Les migrants et le viol

Anne Lauwaert
Ecrivain belge

Auteurs, lecteurs, commentateurs, vous m’énervez!

Le gouvernement introduit des loups. Les loups ont faim et mangent les moutons. C’est comme ça, c’est la nature, depuis que les loups existent. Si vous ne voulez pas que les loups mangent vos moutons, il ne suffit pas de les exterminer comme l’ont fait nos aïeux, il faut éliminer les gouvernements qui introduisent les loups. Cela signifie voter contre les partisans des loups.

Le gouvernement impose des migrants. Ces migrants sont en majorité des mâles qui, pour la première fois de leur vie, bénéficient d’hygiène, alimentation correcte et soins, ce sont des mâles en bonne santé.

« Faire du sexe » : traduction de l’expression italienne “fare sesso” qui n’existe pas en français et qui n’est pas l’équivalent de “faire l’amour” car cela n’a rien à voir avec l’amour, il s’agit uniquement d’un besoin physiologique.

Faire du sexe est un besoin physiologique naturel comme boire, uriner, manger, déféquer, dormir, etc.

Quand les femelles atteignent leur maturité sexuelle elles vont en chaleur et émettent des odeurs, les phéromones, pour attirer les mâles. Les mâles excités par ces phéromones vont en rut et veulent féconder les femelles.

Vous ne pouvez pas chauffer une cocotte minute et lui interdire d’exploser.

C’est comme ça chez tous les mammifères.

Dans notre civilisation nous avons appris à gérer nos pulsions.

Dans les autres civilisations c’est différent.

Mettez en contact une de nos femelles en chaleur qui émet des phéromones pour attirer les mâles et un migrant qui, à cause de ces phéromones est en rut… eh bien le male en rut veut féconder la femelle en chaleur.

C’est comme ça, c’est la nature.

Si nos femelles n’en veulent pas, car c’est la femelle qui choisit son mâle, alors cela devient un acte de violence qu’on appelle viol.

Si vous ne voulez pas de viols il faut ou bien supprimer les femelles en chaleur et leurs phéromones ou bien les mâles qui sont rendus en rut pas ces phéromones.

Non, ça n’a rien de romantique, c’est la nature, c’est bestial et c’est comme ça.

Dans notre civilisation nous avons essayé de discipliner nos pulsions.

(N.B. c’est le même principe avec les « prédateurs sexuels »)

Nos gouvernement nous imposent des civilisations étrangères qui n’ont pas nos paramètres et voilà le résultat.

Il est inutile de se lamenter, recenser, dénoncer les conséquences, il faut éliminer les causes.

Si vous ne voulez pas de loups qui mangent vos moutons, ni de migrants qui violent vos femmes, agissez contre les gouvernements qui vous les imposent.

Si vous ne savez pas comment faire allez voir comment font les Polonais, Hongrois, Tchèques ou Slovaques.

 

15 commentaires

  1. Posté par Anne Lauwaert le

    Monsieur Hofer, il y a une aile de la société qui sacrifie non seulement nos femmes et nos filles mais tout notre monde en commençant par la destruction de notre enseignement et l’éducation de nos enfants. Ce qui est encore pire c’est le sabordage général , le manque de réaction, le fait que tout le monde voit que tout va de mal en pire mais tout le monde continue à voter pour les mêmes. Tout le monde larmoie au sujet des incendies en Amazonie, mais tout le monde continue à acheter le soja et l’huile de palme cultivés sur les cendres des forêts brûlées dans le monde entier, et bientôt le bœuf sud américain aux hormones et antibiotiques… Il serait SIMPLE de faire la révolution tout simplement en n’achetant pas ou en votant pour les autres.
    L’absurdité est dans tous les domaines par exemple « les jeunes » manifestent pour le climat mais pas contre les pollutions, entre autres la pollution phonique des « fêtes » et « festivals » dont le niveau des décibels est une grave agression contre tous les êtres vivants.
    La pollution de notre alimentation avec entre autres des neurotoxines et des perturbateurs endocriniens qui changent irréversiblement l’espèce humaine…
    Autre domaine hallucinant : comment des athées, catholiques, gauchistes, femmes, homosexuels, acteurs, musiciens, restaurateurs, hôteliers, viticulteurs, éleveurs, etc., etc., peuvent-ils ne pas défendre leur « catégorie » qui est menacée par l’arrivée de l’islam en Europe ?
    Autre domaine le langage politiquement correct et l’auto-censure !
    Comment est-on parvenu à décérébrer les Européens ?

