Ecosse : Une drag queen invitée à l’école fait polémique

Une école écossaise avait invitée une drag queen pour faire la lecture aux enfants mais des photos compromettantes de cette dernière ont été diffusées sur Twitter.

La lecture par une drag queen d'histoires aux enfants d'une école primaire écossaise pour marquer le mois de l'histoire LGBT a suscité la controverse en raison de photos jugées obscènes la mettant en scène sur les réseaux sociaux.

 

[...]

20min.ch

2 commentaires

  1. Posté par antoine le

    Dès que les exigences diminuent (merci la gôche pour niveler vers les bas) les programmes fleurissent de choses inutiles et futiles.
    Le système d’enseignement est trop important pour que celui-ci soit laissé en mains de la gôche !
    Ce système va de plus en plus mal, les résultats sont catastrophiques et coûtent de plus en plus cher !
    Trouvez l’erreur !

  2. Posté par Dominique le

    Honteux et malfaisant!
    Ce n’est pas ainsi que l’on va former tous ces professionnels talentueux en STIM qui nous manquent : Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques. Ce dont notre pays et l’Ecosse ont vraiment besoin maintenant sont ces STIM (STEM en anglais) pas d’augmenter le nombre d’employés de l’industrie du social qui militent pour des minorités improductives, tyraniques et exhibitionnistes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.