Même le fondateur de Greenpeace dénonce l’escroquerie du climat !

Le fondateur de Greenpeace dénonce le canular mondial du réchauffement climatique anthropique ! Patrick Moore, cofondateur et ancien président de Greenpeace Canada, a décrit les machinations cyniques et corrompues des gouvernements en manque de projets politiques qui alimentent l’escroquerie intellectuelle et fiscaliste du réchauffement climatique d’origine humaine dans une interview au magazine Breitbart News.

Moore a expliqué comment les partisans du changement climatique ont su tirer parti et avantages de l’instrumentalisation de la peur et du mythe de la culpabilité artificielle de la propagande anti-diesel anti-CO2.

De tous temps, la stratégie de la peur a été utilisée pour contrôler les populations. Le coup foireux de Macron incompétent en politique, c’est le chantage des incapables : Moi ou la barbarie, Moi ou le chaos !

Pour faire accepter l’escroquerie du réchauffement climatique, le temps des charlatans a besoin de la propagande alarmiste pour créer la confusion dans les esprits et légitimer le racket fiscal anti-CO2. Le mythe de la catastrophe climatique est mis en scène par des campagnes médiatiques basées sur la peur. C’est ce qu’on appelle le terrorisme climatique en guerre contre un produit naturel indispensable à la vie : le CO2 !

Moore rapporte que les scientifiques sont cooptés et corrompus par les politiciens et les bureaucraties investies dans la propagande du changement climatique afin de centraliser davantage le pouvoir et le contrôle politiques. Depuis Al Gore et son grand « Mensonge qui dérange », les entreprises opportunistes soi-disant vertes parasitent les contribuables grâce à l’effet d’aubaine des réglementations absurdes et des subventions injustifiées si ce n’est par les menaces alléguées du changement climatique des propagandistes des médias.

Ainsi, les activistes du mouvement écolo-gauchiste révolutionnaire suscitent la peur dans le public et répandent des fausses nouvelles que rediffusent les médias. Tout ce petit monde vit grassement de la rente dorée que représentent les subventions massives au profit des politiciens verts et des scientifiques avec de l’argent du gouvernement pour créer la peur chez les gens. Moore rapporte que des scientifiques participent de leur plein gré au dogme réchauffiste, car ils vivent essentiellement des subventions gouvernementales.

Le mensonge du consensus de 99 % [parmi les scientifiques] qui partagent des convictions au sujet du changement climatique, c’est la meilleure explication de l’absence de toute preuve indiscutable. La science ne repose pas sur des opinions qui voudraient justifier des erreurs unanimement partagées.

Moore cite après bien d’autres (Claude Allègre et Serge Galam en France) la croyance générale que la Terre était au centre de l’univers. Quand Galileo a découvert que le soleil était au centre du système solaire et que la Terre tournait autour de lui, il a été condamné par la science des réchauffistes de l’époque.

Moore a conclu : Quand la superstition et une combinaison toxique de religion et d’idéologie politique prennent le dessus sur la science, il n’y a pas de vérité scientifique. C’est un canular absolu et une arnaque.

Régis Crépet : Non, le réchauffement climatique n’est pas évident pour une partie des scientifiques. Il a même marqué une pause depuis une quinzaine d’années. Dans ces conditions, le redémarrage à la hausse du réchauffement n’est pas plus probable que la poursuite quelques années encore d’un état stationnaire.

Le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), ne doute pas que le réchauffement climatique contemporain est directement lié aux activités humaines et aux émissions de gaz à effet de serre. C’est un raisonnement qui ne se vérifie pas systématiquement à travers les chiffres. Dans ses différents rapports rendus publics, le Giec se base sur la corrélation des courbes d’augmentation du taux de CO2 dans l’atmosphère depuis le début du XXe siècle et la hausse des températures planétaires mais sans jamais apporter la preuve du lien de cause à effet. Si la communauté scientifique admet que le réchauffement climatique « a été exacerbé par l’effet de serre d’origine anthropique », elle reconnaît que ce réchauffement a pu avoir une origine cyclique naturelle. Pour expliquer la pause du réchauffement climatique, des hypothèses sont émises telles la capacité des océans à absorber davantage de chaleur que prévu, le rôle des multiples éruptions volcaniques qui diffusent des aérosols dans la haute atmosphère et qui filtrent un pourcentage du rayonnement solaire ou la baisse d’activité du cycle solaire en cours depuis 10 ans. « N’oublions pas la variabilité naturelle du climat par cycles depuis bien avant notre ère contemporaine », rappelle Régis Crépet.

