Suisse : la libre-circulation fait monter les prix des loyers tout en chassant les anciens locataires suisses des villes

Christian Hofer : C'est sans doute cela être "respectueux de l'environnement" selon la gauche : militer pour la libre circulation à sens unique, puis taxer les autochtones qui doivent se rendre à leur travail avec leurs véhicules car incapables de payer des loyers exorbitants. Et enfin bétonner notre pays et détruire sa beauté pour faire face à l'afflux.

On relèvera également que ce sont justement les citoyens avec un revenu modeste qui paient les pots cassés de cette libre-circulation défendue par cette gauche "sociale".


Les étrangers qui viennent en Suisse s'installent d’abord en ville. Ce sont les conclusions que Raiffeisen Suisse a déduit des chiffres de l’Office fédéral de la statistique.

A l'opposé, de plus en plus de citadins suisses s'installent dans les agglomérations ou à la campagne à cause des loyers élevés.

[...]

"Forcé de déménager"

Martin Neff, économiste en chef de Raiffeisen Suisse explique : "Ceux qui fondent une famille sont en effet contraints de déménager. Il est impossible de trouver un appartement plus grand en ville à un prix similaire"

La rareté de l'offre de logements entraîne une hausse des loyers dans la ville. Selon l'étude de Raiffeisen "Immobilien Schweiz", les migrants connaissent mal le marché immobilier local et paieraient les loyers plus élevés des villes.

L'Association des locataires de la ville de Zurich suit avec beaucoup d'inquiétude l'exode des anciens résidents. "A mon avis, il s'agit d'un exode forcé", déclare la présidente Manuela Schiller. Les villes se développent, mais un échange a lieu. "Les nouveaux arrivants sont mieux formés, gagnent beaucoup plus et ceux qui étaient en ville jusqu'à présent sont chassés". Il s'agit d'un bouleversement qui entraîne la croissance des agglomérations.

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Srf.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini

4 commentaires

  1. Posté par Varolli le

    Les frontaliers vont continuer. Il faut aussi mettre un frein. Pourquoi faire ça avec la population, pourquoi mettre les gens dans des situations parreilles?
    Voilà pourquoi le Brexit! C’est le système que veut ça , les personnes ne sont pas racistes, elles veulent vivre.
    C’est tellement claire!

  2. Posté par antoine le

    Prenons une sage décision :
    Votons OUI à la limitation de l’immigration le 17 mai prochain !
    C’est un acte responsable !
    Moins de bouchons, moins de pollution, plus d’appartements abordables et surtout retrouvons notre souveraineté !

  3. Posté par Bussy le

    Et accroissement d’autant du trafic pendulaire… bravo les gauchos écolos adorateurs de Sainte Greta !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.