3 commentaires

  1. Posté par Anne Lauwaert le

    Pas du tout: ce type n’y connait RIEN : l’économie ne dépend pas du nombre de personnes qui travaillent mais de la production des machines – aujourd’hui on en est à 1 personne qui actionne 1 machine qui fait le travail de 500 personnes… 1 ordinateur fait autant de travail que 1000 secrétaires, 1 bancomat ? 1 scanner dans un supermarché remplace combien de caissières? Même la poste est remplacée par l’@mail ! et bientôt la banque par l@banking ! On a de moins en moins besoin de personnes !

  2. Posté par bondo le

    ce n’est pas le grand remplacement Mr Goupil c’est l’envahissement tous simplement,donc 50 millions + le regroupement familial ,qui prendront la retraite un jour aussi,les comptables a vos calculettes

  3. Posté par miranda le

    Comment se fait-il que Mr DELEVOYE ne cherche pas à s’inspirer de l’exemple de VICTOR ORBAN qui a décidé de favoriser la famille hongroise. Cela veut dire que quand on veut on peut.

    A-t-il connaissance qu’il y a plus de vingt, des élus demandaient que l’on aborde le sujet de la démographie européenne afin de trouver des solutions pour aider les familles à avoir plus d’enfants.

    Les hautes sphères de Bruxelles décidèrent que le sujet devait être CLOS.

    Le multiculturalisme était déjà bien ancré dans leur tête, mais ils n’osaient pas trop en parler.
    Et aujourd’hui, ils n’éprouvent aucune honte à SE VAUTRER DANS LEUR « SOLUTION » en réponse à « notre soi-disant faiblesse démographique ». Parce qu’ils se pensent sur « le point » de gagner.

    Alexis Cossette rappelle que ce multiculturalisme était tellement « une certitude » dans les têtes des hauts responsables Made In Usa et par contamination en Europe, que le général Wesley Clark avait déclaré lors d’une interwiew à CNN en 1999 pendant l’intervention au KOSOVO :

    « il n’y a pas de place dans l’Europe Contemporaine pour des Etats ethniquement purs; c’est une idée du 19ème siècle. Nous essayons de faire la transition vers le 21ème siècle et nous allons le faire avec des états multiethniques ».

    Et Clark n’avait laissé aucun doute sur l’aspect planifié et orchestré de l’opération de « diversification ethnique » en ex-Yougoslavie ». (Alexis Cossette dans « la diversité pour en finir avec les peuples »).

    Tout cela démontre que des individus »dans les hautes sphères du pouvoir » se pensent tout simplement au dessus des peuples et que LEUR MEGALOMANIE est utile à l’humanité.

    Et leur VORACITE FINANCIERE est telle que LA TAXE TOBIN proposée par son créateur en 1972 n’a toujours pas vu le jour. QUARANTE SEPT ANS D’OUBLI pour la proposition de ce prix Nobel en économie. D’autres taxes sur les marchés financiers permettraient par exemple aux retraités ayant travaillé toute une vie, d’avoir une retraite digne.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_Tobin#La_proposition_d'Attac

    Mais ce à quoi veulent arriver nos mondialistes dont fait partie Mr DELEVOYE, c’est L’INTER CHANGEABILITE DES PEUPLES( ainsi que le souligne à juste titre notre cher Mr BOCK COTE).

    Pourquoi cette volonté de parvenir à l’interchangeabilité et au nomadisme des peuples? Parce que dans leur sédentarité les peuples peuvent mieux faire ENTENDRE LEUR DROIT à la dignité. Le NOMADISME empêche le temps d’une prise de conscience du mal être ainsi que la possibilité de réagir et de faire réagir le législateur avec des lois protectrices. C’est en cela surtout que la SEDENTARITE, l’ENRACINEMENT les gêne. Tous les peuples du monde sont concernés.

    MR DELEVOYE ET SES COLLEGUES veulent parvenir à la création du zombie que l’on déplace à volonté.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.