Malgré la version officielle émise dans les conclusions du Giec, il subsiste de grandes inconnues. Et si tout cela reposait sur une énorme erreur d’interprétation de cause à effet ? Si le réchauffement climatique n’était en définitive qu’un cycle naturel tel que la planète en a connu bien avant notre époque industrielle ?

Régis Crépet souligne que les cycles naturels de la planète liés aux phénomènes extérieurs (cycles solaires notamment, ou encore variation de l’orbite terrestre) auraient sur les changements climatiques une influence nettement supérieure à celle d‘origine anthropique. Depuis Al Gore et son grand « Mensonge qui dérange » et ses 6 mètres d’élévation du niveau de la mer : réalité 1,7 mm par an ! Les relevés altimétriques par satellite (projet Topex-Poséïdon) révèlent que l’élévation globale fut quasi nulle au cours du XXe siècle. L’élévation du niveau des océans serait ainsi comprise entre 17 cm et 59 cm (Giec) à l’horizon 2100. Selon la NOAA-GISS, la hausse des températures mondiales serait proche de +0,2°C seulement à l’horizon 2100.

L’alarmisme climatique est la plus grande fraude scientifique. Walter Cunningham, astronaute d’Apollo 7, critique sévèrement la position des alarmistes climatiques. L’alarmisme climatique est la plus grande fraude dans le domaine de la science et la revendication d’un consensus à 97 % est absurde ! Je n’ai pas trouvé une seule des revendications alarmistes qui ait une base solide en quoi que ce soit. Si on s’en tient à l’hypothèse réchauffiste, pas une théorie, mais une hypothèse, ils dénoncent des niveaux de CO2 anormalement élevés pour faire peur aux gens par de pures absurdités et des vœux pieux de la part d’alarmistes qui recherchent de plus en plus à se faire de l’argent sur le dos des contribuables. Il faut savoir qu’en ce moment, le CO2 et la température sont simultanément à l’un des niveaux les plus bas des derniers 600 à 800 millions d’années. C’est pourquoi, il dénonce l’alarmisme climatique comme la plus grande fraude du domaine scientifique !

Marc Mennessier : Le Giec n’est pas le garant de la vérité scientifique. Le géophysicien Vincent Courtillot répond à la pétition des climatologues (grassement subventionnés). 400 chercheurs spécialistes du climat se sont plaints des accusations mensongères portées contre eux par les climato-sceptiques !

Le professeur Vincent Courtillot, directeur de l’Institut de physique du globe à Paris, nommément mis en cause, a accepté de répondre à ces accusations. Je suis attaqué de manière profondément fausse et choquante. Je partage cet honneur avec Claude Allègre qui n’a pas besoin de moi pour défendre son point de vue. Si une partie de nos conclusions sur la question de l’origine du réchauffement climatique sont proches, il a ses arguments et ses méthodes et moi les miens. Je me bornerai à répondre aux accusations explicitement portées contre moi comme celle de porter des accusations mensongères à l’encontre de la communauté des climatologues ! Il faudrait d’abord définir qui sont ces climatologues ! Jean Jouzel et Hervé Le Treut sont des spécialistes de géochimie et de modélisation numérique. Ils confondent (volontairement ?) leur communauté avec le Giec. C’est lui dont je critique le mécanisme. Je maintiens que même avec les scientifiques les plus nombreux, un système de ce type ne garantit en rien de dire, à un moment donné, la vérité scientifique.

Celle-ci ne peut pas être le résultat d’un vote démocratique ! Un seul avis contraire peut être exact. Le Giec ne peut décréter la vérité officielle soi-disant scientifique qu’avec un consensus illusoire d’opinions sans preuve scientifique. Mais, jusqu’à nouvel ordre, il n’y a pas de censure idéologique en sciences ! La meilleure manière de critiquer nos résultats scientifiques n’est pas d’envoyer une pétition (aux généreux dispensateurs de riches subventions) mais de soumettre par les mêmes voies des articles pour publication. Comme l’écrit mon collègue physicien Jean-Marc Lévy-Leblond, le fait que les signataires jugent nécessaire de faire appel aux pouvoirs politiques et administratifs pour étayer (justifier) leurs positions revient à reconnaître le manque d’indépendance qui leur est reproché par leurs adversaires, ce qui obère la fiabilité des travaux du Giec !

Moralité, avec l’escroquerie du réchauffement climatique, le temps des charlatans est de retour !

