Un musulman radicalisé arrêté pour avoir menacé de décapiter le roi de Suède et la reine du Danemark

Suède – L’homme radicalisé de 33 ans a été arrêté après avoir proféré des menaces contre les maisons royales suédoise et danoise.

Sur Facebook, l’homme a écrit qu’il avait l’intention de décapiter plusieurs personnes, notamment le roi de Suède et la reine du Danemark.

Titulaire d’un permis de séjour en Suède, il a été arrêté à Copenhague.

Sa femme, qui l’a dénoncé, s’est rendue chez son imam, puis à la police de Copenhague. Tout cela a conduit plus tard à l’arrestation de l’individu pour avoir planifié un acte de violence grave. Récemment, l’homme avait déclaré que tous les Danois appartenaient à Satan.

L’homme de 33 ans dit entendre des voix intérieures et des choses religieuses.

Parmi ses cibles figuraient notamment le politicien de droite Rasmus Paludan, qu’il avait promis de brûler.

Expressen.se via fdesouche

3 commentaires

  1. Posté par JeanPaul le

    Ce n’est pas en prison qu’il doit atterrir, mais au cimetière !

  2. Posté par Léo C le

    Des voix intérieures…..?

    Bon sang, mais c’est bien sûr, encore un déséquilibré !!

  3. Posté par Bussy le

    S’ils commencent à s’attaquer aux élites bien-pensantes, ça va commencer à percuter !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.