La CDU/CSU de Merkel au secours des communistes en Thuringe

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

 

La CDU/CSU de Merkel au secours des communistes en Thuringe

 

Les présidents des chrétiens-démocrates et des chrétiens-sociaux, regrettant l’échec de la réélection du chef communiste du gouvernement de la Thuringe par le parlement, ont immédiatement décrété que ce vote devait être annulé. L’ancienne secrétaire des jeunesses communistes en République « démocratique » a, depuis l’étranger, estimé qu’il était inacceptable, puisque ne correspondant pas aux directives du comité central. Et le premier ministre de Saxe, Michael Kretschmer, fidèle soutien de la chancelière, a demandé ouvertement que la CDU de Thuringe trouve un arrangement avec le parti « Die Linke », successeur du parti unique de la RDA de sinistre mémoire.

 

https://www.journalistenwatch.com/2020/02/07/nach-thueringen-kretschmar/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Après les élections d’octobre, a insisté Kretschmer, le seul choix raisonnable aurait été que la coalition rouge-rouge-verte avec un premier ministre Bodo Ramelow (« Die Linke ») reste en fonction. «  Et, pour résoudre des problèmes importants, qui sont décisifs pour la Thuringe, il faut trouver une majorité au parlement régional - avec l’aide de la CDU. »

 

Claude Haenggli, 7.2.2020

 

2 commentaires

  1. Posté par antoine le

    Le Politburo a décidé !
    Le Peuple doit se plier au Diktat !
    Pas de remarque ? Sinon c’est le goulag !

  2. Posté par leone le

    Le peuple a voté, peu importe on annule la votation. Même en république bananière on le fait plus en souplesse. Si j’étais Allemand de Thuringe je sentirais comme en Suisse qu’on me prend pour un con.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.