Thierry Michaud-Nérard

source: https://ripostelaique.com/meme-le-fondateur-de-greenpeace-denonce-lescroquerie-du-climat.html

49 commentaires

  1. Posté par Jean-Pierre Bardinet le

    @François Desombre
    Le temps de séjour de la vapeur d’eau dans l’air est court : quelques jours. Sont taux dans l’air varie selon les latitudes de 1 à 5% et son renouvellement perpétuel provient des océans. Donc, les centrales nucléaires ont un effet nul. CQFD

  2. Posté par Jean-Pierre Bardinet le

    Cette urgence climatique, génératrice d’hystérie irrationnelle et de terreurs imaginaires, et cette diabolisation du CO2 ne reposent que sur la pataphysique du GIEC qui viole le second principe de la thermodynamique et oublie le rôle largement majoritaire de la vapeur d’eau … et de la compression adiabatique de l’atmosphère. Il est temps que ce scandale cesse et que les Etats suppriment les taxes sur le CO2, gaz de la Vie sur Terre, car ce n’est ni plus ni moins que du racket d’Etat.

  3. Posté par Jean-Pierre Bardinet le

    @François Desombre
    La moyenne du taux de CO2 au cours des derniers 500 derniers million d’années a été de 2000 ppm (410 ppm actuellement, soit 0,041%),avec un pic lors du Cambrien. Le taux actuel de CO2 atmosphérique est donc particulièrement faible au regard du passé . Il faut se réjouir qu’il soit remonté, car à 150 ppm, la végétation et les phytoplancton meurent, et la vie sur Terre disparaît.

  4. Posté par Walschmidt le

    Erreur de photo:
    Celle-ci est de Sir Patrick Moore, astronome et décédé en 2012…

  5. Posté par serge barotin le

    ce MONSIEUR ferait bien de se mettre un autre lorgnon sur le deuxième œil !!!

  6. Posté par OUVRIER le

    Descombre François : Pour la température, peut-être s’agit-il de la température globale de la Terre (normalement estimée par l’étude de son spectre). Mais alors comment comparer sur des millions d’années? La mesure d’une température est de toute façon un sujet très complexe.

  7. Posté par Desombre François le

    C’est quand même dommage que, encore une fois, il y ait autant d’erreurs dans cet article avec lequel je suis néanmoins d’accord. Par exemple écrire « Il faut savoir qu’en ce moment, le CO2 et la température sont simultanément à l’un des niveaux les plus bas des derniers 600 à 800 millions d’années. « , c’est quand même stupide car, sans avoir fait d’étude scientifique, tout le monde sait bien que nous avons connu des périodes de glaciation très nombreuses avec la calotte glaciaire jusqu’à la Méditerranée. Mon dieu comme, de partout, les gens écrivent sans réfléchir. Peut-être parce que ceux qui les lisent ne réfléchissent pas non plus, hélas !!

  8. Posté par Desombre François le

    Dans l’émission « La Tête au Carré » sur France Inter du jeudi 2 mai dernier, un spécialiste expliquait que « curieusement » la fonte des glaciers était plus forte dans les Alpes que dans l’Himalaya et que cette diminution des glaciers alpins n’était pas due à l’amoindrissement des chutes de neige mais à une accélération de la fonte d’i-celles. Or, je me souviens qu’une autoroute a été construite à deux pas de Chamonix. Alors j’ai fait un calcul qui vaut sans doute tous les rapports du GIEC. J’ai pris la quantité totale du pétrole extrait depuis 100 ans. Sachant que les moteurs thermiques ont un rendement de 20/25 % (pour 100 € de carburant, on avance pour 20€ et on réchauffe l’air pour 80€, d’où les liquides de refroidissement et les radiateurs, d’où la température des villes en moyenne 5° au-dessus de celles des campagnes, etc), sachant qu’un baril de pétrole vaut 1.700 kW, sachant qu’il faut 0,004 kW pour chauffer 1m3 d’air de 1 degré, et sachant que l’atmosphère fait 55 milliards de km3, abracadabra : si tout avait dispersé d’un coup, la température de l’atmosphère aurait grimpé de 110 ° ! Mais, en vrai, ça ne s’est pas fait d’un coup, heureusement. Alors si on convertit tout cela en bombes atomiques (type Hiroshima), ça nous fait une moyenne de 300 bombes par jour depuis 100 ans !! Mais le pire c’est qu’actuellement sont produits 90 millions de barils par jour, et c’est en progression exponentielle avec l’arrivée des chinois sur le marché de la consommation de bagnoles. Et, avec 90 millions de barils / jour, c’est la chaleur de 24.000 BOMBES ATOMIQUES PAR JOUR que dispersent les moteurs thermiques !! 24.000 BOMBES/JOUR !! D’ailleurs ça explique bien l’une des questions que se pose le GIEC qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez (pas plus loin que les études « scientifiques », expertises et rapports qui leur sont payés par l’ONU, l’OTAN, le NOM, les banques et tous les profiteurs intéressés par la taxe mondiale sur le carbone), ça explique le « paradoxe » d’un réchauffement plus fort en basse altitude qu’en haute altitude, comme il est constaté par eux et ce qui nie totalement la thèse d’un effet de serre.

