Barcelone : un Marocain condamné à 12 ans de prison pour avoir tenté de lapider un gay

Un jeune homme Marocain a écopé de 12 ans de prison, une peine qui lui a été infligée par le tribunal de Barcelone, et qui vient d’être confirmée par la Cour supérieure de justice de Catalogne (TSJC). Le mis en cause avait brutalement agressé un homosexuel avec une pierre à Sitges (Barcelone).

Les faits remontent au 1er octobre 2016, où le prévenu ainsi qu’un mineur condamné, ont vu la victime, donnant un baiser à un homme devant un bar gay et se sont moqués de lui. Les assaillants ont poursuivi le jeune homme à la gare, peu de temps après. Quelques heures plus tard, la victime a de nouveau rencontré les mêmes garçons sur la plage, qui se moquaient de lui.

Alors que le jeune homme s’est endormi sur un banc de la gare, l’accusé et un mineur sont entrés pour le frapper avec un bâton, le menaçant de le tuer par lapidation pour son orientation sexuelle. C’est alors que le mis en cause a ramassé une grosse pierre et a frappé à la tête la victime qui est tombée au sol. Il a ensuite continué à la frapper avec des pierres recueillies sur les rails. Dans la foulée, il lui a donné un coup de pied sur la tête en déclarant qu’il le tuerait avec des pierres, comme on le faisait dans son pays, le Maroc, avec les « tapettes ».

Les deux assaillants en ont profité pour voler un téléphone portable, un chargeur et divers documents, en plus de 60 euros en espèces appartenant à la victime.

[...]

Bladi.net

Nos remerciements à Josée-Christine Lavanchy-Trépey

Un commentaire

  1. Posté par Sergio le

    Grâce à la nouvelle loi contre l’homophobie, de telles scènes n’appartiendront plus qu’au passé. J’oubliais, l’agresseur agissait en vertu du coran, donc, il ne risque absolument rien.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.