Ultimatum : Bruxelles donne neuf jours à la Suisse pour signer l’accord institutionnel

L'Union européenne fixe un nouvel ultimatum au Conseil fédéral.

L’Union européenne (UE) cherche à mettre la Suisse dos au mur. Elle veut parvenir à un accord institutionnel avec Berne dans les meilleurs délais. Elle fixe ainsi une nouvelle échéance au Conseil fédéral. Selon une note confidentielle que nous avons pu lire, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, l’a annoncé à son homologue suisse, Simonetta Sommaruga, lors de leur rencontre au Forum économique mondial de Davos, en janvier.

[...]

24heures.ch

10 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    Foutaises que tout cela ; cet accord négocié entre fonctionnaires n’est pas près d’être accepté en votation par la population suisse. Donc ce ne sont que des gesticulations politiciennes.

  2. Posté par combattant le

    Donc si j’ai bien compris !c’est du FRIC que cette immonde uerss dèsire.Qui paye,les CONtribuables,qui n’auront pas droit à la parole,et sans être consultés.Est-ce ça la démocratie hélvètique ?J’entends déja au loin les hurlements de nos anciens,qui ont donnés leurs corps et leurs âmes pour ce pays à la DERIVE SUICIDAIRE !Que nos 7 nains de jardin,posent la question à NOS CHANCES et aux rapatriés DJHIASDISTES,s’ils veulent participer FINANCIEREMENT,afin de FAIRE comme nous autres ( comme dirait les Canadiens ) soumission à la DEPENSE VERTIGINEUSE A VENIR POUR LA DESTRUCTION DE NOTRE PAYS ET DE SES HABITANTS ! D’autres ont COMPRIS ENFIN,et ils SONT PARTIS. Bravo Maître Boris Johnson. Trump charogne avec les démocrates,et nous ici c’est pas mieux avec les SOCIALOS BOLCHEVIQUES à la sot-rose-sauce.Bah !!!

  3. Posté par Jean-Francois Morf le

    Contre-ultimatum: la Suisse donne neuf jours à l’Europe pour devenir enfin une démocratie directe institutionnelle…

  4. Posté par antoine le

    NON à l’accord-cadre !
    On ne négocie pas avec un révolver sur la tempe !
    L’UE est une association de malfaiteurs ! Il faut éliminer cette source de problème !
    Continuons à négocier des accords avec d’autres pays et surtout avec l’Angleterre de Bojo !
    Mme Sommaruga (PS) membre du NOMES (Nouveau mouvement européen Suisse) est une traitresse à la Patrie, d’ailleurs cela fait deux fois qu’elle refuse de prêter serment !

  5. Posté par Yva Teti le

    Un autre jour en 2020 où le vide et le décalage affligent mon cœur et mon âme … sommes nous perdu suis je perdu?… si seul si lâche … un mort suis je devenu qui marche…ou ce sont les autres les morts qui marchent?…

  6. Posté par miranda le

    THERESA MAY A SU FAIRE ATTENDRE BRUXELLES PENDANT TROIS ANS. ET BRUXELLES L’A LAISSEE FAIRE.
    ALORS SUISSE, N’AIE PAS PEUR DE PRENDRE TON TEMPS, FAIS-TOI DESIRER PAR CE MACHIN qui ne te mérite pas d’une part et surtout ce temps peut être indispensable au cas ou tu aimerais faire retour en arrière. Il peut se passer beaucoup de choses en un, deux, ou trois ans, surtout si des Pays Européens se dégagent de cette Europe.

  7. Posté par Sertorius le

    On a déja rendu nos droits aux armes comme concessions à l’UE alors maintenant on peut rendre tout autres droits constitutionels.

  8. Posté par Verdon le

    Elle est belle la démocratie européenne, ils ont tellement peur que l Europe éclate suite au départ des anglais

  9. Posté par aldo le

    Les méthodes nazies-bolchéviques se confirment ! La rage d’avoir perdu 21 milliards volés chaque année aux Anglais, les pousse à toutes les audaces.

    LA SUISSE DANS SON INSOLENTE RICHESSE SE DOIT DE BOUCHER TOUS LES TROUS DES ALCOOLO BOLCHEVIQUES DE BRUXELLES qui évitent d’imposer à leurs sujets les recettes démocratiques suisses qui ont fait leurs preuves, quitte à effacer cette insolence en falsifiant et en faisant exploser notre démocratie avec l’immigration de masse imposée sans réelles sérieuses contreparties à cette occupation quasi-colonialiste. .

    QUITTE A AFFIRMER APRÈS UNE ÉVENTUELLE SIGNATURE DE NOS TRAÎTRES, QUE CET « ACCORD CADRE » A VALEUR TACITE D’ACCEPTATION DE NOTRE VOLONTÉ D’ACCEPTER D’ ENTRER DANS L’EUROPE. Après avoir signé l’accord-cadre, la Suisse se retrouve en mauvais posture, la cadre n’étant pas celui qui était supposé être. Après avoir visité l’appartement témoin, la Sommaruga renâcle à se plaindre de cette escroquerie. Le cadre n’est pas ce qu’elle croyait être: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4f/Tjitte.jpg?1581111004729

    Déjà les Français ont essayé d’autre combine avec Poggia sans succès. GHI 6 février 2020 « Mauro Poggia récupère de la France 41,5 millions de francs
    • L’argent concerne des prestations touchées en Suisse par des ressortissants français. Près de 8 millions de cette manne finiront dans les caisses de l’Etat de Genève. Explications. » Encore heureux qu’il ait fait des études sérieuses d’avocat pour ne pas se laisser entuber comme toutes les autres pointures de la Ville et du Canton.à la chasse aux commissions, aux voyages princiers en avion et pas du tout au boulot mais prompts à nos imposer des taxes et des pistes cyclable inutiles et sous-occupées dans contrepartie fiscale, pour le plus grand plaisir de nos parasites: 20 millions….

    Quand à la Ville ce GHI prend la plume de Décaillet pour nous annoncer incidemment que ce dernier semble préparer ses arrières, après avoir ciré les pompes de la Salerno, maintenant il vante le candidat pas impossible: l’hypnotiseur qui m’en rappelle une autre de la TSR d’un époque certaine, Simon Brandt https://files.newsnetz.ch/story/1/9/5/19573923/9/topelement.jpg le lieutenant des opérations Papyrus et Valmy du bien reconnu le Baudet de la Tour. Ce qui laisse supposer que Décaillet jouit de faveurs immobilières de la GIM tout en voulant échapper à un congé ou une augmentation.

  10. Posté par Myrisa Jones le

    Ils ont juste besoin de quelques milliards de plus après le Brexit pour tenter de boucler le budget de l’UE! Et la Suisse, dont l’économie est florissante, est le pigeon idéal en ce moment.
    Prions pour que nos politiciens n’acceptent pas cet ultimatum!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.