Le suicide collectif des progressistes

Sans les médias qui les maintiennent en vie sous perfusion, les gauchistes ne seraient plus qu’un mauvais souvenir.

Ils ont perdu la bataille des idées, et comme en Grande-Bretagne, ils perdent partout des élections.

Mais le combat n’est pas terminé. Nous devons achever de les anéantir. Ils n’ont plus de religion : ils veulent détruire la vôtre. Ils n’ont plus de culture, ils veulent vous en imposer une autre. Ils ont perdu leurs repères, ils diabolisent les vôtres. Ils n’ont plus que leur colère qui les ronge : aidons-là à les dévorer.

Le penchant de la gauche pour le fétichisme identitaire, l’obsession victimaire, l’escroquerie raciale, est un désir de pouvoir subjuguant et débridé, qui se fait passer pour de la compassion.

Le gauchisme transforme l’or en plomb, la prospérité en pénurie, la liberté en dépendance, l’intelligence en propagande et le mensonge en vérité.

La gauche vous méprise. Elle profite de vous. Elle vous enferme dans son discours climatique pour vous imposer des strictes restrictions à votre mode de vie. Elle vous accuse de racisme et d’islamophobie pour vous faire taire. Elle confisque votre patrimoine en vous obligeant à avoir honte d’avoir travaillé pour l’accumuler.

Votre mère vous a appris à ne pas accepter de bonbons d’un étranger. Les socialistes sont les étrangers dont vous ne devriez pas accepter les aides. Leurs bonbons sociaux sont destinés à vous rendre dépendants d’une assistance dont vous ne pouvez plus vous passer, comme accoutumé à une drogue.

La population immigrée est celle qui croît le plus vite. Ils sont encouragés à immigrer de plus en plus nombreux. C’est pour vous sauver de la dénatalité. Mais où sont les incitations pour que les Européens circonviennent leur dénatalité ? Elles n’existent pas, car la dénatalité est leur prétexte à se débarrasser de vous avant que vous vous débarrassiez d’eux.

A part la haine de soi, de votre propre culture, de votre propre héritage. A part le dégoût pour la réussite. A part détester la liberté de penser et d’expression. A part vouloir que vos enfants démotivés souffrent du chômage, de la pauvreté, de la violence et de la terreur. A part rejeter toute mesure qui puisse relancer l’économie et l’emploi, existe-t-il une autre raison de voter socialiste ?

Ah, et j’oubliais, votre smartphone, développé par des entreprises dirigées par des milliardaires gauchistes, diffuse votre position exacte des milliers de fois par jour à des dizaines d’entreprises différentes. Chacune d’entre elles a le pouvoir de vous suivre où que vous alliez, en temps quasi-réel. Ce n’est pas une faille dans le système. C’est le système. Qui vous dit que vous n’avez rien à craindre de lui.

La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

source

Un commentaire

  1. Posté par LeVérificateur le

    Et qui possède les médias ?
    Les « gauchistes » ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.