France : Amnesty international s’inquiète du sort réservé à l’islamiste algérien Kamel Daoudi

 

Fut un temps, Amnesty international se mobilisait pour obtenir la libération de l’islamiste Oussama Atar, qui devint plus tard…  le cerveau des attentats du Bataclan Aurillac (15) : Le terroriste algérien Kamel Daoudi, invité à « rentrer en Algérie » par des militants de Génération Identitaire (MàJ) L’islamiste algérien Kamel Daoudi, plus ancien assigné à résidence de France, […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par aldo le

    Et pendant ce temps le mignon président de la République et sa maman de substitution donne des leçons qualifiant la colonisation en Algérie de crime contre l’humanité, alors que la Mami a fait ses « études » à l’uni d’Alger quand la guerre d’Algérie était à peine terminée: Hum, hum !. Amnesty International était une ONG censée s’occuper des victimes des bolchéviques dans les camps soviétiques. A la suite de la mise en scène de la Chute du mur de Berlin, elle s’est recyclée et est devenue un squat pour pimbêches endimanchées courant les sacs vuiton, en passant à l’ennemi pour devenir l’instrument principal du bolchévisme nouveau, sous la coupe et l’ infiltration de Soros et de ses pions du mondialisme crypto-communiste. https://www.amnesty.ch/fr/sur-amnesty/portrait/amnesty-suisse/docs/2019/amnesty-suisse-recherche-un-nouveau-directeur-ou-une-nouvelle-directrice Le chic c’est que Schick sort du même tonneau que Chikli et pour piquer du fric les même réflexes issus des mêmes origines phonétiques semblent plonger leurs racines dans la mise en scène et l’esbroufe, ce qui n’est pas du tout étonnant. Et vous pouvez voir en souriant et en détail, que les mêmes type de personnalités « bonnes consciences friquées » sont sollicitées. https://www.youtube.com/watch?v=XuaKp1D2vv8 https://www.youtube.com/watch?v=XhX2p77HC60 On comprend mieux pourquoi les roms sont soutenus avec la plus parfait mauvaise fois. Les ONG nous pompent l’air mais pas que. Au sommet des idiots utiles font du zèle pour vider les caisses et trouver des taxes pour boucher ce genre de trous, par exemple taxe au kilomètre en voiture, évidemment pas électrique. Le carburant qui fait de l’électricité n’est donc pas polluant ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.