Les profiteurs de la panique climatique

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse
Les profiteurs de la panique climatique

Alors que la radio romande, par l’intermédiaire de l’un de ses rédacteurs ultra-gauchistes, se permet d’injurier ceux qui ne croient pas à la religion du « climat » en les traitant de « négationnistes » (vendredi matin), la Weltwoche fait honneur à la diversité d’opinion, malheureusement disparue dans notre « service public », en donnant la parole à un professeur de l’École polytechnique fédérale de Zurich, qui défend la thèse qu’une réduction des émissions de gaz carbonique en Suisse pourrait fortement contribuer au sauvetage de la planète. Roger Köppel, dans son éditorial, s’étonne de cette fixation sur le CO2, alors que d’autres gaz présents dans l'atmosphère influencent plus fortement la température. Il rappelle que de nombreux politiciens partisans de mesures anti-gaz carbonique ont des intérêts dans la juteuse industrie du « climat », notamment le socialiste Roger Nordmann (association Swissolar), le libéral-radical Peter Schilliger (entreprises de conseil en rénovation de bâtiments)  et le Vert Jürg Grossen (Swisscleantech), sans parler des toujours plus nombreux « climatologues », qui abusent de leurs positions universitaires pour se livrer à de l’activisme politique et aller à la chasse aux subventions.

Panique climatique

Le dévoiement du changement climatique et ses profiteurs.

05.06.2019
De Roger Köppel
 
Personne ne conteste que le climat change depuis des millions d’années. L’humanité s’est toujours adaptée à ces changements, certaines sociétés s'en sont mieux sorties que d’autres.

16 commentaires

  1. Posté par Stephane Belliot le

    « Le chef du groupe parlementaire PS, Roger Nordmann, préside l’association Swissolar, grosse de plus de 700 membres dont plus de 500 «pros du solaire» – planificateurs, consultants, entreprises spécialisées certifiées, fabricants ou installateurs d’installations photovoltaïques. Ils encaissent des millions au titre de la transition énergétique du fait de l’augmentation des tarifs de l’électricité. »

    Vous assenez deux petites phrases comme ça, l’air de rien. Sans aucun développement.
    Mais répondez plutôt à ces questions complémentaires:
    Quelle est la mécanique en cours qui conduit à l’augmentation du prix de l’électricité ?
    Qui en est responsable ?
    Avant le concept de transition énergétique, qui avez-vous montré du doigt, les accusant d’encaisser des millions ?
    Etes-vous conscient que l’association Swissolar fait la promotion du solaire (photovoltaïque ET thermique) depuis bien avant le réveil des catastrophistes que vous dénoncez ?
    Pourquoi cherchez-vous à brocarder des entrepreneurs qui préfèrent fabriquer de l’énergie avec le soleil, plutôt que d’exercer toute autre activité qui pourrait nuire à leur environnement ?

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    Etes-vous allé à la Migros ces derniers temps (ou à la Coop). Avez-vous vu la provenance des poires? Afrique du sud et Chili! Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, il y a tout le matériel technologique (électro-ménager, électronique, électrique, pièces mécaniques) fabriqué à bas coût mais qui a un fort impact écologique comme aiment à le dire ceux qui combattent, avec leurs petits bras et leurs grandes gueules, le réchauffement climatique.
    Cela ne choque pas nos politiciens? Qu’en disent nos ayatollahs de la lutte contre le réchauffement climatique?

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Le réchauffement climatique causé par l’homme n’est qu’une hypothèse devenue un mythe religieux propagé tant par des élus politiques qui en ont fait un ennemi commun pour manipuler les électeurs que par l’oligarchie financière qui veut faire du fric. Tous sont de cyniques hypocrites parce qu’on sait que c’est l’homme qui non seulement est le pollueur (du déchet nucléaire au bouteilles en plastiques dans les océans en passant par les insecticides, etc, etc,) mais aussi le tueur en série de la nature et de sa biodiversité. C’est pourquoi la première chose à faire est de diminuer la population, ce que ne veut pas l’oligarchie financière qui elle, bien sûr, veut avoir plus de consommateurs uniformisés culpabilisés. construire d’avantage en densifiant les constructions, vendre plus de voitures, etc, etc. En conclusion je suis fier d’être un négationniste de cette hypothèse manipulatrice et de faire des efforts pour moins polluer, moins détruire la nature, entretenir mon jardin potager, consommer et produire localement mon électricité propre, etc.
    Toutes mes félicitations à Roger Köppel qui est le meilleur des rédacteurs en chef suisses et un élu fédéral clairvoyant et excellent.

  4. Posté par Antoine le

    Je recommande le livre de I. Marko  »Les 15 vérités qui dérangent ». Edition Texquis.
    Tous les points du GIEC sont analysés et contrés par un argumentaire détaillé et accessible.
    Il y a toutes les références des études scientifiques qui étayent ce livre.
    130 signataires scientifiques expliquent pourquoi le GIEC nous trompe.

