Géraldine Savary: les deux socialistes du CF lui dégotent deux postes en or

Cenator : Géraldine Savary ne cesse de faire la une des médias depuis sa démission. Elle vient de se faire attribuer deux postes en or, à temps partiel, par Simonetta Sommaruga et Alain Berset. Elle va pouvoir ainsi jouir d’une rémunération des plus intéressantes pour des jobs de rêve… tout cela à la charge des contribuables.
Géraldine Savary, licenciée en sciences politiques de l’Université de Lausanne, socialiste, épouse de Grégoire Junod syndic de Lausanne, tout un pedigree qui en dit long sur sa carrière pour laquelle les finances publiques ont constamment été mises à  contribution.

Géraldine Savary, une apparatchik socialiste sachant TOUT des ficelles à tirer pour bénéficier de subventions de l’Etat, et ne sachant RIEN du secteur privé non subventionné et de ses exigences quant à l’obligation de fournir un service attendu du public, est exactement la personne qu’il ne fallait surtout pas nommer à ces deux postes.
En effet, ces deux postes requéraient des entrepreneurs du gabarit d’un Christoph Blocher, tout le contraire de notre Géraldine gaspilleuse des deniers publics, osant même importuner notre armée de l'air pour s'offrir un tour en F/A-18.

*****

Géraldine Savary présidera la Commission de surveillance de La Poste

L'ancienne conseillère aux États socialiste occupera un poste à 50% à la PostCom. Elle rejoint également la Commission fédérale du cinéma. [...]

Officiellement conseillère aux Etats jusqu’à dimanche [...]

La Lausannoise y a été nommée par le Conseil Fédéral, sur proposition de la ministre socialiste Simonetta Sommaruga. Géraldine Savary rejoint également la Commission fédérale du cinéma, là aussi comme présidente, proposée par Alain Berset, autre socialiste du gouvernement. [...]

ABO+ Par Claude Ansermoz, Mathieu Signorell 29.11.2019 5 Commentaires

Source:

*****

24 heures: 2019-11-28 - PressReader

À quelques jours du terme de son mandat, Géraldine Savary se livre sans fard. [...] «Aujourd'hui, je me sens forte, solide et conquérante. [...]»

*****

www.bilan.ch › opinions › mary-vakaridis

Merci Madame Savary - Bilan

22 nov. 2018 - Il ne nous reste plus qu'à vous remercier, Madame Savary. ... de la Chambre des cantons, un modèle pour toute une génération de jeunes femmes prêtes à se lancer en politique. ... Nous vous reprochions des faits d'une gravité pourtant fort discutable. ... Les médias qui perdent parfois le sens des priorités.

*****

https://www.illustre.ch/magazine/geraldine-savary-jai-decide-reprendre-liberte

*****

*****

et d'innombrables interviews et participations à la RTS.

18 commentaires

  1. Posté par ricochet le

    Le copinage est une pratique courante dans tous les partis. Journaliste de profession, Mme Savary y est bien accueillie, sinon sollicitée. A la lecture de ses interviews dans les médias, il est manifeste qu’elle a subi les pressions de son parti pour renoncer à sa carrière politique suite aux révélations de la presse lémanique sur ses voyages et financements de campagne….Une carrière qui devait être couronnée par une présidence du Conseil aux Etats en 2020. Deux mois plus tard dans l’Illustré, elle paraît désemparée et regretter sa décision.
    Pour assurer le bon fonctionnement d’une gouvernance consensuelle, les postes clés des organes administratifs sont l’objet de répartitions politiques (comme pour les juges). Or il est usuel dans tous les partis de se montrer reconnaissant à l’égard d’un membre dévoué qui s’est engagé sans réussite personnelle (non élu p.ex) pour son parti. Ce qui dérange dans le cas Savary est qu’elle accède à la présidence de la Commission de surveillance de la Poste (ComPost) en raison de ses connaissances héritées des commissions auxquelles elle a participé dans le secteur postal. Or dans un forum de la TSR, sur Car Postal, elle admet avoir eu à examiner les rapports de CarPostal sans soupçonner les malversations comptables commises. Mais bon, Urs Schwaller (pdc) est toujours Président du Conseil d’administration de la Poste, après l’enquête sur CarPostal qui s’ arrêtait comme par hasard l’année précédant son entrée en fonction, bien que les malversations aient encore été pratiquées encore 2 années. Quant aux membres du Conseil fédéral non-PS, ils n’avaient pas de raison de s’opposer à la proposition PS de nommer Mme Savary. Ils se plaisent à choisir des personnes communicatives qui n’ont pas la capacité ou le temps de vouloir jouer les inquisiteurs.
    Quand je consulte sur le site admin.ch les réponses du CF aux interpellations pertinentes de parlementaires compétents, j’ai le sentiment d’une gouvernance ubuesque du pays.

  2. Posté par Ne critiquons pas n'importe comment le

    Il est bien écrit qu’elle a été proposée par les deux conseillers fédéraux socialistes, mais qu’elle a été élue par le Conseil fédéral, donc à la majorité de ses 7 membres. Il fallait ainsi que deux autres membres du CF vote en sa faveur en plus des deux socialistes pour l’élire. Donc, qualifier le système fédéral de république bananière est mal venu à mon goût.

    Quant à la politique du copinage dénoncée, un peu de bon sens ! il ne faut pas s’attendre à ce que des gens qui baignent dans la politique aillent chercher plus loin que leurs rangs des candidats pour ce type de postes. J’en suis le premier déçu (de cette façon de fonctionner), mais je pense que la majorité des commentateurs ici présents tendraient à faire la même chose… Et les autres membres du CF n’avaient qu’à proposer de meilleurs candidats dans le même temps.

