Humanitaire assassiné par un Afghan : enquête ouverte pour injures racistes et provocation à la haine

La plainte fait suite à un commentaire « infâme » publié sur la page Facebook de l’association Itinérance, dont le président Jean Dussine a été tué le 13 mai par un Afghan.

[…] « Cet internaute généralise volontairement ses propos, en traitant notamment les exilés dans leur ensemble de violeurs égorgeurs venus nous génocider », déplore le MRAP qui porte plainte contre l’auteur, dont l’identité reste à vérifier, pour « injures publiques à caractère raciste et provocation à la haine envers les migrants et accessoirement les musulmans ». […]

Leparisien.fr et actu.fr

Via Fdesouche

4 commentaires

  1. Posté par E=MC² le

    Le sang n’a plus de valeur ! Certaines assiciations ont actuellement un pouvoir délesuré et l’oreille d’une justice qui ne l’est pas ou plus.
    Le ressentiment de la population devient pénible à vivre.

  2. Posté par antoine le

    En Suisse, suite à une bagarre entre muzz qui a mal tourné, il ne faut surtout PAS dire  »on en redemande » car on serait condamné !

  3. Posté par Sertorius le

    L’association elle meme est une injure publique et son site Facebook devrait être démantler. Ce n’est qu’une association de malfaiteurs qui agissent comme passeurs. Ils méritent tout les insultes.

  4. Posté par Professeur Tournebroche le

    Il est semble-t-il bien plus grave de publier un commentaire « infâme » que de trucider un apôtre de la tolérance. Et si c’était un apôtre de l’intolérance il n’y aurait eu que des commentaires élogieux…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.