Le journal italien La Repubblica : « Supprimer Salvini »

post_thumb_default

Matteo Salvini : "Ils veulent me supprimer. Ils jouent les démocrates et ensuite ils incitent à la haine et à la violence."

A Casalecchio di Reno, le leader de la Lega a tenu un discours face aux journalistes et aux sympathisants en montrant la première page de La Repubblica. "Nous vivons dans un pays étrange où aujourd'hui l'un des principaux journaux en kiosque a pour titre "Cancellare Salvini". Je pense que c'est un titre d'une violence sans précédent".

 

 

"Ils se présentent comme étant des démocratiques. Mais ces messieurs sont les seuls qui incitent à la haine et à la violence, ils devraient avoir honte. Je me demande si l’Ordre des journalistes existe et s’il est normal qu’un journal qui vend des centaines de milliers d'exemplaires attaque personnellement, physiquement et moralement une personne en écrivant 'Supprimer Salvini'".

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Liberoquotidiano.it

 

4 commentaires

  1. Posté par Pierre le

    Un moyen simple et moins brutal, faire venir un bon nombre de migrant et leur donner une carte d’electeur, décréter, diffuser dans tous les médias qu’il est la haine et qu’on ne peut s’allier avec le diable, on sait que ça fera des drames et une guerre civile mais heureusement la mondialisation permettra aux décideurs et aux plus riches de vivre à l’étranger, laissant migrants et autochtones s’étriper car pour eux vous ne valez même pas la moitié d’un migrant, eux, au moins, ils ne crachent pas dans la soupe. Honte à vous les pauvres, les traîtres que l’on a éduqués, si on avait imaginé qu’on leur donnait par l’éducation les moyens intellectuels d’une dignité, on ne l’aurait pas fait et encore moins besoin de faire venir des migrants qui eux savent encore dire « oui patron », une vrai reconnaissance de notre générosité et de notre sang que nos autres ont perdu.

  2. Posté par Sergio le

    Comme toujours, la gauche n’a pas d’adversaires politiques, mais des gens à abattre.

  3. Posté par Christian Hofer le

    comme étant des démocrates*

    J’étais parti pour traduire la phrase différemment : désolé pour la coquille.

  4. Posté par maury le

    « Celui qui dit la vérité doit être exécuté « comme disait Guy Béart!!! Monsieur Salvini sachez que les peuples sont avec vous ,et que les médias mainstream sont leurs ennemis car ils propagent des fausses nouvelles et s’arrangent pour tromper les gens crédules en allant dans le sens voulu par « les destructeurs de civilisations ».

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.