et El Shafee el-Sheikh ont grandi au Royaume-Uni, où ils se sont radicalisés, avant de rallier l’EI en Syrie en 2012.

Ils sont accusés d’avoir enlevé des otages américains, européens, japonais et syriens de 2012 à 2015, et d’avoir torturé et tué leurs victimes, notamment par décapitation.
Les vidéos des assassinats, diffusées par l’EI à des fins de propagande, avaient choqué le monde entier.

Source : Le Parisien

Voir aussi :
https://americanmilitarynews.com/2021/09/isis-member-pleads-guilty-in-torture-killing-of-kayla-mueller-3-other-americans/
https://www.nytimes.com/2021/09/02/us/politics/isis-beatles-alexanda-kotey.html

Un commentaire

  1. Posté par antoine le

    La chaise électrique et on n’en parle plus !
    Combien de morts innocentes sur la conscience, c’est quoi ça la conscience … ??

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.