Stopper l’immigration illégale en renforçant le contrôle des frontières

Le nombre de personnes entrées illégalement en Suisse a fortement baissé grâce à l’intensification des contrôles aux frontières pour combattre la propagation du coronavirus. L’UDC demande que ce dispositif soit maintenu afin d’endiguer l’immigration clandestine.

Les contrôles et restrictions d’entrée imposés aux frontières en raison du Covid-19 ont provoqué une forte baisse des entrées et séjours illégaux en Suisse. Depuis l’introduction de ces mesures, le nombre de séjours illégaux constatés par les autorités a reculé de 55 à 80%.

Cela fait des années que la Suisse est submergée par des personnes entrant illégalement dans le pays. Actuellement on estime que plus de 100’000 individus vivent clandestinement dans notre pays. Or, les chiffres les plus récents prouvent l’efficacité des contrôles rigoureux effectués par les gardes-frontière avec le soutien de l’armée: en avril dernier on comptait 217 entrées clandestines contre 1116 durant le même mois de l’année précédente. Au mois de mars 2020 on en dénombrait encore 517. Dix cas présumés d’activités de passeurs ont été enregistrés en avril contre 31 le mois précédent. Selon les indications de l’Administration fédérale des douanes (AFD), les agissements de bandes de passeurs ont diminué de 67% par rapport à la même époque de 2019. Depuis le début 2020, le nombre de séjours clandestins décelés a atteint 2830 contre 4598 entre janvier et avril 2019.

En votant le 27 septembre prochain sur l’initiative de limitation, le peuple suisse pourra faire son choix à la lumière des expériences faites avec la crise Covid-19, donc décider que la Suisse gère à nouveau elle-même l’immigration sur son territoire pour que les Suissesses et les Suisses ne se sentent pas étrangers dans leur propre pays et empêchent les immigrants de piller leurs institutions sociales.

source: https://www.udc.ch/actualites/articles/communiques-de-presse/stopper-limmigration-illegale-en-renforcant-le-controle-des-frontieres/

***

voir aussi:

18.05.2020
La Commission de politique de sécurité du Conseil national (CPS-CN) examine aujourd'hui un projet de loi autorisant... lire plus
Communiqué de presse
15.05.2020
Il est urgent de réviser le code de procédure pénale suisse. La loi actuelle protège les délinquants... lire plus
Communiqué de presse
04.05.2020
Avec l'ouverture aujourd'hui de la session parlementaire extraordinaire, le Conseil fédéral doit lever le droit d'urgence. Parallèlement,... lire plus

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.