Peut-on déradicaliser les terroristes musulmans ? (1re partie)

Je nique la France... au nom d'Allah.

«Ce que nous avons découvert [dans les prisons] était si choquant que j’ai dû accepter que le langage du rapport original soit atténué. Avec le recul, je ne suis pas sûr que c’était la bonne décision.» - Ian Acheson, expert britannique des prisons.

«Il y avait de sérieuses lacunes dans presque tous les aspects de la gestion des délinquants terroristes... Le personnel pénitentiaire de première ligne était vulnérable aux attaques et mal équipé pour contrer l’extrémisme haineux à l’entrée des prisons, de peur d’être accusé de racisme. Les imams des prisons n’avaient pas les outils, ni parfois la volonté, de combattre l’idéologie islamiste. Le système de collecte de renseignements de l’administration pénitentiaire était désespérément fractionné et inefficace». - Ian Acheson, dans l’article «L’attaque du pont de Londres : J’ai dit aux ministres que nous traitions les prisonniers terroristes avec une naïveté stupéfiante. Ont-ils écouté ?», London Times, 1er décembre 2019.

«L’obéissance est obtenue par la violence et l’intimidation exercées par des membres du groupe. Les auteurs de crimes terroristes occupent souvent des rangs plus élevés dans le groupes», selon l’étude, «grâce au respect que certains jeunes prisonniers leur accordent». L’étude a montré que les groupes terroristes tels qu’Al-Qaïda ne considéraient pas la prison comme un obstacle. Bien au contraire, ils la voyaient comme une opportunité de s’organiser et de se développer.» - Patrick Dunleavy, ancien inspecteur général adjoint du département des prisons de l’État de New York, 18 juin 2019.

[…]

Article entier en anglais : Gatestone Institute

3 commentaires

  1. Posté par Sertorius le

    ‘Une mission d’information du Sénat français a enterré le programme français de déradicalisation avec une épitaphe simple : « fiasco total »… ‘

    Quand le gouvernement entier est un ‘fiasco total’ en termes de justice, sociale, et fiscale, que peut on attendre de ses programmes de déradicalisation? La réinsertion marche déjà mal avec des criminels normaux et le récidivime est haut. Quoi d’autre peut on attendre des programmes de déradicalisation? De toutes façons, ces imbéciles n’arrivent même pas à protéger nos frontières!

  2. Posté par Cenator le

    Voir aussi : Les « Mortelles Illusions» des Programmes de Déradicalisation en Europe , 9-14.12.2019

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.