  5. Posté par miranda le

    L’Ancienne Egypte ne s’attendait pas du tout à un épisode climatique qui l’a littéralement mise à terre, il y quatre mille deux cents ans, du temps de PEPI II qui régna 90 ans. (sur ARTE 06.06.2019) Elle ressuscita quelques siècles plus tard pour nous donner les plus grands pharaons. L’Egypte a donc vécu la FIN D’UN TEMPS, mais pas LA FIN DES TEMPS.

    Il semblerait que cette période de sécheresse se reproduise tous les 4000 ans environ et que selon certains astronomes nous soyons dans une période de réajustement des planètes, donc dans ce type d’évènement qui interfère dans le climat et provoque des bouleversements physiques importants, aussi.
    .
    SAUF que chaque jour, grâce aux évolutions scientifiques, il nous est démontré par les esprits les plus vifs, que nous sommes capables d’y faire face. Tant de techniques se sont crées pour que justement les sécheresses n’anéantissent pas la nature.

    Mais certains esprits malins ne cessent de TOUT INSTRUMENTALISER. De nous mettre surtout dans un état de préoccupation tel que nous percevons plus LES REALITES QUI SE METTENT EN PLACE et qui causeront la surprise de nombreuses personnes quand il sera trop tard.

  6. Posté par Socrate@LasVegas le

    Entièrement d’accord avec vous, Antoine!

    Une excellente démonstration du mensonge climatique en cours, ou simple piège à fric pour gogos: https://youtu.be/ozmQeNDyV5g

    J’ai voté OUI à ecopop et suis pour l’arrêt des pesticides en Suisse, quel qu’en soit l’enjeu économique.
    Les paysans vont ici malheureusement faire le jeu des lobbys de l’industrie des pesticides (qui n’est autre que celle des « médicaments »). Les « bras » pour entretenir notre pays et se passer de pesticides sont déjà là: migrants économiques autrement inintégrables dans notre tissu économique: ils ont du temps et sont redevables aux Suisses!

  7. Posté par Antoine le

    Petit rappel :
    – Le climat n’est PAS la météo
    – Le CO2 n’est PAS un polluant (ni toxique pour l’être humain), la Terre reverdit grâce au CO2.
    https://www.letemps.ch/sciences/co2-un-bien-planete
    – Luttons contre la pollution de l’air (fumée, particules fines), le l’eau (plastiques, rejets chimiques) et préservons notre bio-diversité !
    Depuis la fin de la dernière glaciation, il y a 10’000ans (Holocène), la Terre s’est réchauffée SANS l’intervention de l’Homme !
    Depuis le Petit Age Glaciaire (1350-1850), le Terre se réchauffe
    http://www.unifr.ch/geoscience/geographie/ssgmfiches/glacier/2406.php
    Que pouvait faire la température sur Terre au sortir d’une période froide ?
    Elle ne pouvait que devenir plus agréable, se réchauffer.
    Comme par hasard, toutes les références du GIEC (période avant l’ère industrielle se réfèrent à l’année 1850 …
    Les cycles solaires depuis 1950 ont été très actifs (puissants).
    Prochaines glaciations :
    https://spaceweatherarchive.com/2019/04/10/experts-predict-the-solar-cycle/
    Les prévisions du prochain cycle solaire (N°25) annoncent un cycle faible.
    http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil2.htm
    Avec ou sans l’Homme le climat variera, c’est inéluctable.
    Quant à l’influence de l’Homme sur le climat : estimé à 1/10’000 … (supposition théorique du réchauffement climatique anthropique).
    Revenons aux  »prédictions catastrophiques climatiques » de M. Al Gore :
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Rechauffement-climatique-les-predictions-d-Al-Gore-et-la-realite-22410.html
    Avis de d’un membre fondateur de Greenpeace:
    https://lesobservateurs.ch/2019/03/23/meme-le-fondateur-de-greenpeace-denonce-lescroquerie-du-climat/
    Réchauffement climatique anthropique = pompe à FRIC !

  8. Posté par Hoc le

    Cela me fait peur et ma rendu malade au point d avoir des toc crise de panique angoisse et peur que cela arrive je ne vie plus et j aimerais que quelqu’un face que tt ses faux articles ne sont pas diffusée pour faire peur au gens moi j en suis malade au point de pre’dre des médicaments arrêté sa svp

  9. Posté par Michel Vasionchi le

    Disons , que faute de vendre du socialisme écolo en 2019 ,30 ans après le chute du mur de Berlin , les mêmes politiciens désœuvrés se recyclent dans la climatologie pour gogos-bobos ? mais, est-ce bien sérieux..?

  10. Posté par Anna le

    @Bussy : D’accord avec vous. Je vous suggère de tenter une expérience: quand quelqu’un se plaint de la densification, ou de de la construction de tel immeuble qui gâche sa vue, ou du mitage du territoire, demandez-lui . « Vous avez voté pour l’initiative Ecopop?  » . Ils disent « non » et alors vous leur dites : « vous n’avez pas voulu limiter le population ,maintenant il faut en accepter les conséquences ». Et là ils ne savent plus que dire. Il faut mettre les gens en face de leurs contradictions, et progressivement ils vont se mettre à réfléchir.

