« Les Corses ne peuvent plus se loger ! » : sur l’île de Beauté, Talamoni déconseille aux « étrangers » d’y investir dans l’immobilier

 

Corsica Libera, le parti de Jean-Guy Talamoni déconseille aux « étrangers » d’acheter en Corse afin de lutter contre la spéculation immobilière. Depuis le 26 août, des tracts mettant en garde les « étrangers à la Corse » leur déconseillant d’acheter un bien immobilier, sont distribués un peu partout dans les rues de l’île de Beauté. « Nous prévenons les acheteurs […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Michel Vasionchi le

    @Chris ,d’abord la Corse n’est pas en France continentale ,c’est la France qui est dans l’ile Corse, comme les Dom/Tom ,par ailleurs, j’ai comme l’impression que vous ne savez pas de quoi vous parlez, tout de même pour une bonne compréhension du sujet, clarifiez svp, en quoi l’Asseulée de Corse violent les lois françaises et européennes ? et diverses règles de l’OMC, qui s’appliquent d’abord à la France et non directement à la Corse ..

  2. Posté par Léo C le

    Il faut savoir reconnaître aux Corses leur fierté d’appartenir à une communauté qu’ils entendent faire respecter et protéger.

    On peut leur reprocher une certaine rusticité mais le continental ou l’étranger se plie aux coutumes.
    Je n’évoque pas même notre bienheureuse diversité qui nous enchante quotidiennement ni même d’éventuels « migrants ». Là-bas, ça rase les murs et file droit.

    Comme quoi……

  3. Posté par Antoine le

    Cela ressemble étrangement aux travailleurs dans nos stations de ski en Suisse :
    Verbier, Crans-Montana, Zermatt, etc …
    Tout est devenu trop cher, hors de prix pour les gens habitant ces stations !

  4. Posté par Chris le

    La Corse c’est en France. Les décisions de l’assemblée de Corse violent les lois françaises et européennes, diverses règles de l’OMC et on s’arrêtera là. On ne peut pas pomper la bonne gamelle jusqu’à l’indigestion et refuser de payer la note. RAF de la Corse. Les Suisses aussi n’arrivent plus à se loger. 40 ans que j’ entends parler les indépendantistes corses et de leurs menaces de rigolos. Par contre cela accueille de l’africain du nord par wagons entiers.

  5. Posté par Michel Vasionchi le

    Jean-Guy Talamoni , à bien identifié un des problèmes typiques de la Corse ,(dû à l’insularité ), hélas, il ne semble pas avoir trouvé et ne peut proposé « une solution économique équilibrée  » , car la représentation de l’assemblée de Corse n’a pas vraiment le pouvoir politique et législatif , qui dépend au final de Paris, à noter , que dans un système fédérale , par exemple comme en Suisse ,cette situation aurait pu être traitée par votes à l’assemblée territoriale , étrangement la constitution de Corse ,proclamée en 1755 par Pascal Paoli est plus adaptée pour défendre les intérêts spécifiques de la Corse ,que les lois républicaines..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.