  2. Posté par Christian Hofer le

    Merci Madame Lauwaert,

    Le multiculturalisme érigé en « valeur » par la gauche signifie bel et bien d’autres valeurs, d’autres us et coutumes, d’autres perceptions de la vie. Mais la gauche n’a jamais su expliquer en quoi ce « multikulti » pourrait être un enrichissement, spécifiquement avec des pays dont la mentalité considère que l’homme est supérieur à la femme.

    https://lesobservateurs.ch/2019/08/24/carte-de-linegalite-entre-les-hommes-et-les-femmes-dans-le-monde-en-2019/

    La gauche fait semblant de ne pas comprendre le danger. Elle nous prend ouvertement pour des imbéciles, aidée en cela par des médias qui taisent de nombreux scandales.

    Et cette même gauche fait mine d’être surprise lorsque des agressions sexuelles perpétrées à répétition par des migrants éclatent. On se trouve face à des manipulateurs qui sont prêts à sacrifier nos femmes et nos filles au nom de leur idéologie.

    C’est extrêmement préoccupant.

  3. Posté par Anne Lauwaert le

    Monsieur Hofer – oui bien sûr il y a de nombreux autres aspects au viol que la seule raison physiologique – Le viol est aussi une arme (de guerre), comme on le voit dans tous les conflits – exemple horrible au Rwanda – et oui, en Inde ; nous savons que nos films c’est “des histoires” les autres croient qu’ils représentent notre mode de vie normale… ils pensent que nous, on ne fait que « ça » avec n’importe qui, n’importe quand… et que donc eux aussi, une fois arrivés en Europe, pourront faire « ça » à gogo… En Inde on m’a dit de ne pas répondre aux interpellations des hommes car répondre c’est déjà consentir – leur bigotisme fait d’eux des réprimés obsédés, ça les rend fous – Intéressant : en arrivant en Inde j’étais sociable comme nous le sommes normalement ici, à la fin de mon séjour j’avais appris à leur répondre brutalement avec méchanceté… tellement j’étais excédée par leurs insistances – Il y a une autre grosse erreur que nos femmes font : elles sont accueillantes et gentilles avec ces étrangers qui , eux, croient que cela signifie qu’elles consentent à tout, sinon elles ne leur adresseraient pas la parole – autre grosse erreur : nos filles ne se rendent pas compte de l’effet sur ces-gens-là de notre façon de nous habiller et de simplement marcher dans la rue comme nous le faisons… – autre erreur monstrueuse : les Occidentaux pensent que les autres sont comme nous… NON ! ILS NE SONT PAS COMME NOUS ! Ils ont leur mentalité qui est différente de la nôtre. Attention : je ne dis pas que les femmes violées c’est leur faute – je dis que nos femmes et nos filles ne peuvent plus se comporter comme quand nous étions entre nous avec nos codes – maintenant nous devons tenir compte de la présence d’étrangers très différents de nous – bientôt plus aucune femme ne pourra sortir seule le soir – problème pour celles qui travaillent et rentrent chez elles tard – à Calcutta j’ai fait l’expérience de prendre un taxi à 21h – une fois mais pas deux ! (https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.com/p/en-inde-les-oiseaux-noirs-de-calcutta.html) Nos filles devraient être conscientes et ne jamais sortir sans un spray au poivre et une lampe torche aveuglante et surtout ne pas adresser la parole aux étrangers … comme nous l’enseignaient nos parents…

  4. Posté par Christian Hofer le

    Madame Anne Lauwaert,

    Merci pour vos explications.

