Berlin : un affrontement dégénère entre 30 hommes d’origine arabe dans un hôpital

Mardi après-midi à l'hôpital Saint-Joseph de Tempelhof, une violente dispute entre les membres d'une famille a dégénéré. Selon la police de Berlin, 60 policiers sont intervenus pour mettre fin à la flambée de violences.

Les policiers ont également utilisé du gaz irritant pour séparer les 30 hommes qui se battaient. Un homme de 22 ans a souffert d'irritation oculaire et deux policiers ont également été légèrement blessés.

Vers 15h50, un conflit entre plusieurs hommes a éclaté dans une chambre de l'hôpital pour des raisons inconnues.

Par la suite, l'affrontement s'est poursuivi dans la rue. Selon un porte-parole de la police, il s'agit d'individus d'origine arabe. Les forces d'intervention ont ouvert une enquête pour atteinte à l'ordre public.

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Morgenpost.de / Focus.de

3 commentaires

  1. Posté par Léo C le

    Ils ne sont vraiment aptes qu’à la prédation, la destruction et l’agression.

    Pour l’invention, le progrès et la production, on repassera !

  2. Posté par mady le

    Et on nomme ce genre d’individus des chances pour l’Europe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Posté par Palador le

    Toujours des problèmes avec ces gens, j’espère que le malade n’as pas été blessé. Hopital Silence!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.