Hanau : le TJ de la RTS ne parle que de terrorisme d’extrême droite, et ne dit rien de la pathologie mentale du tireur

RTS/Forum, 20.02.2020, 18h

La piste xénophobe privilégiée après les fusillades qui ont fait dix morts en Allemagne

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/la-piste-xenophobe-privilegiee-apres-les-fusillades-qui-ont-fait-dix-morts-en-allemagne?id=11088677

« Le racisme est un poison, la haine est un poison », a dit Angela Merkel après la double fusillade qui a fait 9 morts. [La bilan a augmenté depuis lors.]

Renaud Malik : C’est une attaque probablement xénophobe, mais à quoi en est l’enquête ?

Blandine Millecent, correspondante à Berlin : On sait déjà que des motivations politiques, racistes, suprémacistes ont été exprimées. Mais il reste à savoir s’il a agi seul ou s’il avait des contacts, en Allemagne ou à l’étranger, avec les milieux néo-nazis ou d’extrême droite. Mais au vu de son profil il semble qu’il ait agi seul.

Blandine Millecent : Il est franchement dérangé, sa santé mentale est complètement défaillante, c’est un paranoïaque au discours souvent confus et délirant. (ndlr: confusion entre personnalité paranoïaque et schizophrénie paranoïde) Dans une vidéo, il dit être surveillé en permanence depuis sa naissance par une organisation secrète qui lit dans ses pensées. Il parlait avec des personnes qui n’existaient pas. Il aurait cherché l’aide d’un thérapeute, qui n’a pas donné suite. Cette base paranoïaque s’est exprimée avec des théories racistes en tout genre. Dans sa vidéo et dans son manifeste, il exprime une haine absolue des étrangers et des non-Blancs. Par conséquent, un profil qui indique plutôt qu’il s’est radicalisé tout seul sur internet, comme d’autres avant lui. Lui aussi, c’est un personnage très solitaire.

Renaud Malik : Cette tuerie intervient après une série d’épisodes violents qui tous ramenaient à ces milieux d’extrême droite. L’Allemagne prend conscience qu’il y a une réelle menace liée à ces milieux ?

Blandine Millecent : Il y a déjà eu des agressions contre des élus ( p. ex. en 2015 contre Henriette Reker), mais le véritable choc date de l’année passée, quand Walter Lübcke, pro-migrants, a été abattu. Puis l’attentat contre la synagogue de Hanovre. Il y a un danger venant de l’extrême droite qui mettrait en cause la stabilité de la société. Les chiffres le montrent. Il y a une hausse sensible des actes extrémistes, des actes criminels à caractère xénophobe ou antisémite : plus de 20% en 2018, et 90% de ces actes criminels sont à mettre sur le compte de l’extrême droite.

******

RTS -  le TJ de 19h30 va en remettre une couche :« La terrible fusillade de Hanau, dans la Hesse, met l’Allemagne face au défi du terrorisme d’extrême droite »

La RTS affirme : Le terrorisme d’extrême droite est le vrai danger.

Dans ce reportage, aucun journaliste ne va faire la moindre allusion au fait que l’assassin souffrait d'une grave pathologie mentale.

C’est ainsi que la population est manipulée jour après jour par des nouvelles tronquées,  par des mantras répétés, par la mise en œuvre des techniques de manipulation de masses savamment élaborées. 

Ici, les téléspectateurs croiront avoir été renseignés après avoir entendu  la répétition des mantras comme la haine raciste, l’extrême droite, de la violence raciste xénophobe, du terrorisme d’extrême droite, de néo-nazis – ces derniers présentés comme infiniment plus dangereux et menaçants que toute autre forme de terrorisme.

Et la RTS instruit la population: L’extrême droite, ce sont ces monstres racistes et terroristes qui sont contre les migrants, les étrangers, ou pire encore, contre les musulmans ; elle serait le mal absolu, comme à l’époque la plus sombre de notre histoire, dont le peuple allemand porterait à jamais le fardeau.

Cédrine Vergain, dans son reportage, explique que le mot racisme est sur toutes les lèvres.

Même le professeur de bien-pensance Gilbert Casasus, de l’université de Fribourg, dira deux mots sur l’affaire.

