7 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Comme dit Mr Idriss Aberkane, nos élites se sont tellement compromises quelles sont maintenant dans un combat à mort. Elles vont chercher leur coupable pour sauver leur réputation. Mais leur réputation est déjà morte morte. Elles ne peuvent y survivre qu’en devenant de plus en plus totalitaires. ON VA VOIR SI ILS OSENT
    https://www.youtube.com/watch?v=iI4cneaYKOo
    Aux dernières nouvelles la crise culmine à 5000 morts /jour, nous dit Idriss Aberkane

  2. Posté par miranda le

    DE ¨PLUS EN PLUS ETRANGE, L’AVENTURE DES VIRUS EN LABORATOIRES P4
    En 2015 la CHINE était occupée à traficoter du virus et la communauté internationale n’a pas réagi et seule l’ITALIE dénonçait la manipulation d’un virus ayant quelques affinités avec celui qui nous « occupe aujourd’hui:
    https://www.youtube.com/watch?v=RiFzPnu98TY
    C’ETAIT EN 2015
    Et nous sommes au milieu de ces batailles de virus contre virus.

  3. Posté par miranda le

    ON ARRIVE A MOBILISER DE COUTURIERES EN FRANCE POUR FAIRE DES MASQUES.
    VOUS LE POUVEZ AUSSI.
    1) on cherche dans son immeuble les personnes qui ont une machine à coudre. On les contacte soit par téléphone (pour éviter contamination) soit directement en maintenant une distance de un mètre 50 pour parler et en portant un foulard qui cache le nez et la bouche et on porte des lunettes si possible (car les yeux sont aussi une porte d’entrée.

    2) On convainc cette personne de produire les masques pour l’ensemble des gens de l’immeuble. Elle devra elle-même avoir un masque ou foulard pendant tous vos échanges et travailler aussi avec ce masque.

    3) On achète le tissu ou on trouve du tissus chez soi. (dans des draps épais ou autres)

    4) On découpe un carré de 30 x30 cms
    et on réunit tous les carrés à LAVER A LA MACHINE (lessive + une cuillère d’eau de javel)
    ON LES SECHE A CHAUD. Et on les repasse pour faciliter le travail de la couturière.

    Certains masques ont des plis : si c’est ce genre que vous choisissez tous ensemble , alors plissez votre tissu au fer à repasser, ça aidera la couturière. Lui apporter l’ensemble des carrés prêts à être travaillés.

    On choisit un modèle de masque fiable sur INTERNET. ON FOURNIT LES ELASTIQUES ET LE FIL. qui doivent s’adapter aux masques et aux oreilles..

    Et on laisse la couturière fabriquer le nombre nécessaire. On lui prépare un repas BIEN CUIT
    sans virus. Ou on lui apporte un repas surgelé qu’elle se fera réchauffer.

    PENDANT TOUS CES ECHANGES ON SE LAVE SANS CESSE LES MAINS. Et on a un foulard qui cache nez et bouche. (foulard qui aura été repassé pour tuer virus et bactéries)

    ET ON N’OUBLIE PAS DE LAVER SON NOUVEAU MASQUE APRES CHAQUE UTILISATION avec lessive + javel.

    Un pays dit pauvre, que j’affectionne , Madagascar, a su mettre en marche des centaines et des centaine de couturières. Et des masques étaient déjà en vente bien avant cette mesure. SI NOUS NE SAVONS PAS REAGIR EN COMMUNAUTE, alors ce n’est pas un virus qui nous fera disparaître, nous trouverons nous-même le moyen de nous faire disparaître.
    BONNE CHANCE LES AMIS.

  4. Posté par G. Vuilliomenet le

    Manifestement, nos conseillers fédéraux ou d’état en charge de la santé sont des assassins qui devront un jour rendre des comptes!
    Je relaie!

    http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/04/05/covid-combien-de-morts-inutiles-et-comment-je-me-suis-gueri-305601.html#more

    « Ces deux dernières semaines, j’ai écrit article après article sur le Covid. Le plus apprécié d’entre eux a été lu par près d’un million de personnes en Suisse et en France, devenant l’article le plus consulté de toute l’histoire des blogs de Mediapart. J’ai rédigé un appel à M. Alain Berset et à M. Mauro Poggia, respectivement Conseiller fédéral et Conseiller d’État genevois, tous deux en charge de la santé. Appel relayé par deux mille personnes. En vain.

    par Jean-Dominique Michel, MSc anthropologie médicale et expert en santé publique, Genève. »

    « En France comme en Suisse, les autorités politiques et sanitaires ont aujourd’hui du sang sur les mains, avec en l’occurrence des centaines de morts sur la conscience. Des personnes qui ne seraient pour la quasi-totalité d’entre elles pas mortes si on les avait traitées à temps. Au lieu de les laisser atteindre des états désespérés, ceci alors même que nous disposons d’un traitement efficace, sans danger lorsqu’il donné par un médecin, qui fait baisser la charge virale en quelques jours.

    Oui, vous lisez bien : les gouvernements suisse et français (et d’autres pays hélas) ont laissé des centaines de personnes mourir en les privant de la possibilité de disposer d’un traitement simple, archi-connu et peu coûteux, qu’il convient impérativement de donner au début d’une infection par le SARS-CoV-2.

    Or qu’ont fait nos autorités depuis plus de quinze jours maintenant que l’efficacité de ce traitement a été confirmée ? Eh bien, elles n’ont rien trouvé de mieux que de réserver les stocks d’hydroxychloroquine pour l’hôpital, rendant impossible la prescription par les médecins-généralistes et les gardant pour les personnes pour qui il est déjà trop tard, alors même que l’indication pertinente est de prescrire le traitement avant que les complications adviennent, précisément pour les empêcher.

    Mesure-t-on simplement à la dire non seulement l’absurdité, mais aussi la monstruosité de la chose ?! »

    Vous apprendrez, en lisant ce texte, que votre médecin n’est pas autorisé à vous traiter selon le protocole du Pr Raoult, et ce, au nom d’une méthode douteuse qui a peu de raison d’être dans le cas du traitement des maladies infectieuses, l’EBM (Evidence Based Medecine) qui peut condamner à mort un certain pourcentage du groupe témoin qui représente, malgré tout, des personnes (des gens en chair et en os et non juste un chiffre dans un tableau excel)

  5. Posté par Rikiki le

    Sous le couvert de bons petits politiciens pensant à son bon peuple, ils ne font que mentir, donner des infos au compte goutte mais n’ont pas les c…lles de fermer la frontière, d’avoir prévu des masques en suffisance, enfin de ne pas être prêt à temps alors qu’en décembre déjà la Chine était déjà atteinte. Résultat, nous sommes les plus mauvais par nombre de morts pour 100 000 habitants. Une belle performance.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.