Suède : Les « requérants mineurs non accompagnés » sont à 90% des adultes

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

 

Suède : Les « requérants mineurs non accompagnés » sont à 90% des adultes

 

La télévision suédoise vient de le révéler : à la suite d’un accord passé avec le Maroc, le principal pays de provenance de ces « réfugiés », la Suède a pu obtenir des données fiables sur l’âge réel des « requérants mineurs non accompagnés ». On a pu constater que moins de 10% sont vraiment mineurs. Le site pi-news ironise à ce sujet, en rappelant que les politiciens allemands se refusent à suivre la procédure initiée par la Suède, qui pour une fois donne le bon exemple, car ces immigrants « mineurs », qui sont un véritable aspirateur pour l’immigration, coûtent très cher, notamment pour leur encadrement. Comme en Suisse, voir https://lesobservateurs.ch/2019/06/11/vers-un-meilleur-encadrement-des-requerants-mineurs-non-accompagnes/.

 

http://www.pi-news.net/2019/06/schweden-gleicht-fingerabdruecke-mit-marokko-ab/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Par mesure de sécurité, leur passeport se perd durant leur « fuite », afin qu’ils puissent dire ensuite qu’ils sont mineurs, même si la barbe a déjà poussé et que les premiers cheveux blancs se pointent. Il n’y a systématiquement pas de contrôles et lorsqu’un de ces chercheurs de fortune mineur ne sait pas sa date de naissance, on choisit toujours fictivement le 1er janvier. Et de l’argent commence immédiatement à couler, avec toutes les gâteries supplémentaires, pour le jeune homme. Pardon, le pauvre petit enfant.

Cordialement

Claude Haenggli, 12.6.2019

 

4 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Une politicienne française propose également d’ absoudre tous les  » mineurs » de moins de treize ans ayant commis quelque délit que ce soit.
    Ce qui se passera à coup sûr, c’est que nos hôtes à tempes blanches déclareront d’ office être âgés de 12 ans au maximum.
    Les roms , les Marocains et autres Guinéens….

  2. Posté par Michel Vasionchi le

    Dans l’autre sens ,quand des suédois/suédoises vont au Maroc , leurs sécurité est relative….

  3. Posté par Bussy le

    De toutes façons, avec le pacte de Marrakech, les migrants auront tous un statut équivalent aux mineurs non accompagnés actuels, et donc, que les parasites aient 12 ans ou 90 ans, l’argent coulera à flot, sans avoir jamais travaillé ni cotisé à quoi que ce soit, ce qui ruinera les systèmes sociaux européens, et les Etats dans la foulée. Le processus semble d’ailleurs bien avancé.
    Et le but de tout ce cirque dont on voit bien qu’il ne peut être que prémédité par les puissants n’est pas d’aider ces pauvres migrants, nos élites bien-pensantes asservies et leurs maîtres s’en fichent bien sûr complètement, sinon ils proposeraient de les aider sur place, dans leur culture et leurs racines. Non, le but est d’appauvrir les peuples européens afin de les affaiblir et les mener à accepter de faire partie de cette nouvelle race occidentale, non pas aryenne mais métissée, au QI au ras des pâquerettes, sans repères ni racines, donc toute disposée à consommer de la merde et être réduite en esclavage pour le bonheur des oligarques.

  4. Posté par Noel Cramer le

    Et les vrais mineurs non accompagnés sont des « éclaireurs » envoyés pour faire venir, une fois acceptés, le reste de la famille en vertu du regroupement familial.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.