  9. Posté par Desombre François le

    Un réacteur nucléaire disperse 7 m3 d’eau à la seconde. Ça fait en France 60.000 piscines municipales par jour. Dans le monde, on multiplie par 9, soit 500.000 piscines municipales par jour !!! Etant donné que la vapeur d’eau est un gaz à effet de serre puissant, est-ce que les centrales nucléaires sont une solution ? Réponse : NON !!

  10. Posté par Desombre François le

    Autre chose : il y a 20.000 ans le niveau des mers était 130 m plus bas. Ce qui nous fait une élévation de 6,5 mm par an (il y a 14000 ans, elle était de 40 mm par an). Autrement dit, avec 3 mm par actuellement, l’élévation du niveau des mers n’a jamais été aussi faible depuis 200 siècles. Réalité géographique.
    Pour les glaciers idem. On avait 1200 m de glace au-dessus de nos têtes à Paris. Soit une fonte de 60 cm par an. Plus qu’aujourd’hui !!

  11. Posté par Desombre le

    Si je prends une bouteille de soda et que je l’ouvre, elle ne pschitte pas. Si je l’ouvre à température ambiante, elle pschitte. Si je l’ouvre dans ma voiture en plein soleil, j’en mets partout ! Plus un gaz est chaud, plus il dégaze. C’est de la physique de base. Et donc l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère est la CONSEQUENCE et non la cause du réchauffement climatique… Le scientifique qui fait des carottages dans « Un mensonge qui dérange » d’Al Gore a été membre du GIEC et en a démissionné. Il reproche à Al Gore d’avoir omis de montrer le décalage de 700 ans qui existe entre les cycles de réchauffement et les taux de CO2. Certes les deux se suivent mais ce n’est pas le CO2 qui réchauffe l’atmosphère. Comment le pourrait-il ? C’est un gaz lourd, présent surtout dans les basses altitudes. Les activités humaine en rajoutent 7,4 gigatonnes par an (maximum) et 90% est absorbé dans le cycle naturel du CO2 (végétation, océans). L’augmentation anthropique n’est que de 1 Graulhet par an. La répartition naturelle du CO2 est de 39000 gigatonnes dans les océans, 2600 dans les sols de surface, 700 dans la végétation, 600 dans l’atmosphère. Comment 1,4 gigatonnes sur 44000 pourraient-ils changer notre climat terrestre ?

  12. Posté par ASENCIO Annie le

    certes ,l’homme s’est rendu coupable de bien des dérives et il en paie le prix fort sur sa santé et sa qualité de vie et il est bon que les tout jeunes soient conscients de tout cela afin de mieux préserver ce qu’il nous reste encore de richesses et de vie sur notre belle planète .mais celle ci suit son cycle et contre celui ci nous serons toujours impuissants quoique nous fassions. la bonne volonté de tout un chacun reste indispensable pour que nous puissions chaque matin nous émerveiller de toutes ces beautés .Qui le fait encore ? on marche tous le nez par terre en respirant à peine ! pollués par les affaires ,par le « bisness « , le temps etc.. les idées négatives ..encouragées par les grands de ce monde ! La plus belle chose au monde c’est la vie!!!préservons la à tout prix autour de nous ,la nature et les animaux en font partie intégrale , protégeons les ; chacun à notre niveau de toutes nos forces et nos convictions personnelles c’ est déjà un gros pas dans le bon sens …

  13. Posté par Hilary Rich le

    Le photo est d un astronome britannique qui est mort depuis 2012
    Veuillez rectifier cet article de suite!!