    Il existe un autre paramètre. Ne croyez-vous pas que ces viols visent également à humilier l’Européen qui se trouve dans l’incapacité à protéger ses femmes? Une forme de « revanche » fantasmée qui découle d’un complexe d’infériorité?

    Le viol me semble également issu d’une logique de guerre, d’humiliation, de possession territoriale puisqu’il vise les femmes blanches. Une femme violée est « souillée ». Or la femme est la continuité d’une civilisation, elle est garante de sa descendance. Le migrant coupable d’un tel crime ne vise pas seulement la femme, mais toute la civilisation qu’elle représente.

    De plus, je pense que les migrants sont très surpris de voir que nombre d’Européens préfèrent les protéger, plutôt que de défendre leurs propres filles. Et c’est là que l’on perçoit le mieux à quel point la gauche et l’extrême gauche sont responsables de la situation.

    Quant à l’Inde, une connaissance œuvrant dans l’humanitaire m’expliquait que l’obsession de la femme blanche était véhiculée par leurs médias, qu’elle était perçue comme étant « facile » sur le plan sexuel. En d’autres termes, on peut qualifier leur mécanisme comme raciste à notre égard, tant par la généralisation que par l’idéologie visant à réduire nos femmes à des objets.

    Et c’est là que les Occidentaux sont perdants sur tous les fronts comme je l’ai évoqué plus d’une fois : l’antiracisme ne vise que les Blancs. Les autres ethnies ne se posent aucune question morale. Leur nationalisme ne saurait être entaché par une telle culpabilisation. Nos médias et notre administration militent donc exclusivement contre nous, tout en évitant soigneusement d’évoquer le racisme des autres ethnies. Par exemple, le génocide arménien devrait faire honte au peuple turc. Il n’en est rien.

  5. Posté par JeanDa le

    @kandel le 14 août 2019 à 16h56 « Les phéromones n’ont ABSOLUMENT RIEN à voir ici. »
    L’imbécile regarde le doigt quand on lui montre la lune … CQFD

  6. Posté par Mady le

    Merci Madame Lauwaert pour votre texte. Quand on voit tout ce qui se passe, je me demande tous les jours pourquoi on continue à aller chercher ces « chances » pour l’Europe. C’est vraiment très inquiétant. Mais les gouvernements nous imposent toute cette immigration et ils mettent leurs têtes dans le sable. Que va devenir l’Europe ?

  7. Posté par Anne Lauwaert le

    Il y a un autre aspect: dans les années 1950 nous vivions au Congo Belge. Quand en 1959 « l’indépendance » a été imposée au Congo (par les USA & CIA voyez Larry Devlin à cause de l’uranium du Katanga) les indigènes nous expliquaient que pour eux « indépendance » signifiait recevoir les femmes, voitures, maisons et l’ argent des blancs. Les migrants actuels : qu’est ce que les négriers actuels leur promettent ? « Une vie meilleure » Qu’est-ce que c’est ? du travail ? Pour des gens qui viennent de pays où les mâles ne travaillent pas mais où ce sont les femmes qui travaillent ? Travailler ce n’est pas une vie meilleure mais une vie pire. Une vie meilleure ? eh bien les femmes, voitures, maisons, l’argent et l’american way of life qu’ils voient dans les films… Mais, quand ils arrivent en Europe, s’ils ne reçoivent pas la vie meilleure promise, eh bien, ils la prennent ! Plus ils seront nombreux, plus ils auront la force du nombre à leur avantage. N.B. cette obsession du sexe et des femmes blanches, je l’ai aussi constatée en Inde; c’est le cas pour les migrants qui proviennent de pays bigots, mais c’est culturel en plus du physiologique. Ça promet…