Il y a 24'000 extrémistes de droite en Allemagne, dont la moitié pourraient passer à l’acte (ndlr. d'où viennent ces infos dont la précision attestent qu'elles sont bidons)

Annabelle Durand, envoyée spéciale sur place, explique que toute l’Allemagne (ndlr. "toute l'Allemagne", rien que ça!) redoute une montée de la violence d’extrême droite raciste, qui fait de certains concitoyens des étrangers. 

Elle ajoute que la ville de 100'000 habitants a une importante communauté musulmane de 20'000 personnes, 8 mosquées, et que cela ne pose aucun problème, qu’il n’y a pas de tensions, même pas après cette tuerie (ndlr. comme elle vient de se produire, cette info est forcément fausse), mais que le nombre des militants d’extrême droite en Allemagne susceptibles de passer à l’acte a « énormément doublé » (textuel). 

Étonnamment, on ne parle JAMAIS de racisme lors des attentats islamistes. Au contraire, on leur trouve rapidement des excuses par une pathologie mentale qui supprimerait la responsabilité du djihadiste qui est passé à l’acte !

Autre fait très inquiétant, le TJ de la RTS escamote complètement le fait que le tueur soit atteint d’une schizophrénie de type paranoïde. C’est une pathologie mentale grave et incurable, mais avec un bon traitement, il est possible d’en dompter plus ou moins les symptômes. Or le tueur n’a bénéficié d’aucun traitement durant toute sa vie.

Coïncidence : le même jour, dans une autre émission Histoire vivante (22:50), nous entendions que Trump est totalement fou, « devrait être dans une institution pour malades mentaux ».

 

Le tueur de Hanau affirme dans son manifeste d’adieu avoir été écouté par des services secrets depuis son enfance. C’est-à-dire qu’il a souffert de ces hallucinations depuis son jeune âge. Il était persuadé qu’on lisait dans ses pensées. Des délires de persécution aussi présents ne laissent place à aucun doute sur sa pathologie. Un autre signe en est l’assassinat de sa mère : les schizophrènes paranoïdes n’arrivent pas à tenir une bonne distance avec leur mère et ont de la difficulté à établir une relation affective.

Dans les délire organisés de Tobias Rathjen, c'est son nom, il y avait aussi des bases militaires secrètes de dirigeants aux États-Unis, où l’on torturerait et tuerait des enfants et adorerait le diable.

Tous ces indices font partie typiquement d’un tableau de schizophrénie paranoïde. Le sentiment de persécution par des musulmans était un délire organisé, rationalisé. Il aurait pu organiser son délire, par exemple, autour du climat.

Ce qui s’imposerait, éthiquement parlant, dans un tel cas, c’est d’alerter sur le danger que représente une personne psychotique pour la collectivité et pour elle-même, si elle ne bénéficie pas de soins.

Au lieu de cela, le 19h30 instrumentalise le drame pour faire sa propagande multiculturaliste, avec ses amalgames : un opposant à la politique migratoire = xénophobe = raciste = néonazi = dangereux terroriste d’extrême droite...

La RTS et l’ensemble de la presse romande pointe le doigt sur la responsabilité de l’AFD et la nécessité de prendre des mesures de « sécurité » supplémentaires pour empêcher que d’autres extrémistes de droite agissent. Bien entendu, cette exploitation politique fait systématiquement silence sur le fait que ce genre d’événement n’a rien à faire avec l’AFD (l'AFD est un parti de droite, nullement d'extrême droite comme tous les journaleux partisans veulent le marteler dans la tête de monsieur tout le monde) et les conséquences sont totalement désastreuses pour le parti. Par ailleurs, les conséquences sur la liberté d’expression seront catastrophiques pour nous tous.

Et le but de toute cette désinformation, de toute cette manipulation, c’est de rendre la population absolument désarmée, incapable de s’opposer à l’invasion migratoire, à la tyrannie du multiculturalisme, à la tyrannie de la bienpensance, au remplacement de population, au massacre en cours de notre civilisation.

12 commentaires

  1. Posté par Lejuge le

    L’idéal serait d’avoir un peu plus de détraqués comme lui histoire de faire un peu de nettoyage.

  2. Posté par kandel le

    @Candid, MERCI, il fallait au moins un deuxième « fou à lier » dans cette histoire, vous faites parfaitement l’affaire.

    Deux « fous à lier », un pervers à la « Philippe REVAZ », le compte y est !

