Carte de l’inégalité entre les hommes et les femmes dans le monde en 2019

On retrouve dans le top 6 l'Iran, le Qatar, la Syrie, l'Arabie Saoudite, le Soudan, les Emirats arabes unis.

Tous des pays musulmans, ce qui n'empêche pas la gauche de prétendre que l'immigration est un enrichissement pour nos pays tout en prétendant défendre... les droits des femmes. Sommaruga appelant même à ne pas discriminer les mosquées.

Carte de la Banque mondiale, source AFP.

 

 

Source

3 commentaires

  1. Posté par Michel Vasionchi le

    @Marcassin , j’apprécie votre sens de l’humour ,à propos de l’AFP ,société d’État avec en aval le continuum le CSA et ses clients captifs , disons en d’autres termes, le bureau de censure du flux de l’infox version « modern » Made in France ..

  2. Posté par Antoine le

    Je constate un  »tache » au milieu de l’Europe, à l’emplacement de la Suisse …
    Y aurait-il des problèmes d’inégalités homme/femme, si oui lesquels ?
    – Les femmes peuvent conduire leurs autos sans être accompagnées comme en Arabie Saoudite.
    – Les femmes sont au gouvernement (communal cantonal fédéral) !
    – Les femmes sont à la tête d’entreprises !
    – Les femmes sont aussi dans l’armée !
    – etc …

  3. Posté par Marcassin le

    Selon l’AFP (agence de presse réputée pour son impartialité), si la Suisse est plus inégalitaire que la France, c’est sans doute parce que nous avons moins de zones de non droit aux ordres de mafias, dealers et prêcheurs d’amour de tolérance et de paix.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.