Liban : « Ce n’est pas le gouvernement qui tombe, c’est tout le système politique » [Vidéo]

 

Charbel Nahas, économiste et ancien ministre libanais du Travail, s’exprime sur la situation politique au Liban. La crise que traverse le pays est, selon lui, à mettre sur le compte du «désarroi de la population devant l’effondrement du système». Il définit celui-ci comme une «alliance instable entre des chefs de guerre communautaires et des milliardaires» […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par miranda le

    Dans les années 68 beaucoup d’étudiants autour de moi parlaient du Liban comme une petite suisse orientale, pleine de charme et remarquable dans son hospitalité.

    Pauvre peuple libanais dont on a un jour brisé l’homogénéité. Les responsabilités de leurs entourages régionaux sont énormes. Il est tragique de voir comment un peuple peu sombrer dans une courte période.

    Allons nous subir cette brisure, nous aussi? Nous avons intérêt à nous réveiller. Et surtout à pouvoir voter pour un homme fort, surtout amoureux de la nation. A nous de savoir qui est celui qui aura cet amour de la nation et saura nous protéger de la dictature européenne.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.