  8. Posté par Anne Lauwaert le

    Cher Kandel je vous parle de la physiologie animale qui n’est autre qu’une question de chaleur, phéromones et rut – Allez en montagne observer les chamois, observez les mammifères, c’est comme ça. Au-delà, pour les humains, il faut ajouter les questions d’éducation, tradition, religion, idéologie etc, mais c’est une autre affaire. L’esclavage existe encore aujourd’hui dans l’islam et donc l’abus sexuel sur les (esclaves) non musulmanes, pour eux c’est normal, mais ça c’est idéologique, c’est en plus de la physiologie. Ajoutez-y qu’ils sont frustrés, répressés, obsédés à cause de leur éducation bigote. Parmi les migrants violeurs n’y a-t-il que des musulmans ? Mon raisonnement va plus loin : si nos femmes s’évertuent à être super sexy (comme les pubs les encouragent à être) c’est pour attirer les mâles, mais quand un mâle leur met une main aux fesses elles crient au scandale ? Un mâle peut avoir une éjaculation par jour ? Quand j’étais jeune, (années 60 – 70 – 80 ) nous avions bien plus que une éjaculation /un orgasme par jour et surtout nous ne vivions pas dans une ère de bigots ! voyez les films de l’époque.

  9. Posté par Christian Hofer le

    *qui a tout supplanté

  10. Posté par Christian Hofer le

    « Cela signifie voter contre les partisans des loups. »

    Lorsque vous avez des médias, des autorités, des polices qui cachent les faits et l’origine des auteurs, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les gens votent correctement. Et cet état de fait découle d’une idéologie de gauche qui a tout supplément, même dans nos universités (lesquelles forment les représentants politiques, médiatiques et administratifs).

    Tant que les formations universitaires resteront le terrain de jeu de la gauche, il n’y aura aucune liberté pour notre peuple.

  11. Posté par kandel le

    « Mettez en contact une de nos femelles en chaleur qui émet des phéromones pour attirer les mâles et un migrant qui, à cause de ces phéromones est en rut. »

    Madame Anne Lauwaert, vous êtes une FEMME INTELLIGENTE, comment pouvez-vous écrire de telles CRÉTINERIES ?

    Les phéromones n’ont ABSOLUMENT RIEN à voir ici.
    Ces porcs de mâles ont vu un « bout » de femme occidentale ne portant pas le tchador… alors tout est permis.

    Sachez Madame Lauwaert que tout homme, de 15 à 45 ans, nourri et en bonne santé peut avoir, physiologiquement parlant, facilement une éjaculation quotidienne.

    C’est la magnifique, l’inégalable civilisation judéo-chrétienne, qui a appris aux messieurs à respecter les dames et à fixer que tout rapport sexuel doit être consenti de part et d’autre.

  12. Posté par Laurent Raggos le

    @Elsaesser: vous avez tout juste. Quand je parle du plan de génocide de Kalergi autour de moi, on me regarde de travers. Les gens n’aiment pas la vérité, elle les dérange alors je vois les regards fuyants, les contorsions pour essayer de changer le sujet de la conversation. Ce déni se paiera très cher.

  13. Posté par Elsaesser le

    Evident tout ça. Ce qui l’est moins, c’est dans quel but les gouvernements actuels font venir ces prédateurs chez nous qui sont de véritables toutous chez eux. Il y a une raison, et cette raison est terrifiante. Il s’agit ni plus ni moins que d’un génocide programmé par des criminels de la pire espèce. Et ce plan est celui de coudenhove-kalergi, pour lequel la grosse vache tremblotante d’outre-Rhin a été récompensée par le prix du même nom en 2010, tout comme juncker en 2014 !

  14. Posté par Sergio le

    Et dire qu’on essaye de donner aux migrants des cours d’éducation sexuelle ! C’est à nos élites qu’il faut faire la leçon et Anne Lauwaert leur donne ici une leçon magistrale. Elle leur parle comme à des enfants retardés, qui vivent dans un monde imaginaire. Ce discours leur va comme un gant.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.