  3. Posté par lafronde le

    Si cette tuerie de Hanau est a priori raciste, son traitement médiatique en France opère un transfert de responsabilité du tueur, inexcusable, vers l’Extrême Droite. Or celle-ci est une tendance politique qui n’a rien de criminel, en tout cas depuis le procès de Nuremberg. Quant aux crimes hitlériens, on peut les imputer à la famille socialiste : « National Zocialism » ou encore à la famille centriste, qui gouvernait la République de Weimar et la Prusse, et qui a laissé grossir le NSDAP !

    On peut même imputer les crimes commis en Europe, par les migrants musulmans, aux institutions, gouvernements et partis qui les ont laissé entrer ! On qualifirait ces crimes quotidiens comme islamo-macronistes, ou islamo-merkelistes !

    Bref les citoyens et partis souverainistes et identitaires ne cherchent qu’à préserver leurs libertés et droits héréditaires sur leurs terres ancestrales, sans accepter d’en être spoliés par des institutions apatrides et néo-coloniales, comme l’UE/CEDH, ou des gouvernements-traîtres français ou allemand. !

  4. Posté par Dominique le

    Cet assassin souffre au moins de deux affections psychiatriques graves. Si il avait reçu un traitement correct, si l’interdiction de fumer… était respectée dans ces bars et si il n’y avait pas 20% ou plus de musulmans qui captent les ressources publiques dans cette petite ville, il aurait choisi d’avoir un comportement quelque peu anormal mais pas assassin, parce que convoqué à la police pour avaler ses médicaments ou hospitalisé en hôpital psychiatrique.
    Il n’a vraiment rien d’un extrême droite radicalisé ou d’un raciste meurtrier. Tout cet activisme est de la manipulation des lâches qui organisent la répression organisée par le pouvoir à l’encontre des personnes alertant des dangers de l’immigration en masse de islam-idéologie et d’extra-européens.

  5. Posté par aldo le

    LA TSR et TAMEDIA PRAVDA DE PLEINS PIEDS DANS LA FAKE-NEWS.
    Il lui faudrait quelques poursuites de politiciens avisés pour qu’ils arrêtent de considérer que ces fakes-news leur portent bonheur, alors qu’à l’évidence elles sentent fortement la m… partisane.

    La TSR n’a pas pu se retenir de colporter ces nouvelles étrangères tout en faisant siennes les manipulations dues aux crypto-communistes qui se sentent pousser des ailes, tant leur association avec la Merkel était une option naturelle qui aurait dû s’imposer il y a déjà 20 ans. La TSR tombe naturellement dans le schéma des partisans et comme à de nombreuses reprises viole la concessions qui lui impose la diversité au regard de la composition de la population et des courants politiques.

    Et puis patatras ! Voilà qu’ APRES AVOIR CRACHE SUR CE SUPPÔT DE L’EXTRÊME DROITE ET CES ACCOINTANCES QUI RELEVENT DU PHANTASME DE SUPPOSITIONS TOUTES GRATUITES, ON APPREND QUE SON GENITEUR DE PERE N’EST AUTRE —- QU’UN INTOLERANT POLITIQUE ECOLOGISTE—-
    https://lesobservateurs.ch/2020/02/21/le-pere-du-tueur-de-hanau-est-un-politicien-ecologiste/

    Voilà donc pourquoi TAMEDIA PRAVDA S’EST DÉPÊCHÉ DE REDRESSER LA BARRE DE L’ARBITRAIRE MEDIATIQUE BIEN DE CHEZ NOUS mais pas sur internet !
    AVANT: https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/La-menace-liee-a-l-extr-me-droite–tres-elevee–23581614 https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/-Je-ne-voulais-pas-y-croire–puis-j-ai-vu-des-videos–19902444 https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Que-sait-on-de-l-homme-qui-a-ouvert-le-feu–21318147
    APRES: Mais seulement sur la version PAPIER, P.8 LE PROPAGANDE A CENSURES LE MOT « EXTREME-DROITE », mais sur internet ces voyous de pseudo journalistes ne se sont pas excusés de cette fake-news, puisqu’elle a été systématiquement multipliée à coup de nombreux les articles pour intoxiquer les lecteurs définitivement.

    CONCLUSIONS IRREMEDIABLES: LES ECOLOGISTES DOIVENT ETRE INTERDITS DE PROCRÉATION OU S’ILS SONT DÉJÀ PARENTS, REMETTRE LEURS ENFANTS A DES MAISONS DE CORRECTION, PUISQU’IL FABRIQUENT DES EXTRÉMISTES DE DROITE. Mais LE PLUS SIMPLE c’est d’INTERDIRE LES PARTIS ECOLOS, car le REFUGGEE’S WELCOME PASSE TRES MAL AUPRÈS DE LEUR DESCENDANCE, POUR LAQUELLE ILS N’ONT QUE LE MEPRIS QU’ILS PORTENT HABITUELLEMENT AUX BLANCS CHRETIENS.