    « 1 .)Où bien vous êtes bardés de diplômes et avez fait vos preuves durant des années dans un poste et avez pu démontrer que vous avez bien mené votre barque et que les résultats sont là. »
    On peut faire ses preuves et accumuler une fantastique expérience ouvrant la voie à plein de jobs fascinants (et/ou rémunérateurs) avec un certificat fédéral de capacité (CFC), et heureusement ! même si ce n’est pas à la portée de tous évidemment.

    « Tout cela est payé par NOS impôts. »
    L’activité des deux conseiller fédéraux socialistes en l’occurrence ne coûte rien à la collectivité. Il s’agit d’attribuer un poste avec un salaire prédéterminé qui fait partie du budget de l’Etat quel que soit le candidat. A l’inverse, mettre sur pied une procédure de concours pour attribuer le poste en coûterait aux contribuables.

    « J’ai bien peur qu’on l’entende pendant encore très longtemps raconter ses conneries à la RTSocialiste….. »
    Ce n’est pas exclu, mais si on me demande de citer le nom d’un ancien président de la ComPost ou de la Commission du cinéma, qui plus est auquel on donne souvent la parole dans les médias romands, je n’en connais tout simplement aucun.

    Je n’aurais pas soutenu l’élection de Mme Savary si on m’avait demandé mon opinion en n’en suis pas content, mais on ne peut pas critiquer la chose n’importe comment.

  3. Posté par pepiou le

    Les socialistes ont la même attitude vis à vis du pouvoir et des honneurs que les nouveaux riches avec l’argent ; un rapport fait de vulgarité et de suffisance mêlé à un complexe de supériorité morale. Quelle honte !

  4. Posté par Gub le

    Rien ne m’étonne plus!!!!
    La vermine rouge, rose et verte est en train de tuer nos valeurs et nos coutumes en faisant rentrer et… rester des migrants massivement alors que le peuple s’est prononcé contre un certain 9.02.2014 et profite de toutes les opportunités pour faire du fric sur le dos des contribuables Honnêtes!!!
    Les Socialopes (Bravo G. Vuillomenet) très bonne interprétation pour nommer des traitres à pendre sur la place fédérale et… en public… marre de ces m…..

  5. Posté par Julie Rochat le

    Je me suis jamais fait de souci pour elle ni pour la suite de sa carrière. Les petits potes du parti sont là !! Et au cas où aucun poste ne serait disponible, il suffit d’en créer un (à Lausanne par exemple avec son syndic de mari….) et basta ! J’ai bien peur qu’on l’entende pendant encore très longtemps raconter ses conneries à la RTSocialiste…..

  6. Posté par psnonmerci le

    Pour réussir, 2 possibilités, 3 en fait.
    1 .)Où bien vous êtes bardés de diplômes et avez fait vos preuves durant des années dans un poste et avez pu démontrer que vous avez bien mené votre barque et que les résultats sont là.
    2) Où alors, vous avez réussi à vous faufiler par-ci, par-là, fait des relations (fêtes, évènements, rencontres) et tout le monde de votre petit cosmos vous connaît.
    3) Vous avez les 2 (c’est très rare) en plus de la carrure et des arguments et ça c’est le style à Blocher.
    Pour le PS, on est plutôt du côté de la solution 2

  7. Posté par G. Vuilliomenet le

    « Partout où la cinquième colonne socialiste qui nous détruit de l’intérieur passe, la démocratie trépasse !!! »

    Tiens, c’est comme l’islam, partout où il passe, la Civilisation trépasse. Finalement, l’alliance des socialistes avec l’islam n’est pas contre-nature.

  8. Posté par G. Vuilliomenet le

    Ça s’inspire des républiques bananières chez les socialopes!

  9. Posté par Amarillys Taylor le

    Et en Suisse on se moque des républiques bananières … Nous n’avons rien à leur envier, on est en plein dedans. Partout où la cinquième colonne socialiste qui nous détruit de l’intérieur passe, la démocratie trépasse !!!

  10. Posté par Léonard Boghert le

    Grâce à Madame Savary, la Pravda sera peut-être distribuée gratuitement à tous les ménages. Si le peuple ne va plus à la « presse de qualité », celle-ci ira au bas peuple par la poste.

  11. Posté par leone le

    Quelle est la différence entre un grand Sauternes et le PS?
    La pourriture du Sauternes est noble!

  12. Posté par toyet le

    Servir et se servir, le bénévolat c’est pour les restos du coeur…. Un bon socialiste mérite ses privilèges.

  13. Posté par Christian Hofer le

    Répugnant.

  14. Posté par bonardo le

    Et oui les petits copains ,toujours là pour aider ,et cela est une démocratie ,vive la démocratie ,vive la Suisse .

  15. Posté par Schwander le

    Sommes-nous en Suisse ou dans une république bananière d’Amérique latine ou d’Afrique?
    Et nos médias soumis comme à Cuba ne dénoncent rien.

  16. Posté par Antoine le

    Le népotisme règne en maître !
    Ces postes devraient obligatoirement mis au concours !
    On en a MARRE du favoritisme de nos zélites !
    Tout cela est payé par NOS impôts.

  17. Posté par Antoine le

    Cela s’appelle le copinage socialiste !
     »Géraldine Savary ne cesse de faire la une des médias depuis sa démission. Elle vient de se faire attribuer deux postes en or, à temps partiel, par Simonetta Sommaruga (PS) et Alain Berset (PS). »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.