  11. Posté par Christian le

    Les négationnistes du réchauffement climatique me font penser aux partisans du géocentrisme qui n’ont pas hésité à condamner la vision copernicienne de l’univers, malgré le fait que celle-ci reposait sur des observations scientifiques indiscutables clairement décrites par Galilée.
    On trouvera toujours de braves gens qui croient toujours à la platitude de la terre, malgré les observations scientifiques qui en démontre clairement sa sphéricité. On n’est décidément pas loins des thèses complotistes !

  12. Posté par Antoine le

    Heureusement que le ridicule ne tue PAS !
     »Le professeur Reto Knutti de l’EPF proclame : la Suisse peut «éviter» le changement climatique en réduisant le CO2 à zéro – ce qui est assez ridicule, vu que la Suisse ne produit qu’un millième du CO2 mondial d’origine anthropique. Le passage de la Suisse à zéro carbone n’aura aucune incidence mesurable sur le climat. »
    Soit M. Knutti parle SANS réfléchir (ce qui serait étonnant), soit il est complètement sous l’emprise de la théorie du réchauffement climatique !!
     »Le professeur Thomas Stocker refuse totalement de discuter avec les personnes critiques, qui défendent une autre opinion. Il fait mine que tout débat scientifique sur les causes du changement climatique est superflu, comme si la science avait «réglé» la question une fois pour toutes. »
    Ce genre de position est très dommageable pour la cause scientifique !
    La science ne peut avancer QUE si il y a diverses opinions qui sont émises sur le même sujet !
    https://lesobservateurs.ch/2019/03/15/un-rejet-total-de-la-theorie-du-rechauffement-climatique-premiere-partie/
    https://lesobservateurs.ch/2019/03/18/sauver-le-climat-la-nouvelle-tentation-autoritaire/
    etc …

  13. Posté par Antoine le

     »L’organisation Swisscleantech appelle à une «politique d’adaptation du bâti au climat» pour chauffer tous les bâtiments sans CO2 d’ici 2050 »
    Vu qu’il y aura un REFROIDISSEMENT du climat en 2050, j’espère que les ingénieurs et techniciens auront installé des chauffages efficaces, PAS des climatisations …
    http://jlduret.ecti73.over-blog.com/2018/10/la-nasa-reconnait-finalement-que-le-climat-s-achemine-vers-une-periode-froide-publie-le-et-et-et-nasa.html
    https://www.thegwpf.com/solar-cycle-25-may-be-the-smallest-in-over-300-years/
    https://coldclimatechange.com/the-sun-is-the-biggest-player-in-climate-change/

  14. Posté par Zendog le

    Merci pour cet article qui fait du bien au milieu de l’hystérie du réchauffement climatique. Il est vrai que des milliards sont en jeu dans cette affaire. Cela dit, il existe de nombreux scientifiques de par le monde qui contestent cette théorie mais on fait tout pour qu’ils n’aient pas voix au chapitre. Ils ont pourtant écrit des livres assez simples à comprendre et qu’on trouve sur Amazon. Suffit de les chercher.

  15. Posté par Antoine le

     »La petite Suisse, aussi, est désormais bardée de profiteurs proches de l’État »
    Trop de gens en profitent; liste non exhaustive des profiteurs :
    Peter Schilliger (PLR) est copropriétaire de la société IC AG Beratung et directeur de Herzog Haustechnik AG à Lucerne.
    Jürg Grossen, président du parti Vert’libéral suisse, siège au comité directeur de Swisscleantech. L’engagement de Grossen pour l’environnement lui rapporte gros. Il a, en effet, des participations dans les sociétés Elektrolink, Elektroplan Buchs & Grossen ainsi que Smart Energy Link à Frutigen
    Roger Nordmann (PS), préside l’association Swissolar
    Qui d’autre est intéressé par les subventions ou voter des motions pour favoriser les énergies renouvelables ? Ce n’est qu’une question de FRIC !

  16. Posté par Bussy le

    Et toutes ces élites à la fibre écolo sont bien sûr pour l’immigration massive qui permet aux pays aux taux de naissances irresponsables de déverser leur trop plein sur l’Occident, alors justement que la baisse des naissances en Occident est une très bonne chose, le problème prioritaire auquel il faudrait s’attaquer pour sauver la planète étant la surpopulation.
    Donc, en fait, tous ces pseudos écolos qui ne mentionnent jamais la surpopulation comme problème principal à régler font partie du problème, retardant les décisions dans ce domaine en faisant croire que leurs mesurettes vont sauver la planète !
    Mais c’est vrai qu’une Suisse de 12 ou 14 mios d’habitants, ça fait beaucoup de maisons à isoler, beaucoup de panneaux solaires à installer, beaucoup de voitures électriques à vendre…. et merde pour les espaces verts et les animaux sauvages !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.