Attentat de Nice : “L’islam, ce n’est pas ça, c’est un dieu d’amour”, a réagi la sœur du père Hamel, égorgé aux cris de “Allah Akbar” en 2016

Après l’attaque jihadiste qui a fait trois morts dans une église de Nice jeudi matin, Roseline Hamel avait dit avoir eu “une pensée pour [ses] frères musulmans”.

“Ce sont des gens qui étaient entrés pour prier, ils ne faisaient de mal à personne, c’est une injustice”, a déploré Roseline Hamel. C’est “une incompréhension qu’on puisse faire de tels actes sur des personnes qui prient, qui ne font de mal à personne, qui sont sereines, en paix dans cette église. On ne comprend pas.”

Un peu plus tôt dans la journée, Roseline Hamel avait dit avoir eu “une pensée pour mes frères musulmans”. Elle s’en est expliqué sur franceinfo : “Dans mon quartier où je vis, je suis entourée de personnes qui ont cette confession, je les côtoie depuis des années, nous sommes très conviviaux entre nous, attentifs l’un à l’autre, et ces personnes de cette religion que je côtoie depuis des années, de religion musulmane, ont beaucoup de peine de ce qui se passe. L’islam, ce n’est pas ça. C’est un dieu d’amour, ce n’est pas un dieu qui demande de tuer.”

FranceTvInfo

Via Fdesouche

8 commentaires

  1. Posté par missia le

    Il faudrait que cette femme se réveille de son monde de bisounours et qu’elle ouvre les yeux, bon sang ! Islam : religion d’amour selon elle. Mais n’importe quoi ! Qu’elle lise le coran, elle verra si c’est une « religion d’amour ».

  2. Posté par SD-Vintage le

    Elle sait comment l’Afrique du Nord chrétienne est devenue musulmane au 7e siècle ? Par l’amour peut-être ?

  3. Posté par Dominique le

    Encore une angélique à la Francisco qui n’a toujours pas compris que tous les musulmans pratiquent, avec plus ou moins d’impatience, le même coran et les mêmes hadiths. Lisez ces textes haineux et barbares avant de vous exprimer à ce sujet!

  4. Posté par Abbé Alain René ARBEZ le

    La soeur du Père Hamel a été éprouvée par l’assassinat barbare de son frère par des musulmans, elle veut garder de bonnes relations avec ses voisins, soit. Mais la fuite en avant avec des formules convenues « religion d’amour » ne correspond hélas pas à la réalité historique…

  5. Posté par Rikiki le

    Il doit lui manquer une case à la soeurette. Il faut qu’elle tende l’autre joue !

  6. Posté par Stefen le

    De 1609 à 1614, l’Espagne a procédé à l’expulsion des musulmans après d’infructueuses tentatives d’intégration.
    Dès que la population musulmane devenait suffisamment conséquente, un meneur faisait l’appel à la guerre sainte et c’était le massacre pour les chrétiens.
    500 ans plus tard, on en est au même point.
    A méditer.
    https://bernardlugan.blogspot.com/2020/10/il-y-quatre-siecles-lespagne-expulsait.html?m=1

  7. Posté par LeVérificateur le

    La sœur du père Hamel: « l’Islam, c’est un dieu d’amour. »
    Le père Hamel, avant de mourir: « arrière Satan. »

  8. Posté par Sertorius le

    Mahomet a propagé son message de paix par l’épée et le sang d’innocents. L’Islam n’est pas une religion de paix et n’a jamais été une religion de paix.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.