11 commentaires

  1. Posté par Lionel Delorme le

    il parait que c’est une chance pour la France .

  2. Posté par Popof le

    Il faut lui faire manger sa merde

  3. Posté par Matelot le

    Une dame ça? Ben mon vieux…

  4. Posté par Cenator le

    J’ai des amis qui vivent au centre de Lausanne : les trafiquants de drogue urinent et déféquent autour de leur immeuble, alors même que le chef de la police vient d’annoncer au TJ de 19h30 qu’à Lausanne, le problème du trafic est résolu pendant la journée.

  5. Posté par Norby le

    Pauvre France, je plein vraiment les jeunes !! il y à urgence à rétablir les frontières et arrêter de donner à tout le monde sous prétexte du regroupement familiales des allocations retraites et autres droits à ceux qui n’ont jamais travaillés dans ce pays, merde !!!!!on détricote complètement tout notre système de protection sociale que nos anciens ont mis en place en œuvrant et en se battant

  6. Posté par Antoine le

    C’est vraiment de plus en lus comme à Ouaga (avec les odeurs merci !)

  7. Posté par poulbot le

    un sauvage reste un sauvage même loi du pays de ses ancêtre.

  8. Posté par Bussy le

    Au train où vont les choses, dans dix ans elle fera la même chose, mais sans boubou, et il y en aura à tous les coins de rue !
    C’est beau le progrès en Europe !

  9. Posté par sophie le

    Bon l’honneur est sauf, un clop parterre et on se prend jusqu’à 450 euros prévus par la loi, mais les défécations visiblement par verbalisées…. après moi personnellement je préfère voir un mégot à terre qu’une crotte d’humain…

  10. Posté par jules bonibert le

    …et en plus elle est sans papier

  11. Posté par Maxime le

    L’ Afrique et son hygiène proverbiale …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.