Feu vert à un projet de coupole musulmane à Berne

Le préfet de la ville de Berne a rejeté une opposition à la construction d'une coupole de 2,8 mètres sur la Maison des religions qui abrite une mosquée.

Les opposants faisaient valoir que la coupole et sa pointe violent l'interdiction de construire des minarets adoptée par le peuple en 2009. En outre, selon eux, la coupole ne cadre pas dans le site, les surélévations de la toiture n'y sont pas autorisées et l'éclairage en soirée ne répond pas aux normes.

Des arguments sans fondement, estime le préfet. La pointe de la coupole sera certes munie d'un croissant de lune, mais Christoph Lerch ne comprend pas comment on peut y voir un minaret.

[...]

Le Matin

 

 

4 commentaires

  1. Posté par Dominique le

    Réciprocité, réciprocité, il faut mettre à l’enquête sur nos ambassades en pays musulmans une coupole avec une croix.

  2. Posté par NIcolas le

    Ca fait mal une coupole musulmane, quand elle tombe sur la tronche de ceux qui sont en dessous ?

  3. Posté par Sergio le

    Une victoire de plus pour la gauche.

  4. Posté par Bussy le

    Le préfet ne comprend pas que certains s’y opposent ? Et moi je ne comprends pas qu’un préfet ait aussi peu de jugeote…. à quoi est-ce dû ?
    En fait, la coupole est le socle pour un croissant de lune, puis les revendicateurs incessants vont demander et obtenir un croissant plus haut, puis ils vont revendiquer un socle pour le croissant encore plus haut…. jusqu’au jour où les kouffars se rendront compte que c’est devenu un minaret !
    Quant aux autres religions, je parie qu’elles ont ou auront de moins en moins d’espace, car les musulmans pourront revendiquer plus de place vu leur nombre augmentant, et un beau jour, sous le minaret, tout le bâtiment sera consacré à une mosquée.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.