  6. Posté par Marie-France le

    Hanau : le TJ de la RTS ne parle que de terrorisme d’extrême droite, et ne dit rien de la pathologie mentale du tireur
    ………………………………………………………………………..
    TJ et autres medias subventionnés sautent de joie ! Enfin un « attentat » que l’on peut attribuer à l’extrêêêmeueu Droââââte! Depuis qu’ils attendaient ça !!
    Je ne sais pas si vous avez remamarqué , mais la diffusion de l’identité du tueur n’a pas trainée! De même que la mouvance qui l’a poussé à un tel acte horrible.. On n’a pas « pinaillé » à savoir si son acte relevait de la psychiatrie comme c’est le cas quand un attentat est commis par les adeptes d’allah.. direct.. là on a tout su et tout de suite! Pas de pitié pour les « faces de craie »..
    Je me permets de transmettre l’avis plein de bon sens d’une grande dame sur cette affaire :
    l’extrémisme raciste (ou antisémite) n’est ni de gauche ni de droite Suzette Sandoz
    https://mail.google.com/mail/u/0/?tab=rm&ogbl#inbox/WhctKJVjXnxdgTShXXVZMcWmzvwwbQgpKPKxHQRLTkQqxWJFXffCQWdfMBJCKkpMLlbjMFV

  7. Posté par antoine le

    C’est quand même bizarre :
    – Lorsqu’un muzz égorge une personne, c’est immédiatement repris en chœur par tous les merdias : c’est un déséquilibré !
    – Lorsqu’une personne paranoïaque, blanche, mâle et allemand, c’est un nazis d’extrême-droite !
    Cherchez l’erreur …

  8. Posté par Rictus le

    Curieux: quand un musulman commet un attentat et qu’on dit qu’il s’agit d’un détraqué, vous criez au scandale. Mais quand un fasciste assassine froidement neuf musulmans ou présumés tels, il ne peut s’agir que d’un fou irresponsable. Vous devriez relire « Les animaux malades de la peste ».

  9. Posté par aldo le

    Ces exemples sont flagrants de l’aliénation de la TSR à l’extrême gauche, car il s’agit de la reprise des éléments analysés en Allemagne par des médias d’extrême-gauche, un véritable pléonasme. Le minimum des obligations devant être observées par la TSR n’est de loin pas rempli, puisqu’elle agit en porte-paroles des crypto-communistes allemands sans aucune retenue ni méthode critique propre à rééquilibrer l’abus de langage qui consiste à attribuer des qualificatifs qui ne sont pas applicables à des personnalités sombrant visiblement dans la folie. On n’a qu’à comparer avec la manière de traiter les criminels islamistes pour se rendre de compte des objectifs réels poursuivis par la TSR, visant à désinformer l’opinion sans accomplir un quelconque travail pour lequel elle réclame pourtant des droit à des rémunérations. On est vraiment placé face à un organisme qui devrait être neutre mais qui s’il opérait dans la période 39-45, ce serait contenté de copier servilement les discours d’Hitler comme vérités fondamentales.

  10. Posté par kandel le

    Philippe REVAZ, le NOUVEAU MANIPULATEUR DES INFOS du 19h30 de la RTS.

  11. Posté par Peter Bishop le

    En tout et pour tout, on a 3 terroristes d’extrême droite en 30 ans sur toute la planète (breivik, christchurch et celui-là). L’extrême droite représente quelques dizaines de personnes par pays, peut-être quelques milliers sur toute l’europe. L’extrême droite n’a AUCUN pouvoir : personne dans les positions de pouvoir, aucune institution sous contrôle, rien ! En face on a l’extrême gauche qui contrôle TOUTES les institutions (état, éducation, culture, arts, médias…), qui représentes des dizaines de milliers de personnes par pays et probablement plus de 100’000 sur toute l’europe et qui à défaut d’attentat commet en permanence des violences, des émeutes et cie… Ce bilan, ce sont des faits indiscutables ! Maintenant comparez le traitement de l’extrême droite et de l’extrême gauche par les médias et élites…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.