Réforme scolaire. Le socialisme, c’est le nivellement par le bas – c’est cela le progressisme!

Un algorithme va mélanger les élèves dans les classes zurichoises

Afin de garantir l'égalité des chances, des algorithmes vont répartir les élèves zurichois dans les différents établissements scolaires de la ville, rapporte dimanche la SonntagsZeitung. De trop grandes disparités existent aujourd'hui.

Le Centre pour la démocratie d'Aarau (ZDA) est à l'origine du logiciel. L'algorithme doit permettre de mieux mélanger les classes. Dans les écoles des quartiers privilégiés comme Zürichberg, le taux d'enfants allophones ou dont les parents ont un faible niveau de formation se situe en dessous de 20%, selon le journal.

Dans d'autres quartiers, il peut atteindre 75%. "C'est problématique parce que la composition sociale des écoles a un effet démontrable sur les performances des élèves", explique dans l'article le directeur du projet Oliver Dlabac.

Aussi en Suisse romande?

Le département des écoles de la ville de Zurich indique que c'est aux commissions scolaires de décider si elles veulent utiliser l'algorithme. Les experts du ZDA, qui est rattaché à l'Université de Zurich, veulent également utiliser l'algorithme pour Berne, Bâle, Lausanne et Genève.

L'algorithme fonctionne avec les données du recensement. Des données relatives au trafic telles que le réseau de trottoirs, de chemins piétons et de passages souterrains sont également prises en compte pour calculer la faisabilité du trajet scolaire.

ats/gma

source et audio:

*****

voir aussi les expériences en France:

https://grincheux.typepad.com/weblog/2015/04/socialisme-nivellement-par-le-bas.html

https://www.contrepoints.org/2015/05/23/208563-reforme-du-college-le-nivellement-par-le-bas

 

3 commentaires

  1. Posté par poulbot le

    Antoine : c’est partout en Europe , dès que les socialistes ont le pouvoir, on peux être sur et certains que le pays sombre vers la médiocrité total , retour a l’age des cavernes.
    La gauche dans sont ensemble est un cancer qui détruit les pays .

  2. Posté par Tommy le

    Autant en faire de même avec les équipes de foot…
    Créer des équipes formées de joueurs de Champion League et d’ amateurs de 4ème ligue.
    Succès assuré!
    Nier les différences et la médiocrité est assurée…

  3. Posté par Antoine le

    Cela démontre la volonté du département de l’instruction publique de niveler par le bas !
    Nous n’avons pas de pétrole mais on AVAIT d’excellente écoles HEIG, UNI ou EPFL/EPFZ.
    Vu que le niveau scolaire va encore BAISSER, il faut s’attendre à une pénurie d’ingénieurs bien formés, de Master ou de Docteurs suisse.
    Il n’y aura bientôt plus que des étrangers dans nos hautes écoles …
    Le département de l’instruction public est aux mains de la gôche :
    Canton de Genève :
    Mme Torracinta (PS)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Emery-Torracinta
    Canton de Vaud
    Mme Amarelle (PS)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cesla_Amarelle

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.