  14. Posté par pierre paquet le

    la photo est Patrick Moore l’astronome et non pas Patrick Moore ancien président de Greenpeace

  15. Posté par cynique le

    TOUT LE MONDE qui est au courent de la situation actuelle du climat et de la pollution globale pense qu à une seule chose- SAUVER SA PEAU ce qui conduit à chercher de l argent peu importe les moyens, scrupules, intégrité …
    pourquoi les plus riches de ce monde ont déjà leurs bunkers autosuffisants en Nouvelle-Zélande ou l’Argentine…???
    parce-que il n y aucun souci à se faire???
    si c est pour sauver sa peau chaque être humain est capable de bien pire que de raconter des conneries lol

  16. Posté par Moi le

    Je me pose aussi la question « par quel lobyste est-il payé? »
    Pour info le niveau de la mer monte avec la fonte des eau mais qui parle de la montée des eaux par la surexploitation du sable…… personne?
    Ceux qui dénonce l’escroquerie du climat, pourront-ils m’expliquer les changements que tous le monde remarque?

  17. Posté par Christian Muller le

    Je ne sais qui a écrit l’article, Moore ou pas Moore, peu importe, mais l’article a beaucoup de sens Mais, le sujet du rechauffement climatique est passé au stade de « religion », et, quiconque veut le critiquer , même des scientifiques de très haut niveau, ne roulant pour aucun lobby ni parti politique, est taxé de complotiste , mécréant et j’en passe….et Dieu tout puissant s’appelle GIEC….parce que le GIEC le dit c’est vrai….le GIEC n est pas un organisme scientifique, a but de recherche scientifique , mais est une entité gouvernementale, dont les publications , de sources scientifiques ( de certains scientifiques, ) sont orientées .. et on sait que les previsions de temperatures annoncées pour les années que nous vivons actuellement sont fausses…donc cela n’a aucun sesn de se référer aux annonces du GIEC…. ct organisme est a but politique, pas scientifique, je ne lui acorde aucun crébilité scientique…

  18. Posté par DOMINIQUE MME MEUNIER le

    Serait il payé par MONSANTO ou par un autre de ces pourris qui empoisonnent les Humains et la Terre …voir par Trump ou Bolsonaro ??? on peut se poser la question ! nier le réchauffement est d’une stupidité alarmante ! comment peut on nier le fait que 7 milliards d’êtres humains à ce jour …..ont un impact sur la destruction de notre Terre et son incidence sur le climat ??? comment peut on nier que la destruction massive des forêts a une influence sur le CO2 , que l’emploi massif de pesticides et autres cochonneries chimiques , que les émanations du diesel et ses particules fines ……… favorisent les cancers en particulier chez les jeunes enfants ………que toutes ces poisons tuent notre planète et nous privent petit à petit de CO2 « pur » …..Bref que l’humain par ses comportements irrationnels court à sa perte ……certes la terre s’en remettra elle ! elle s’adaptera ! MAIS nous ne serons plus là …….. le discours de ce monsieur est ahurissant voir stupide ! quand je vois des posts sur le Nouvel Ordre Mondial je crois qu’effectivement la bêtise humain est sans bornes ! à ce sujet ne dit on pas en Psychiatrie que les extrémismes idéologiques ont une plus faible capacité de flexibilité cognitive….

  19. Posté par aldo le

    @Marie-France le 18 juillet 2019 à 16h54 et l’HYPOTHESE TOUT AUSSI PLAUSIBLE QUE CE SOIENT LES TERRES QUI S’ENFONCENT SOUS LA MER ? L’Atlantide n’était peut-être pas qu’une invention.

  20. Posté par Jean-Francois Morf le

    Les océans commencent déjà à se recouvrir d’algues mangeuses de CO2, et quand ils seront entièrement devenus verts, alors la planète verte chauffera moins au soleil que la planète bleue. Et dans environ 70’000 ans, la glaciation suivante aura lieu, aussi sûr que l’amen à la fin du culte…
    Googlez: glaciation cycles.

  21. Posté par Marie-France le

    Pierre-Alain Tissot : je ne sais pas si vos propos doivent être pris au 1er ou au 2è degré, ???…
    Ne croyez-vous pas qu’il est plus honorable de rester fidèle à ses convictions quitte à perdre , que de tourner sa veste pour être élu ? Vous aimeriez mieux que les UDC se comportent comme les « macroniens » du gouvernement ou du Parlement actuels en France qui ont erré dans divers partis pour enfin atterrir chez Macron , juste pour être au pouvoir ?

  22. Posté par Marie-France le

    christian moreau , vous écrivez :
    je ne suis pas compétent pour en déterminer la cause mais je constate que chaque année, on doit amener de plus en plus de tonnes de sable pour rehausser les plages de la côte belge sous peine de les voir disparaître entièrement
    Savez-vous ce que sont les « polders » ? Des étendues de terre gagnées artificiellement sur la mer. la partie flamande de la Belgique, comme les Pays Bas qui la jouxtent- si mes connaissances géographiques de la région sont bonnes- sont pour une large part en dessous du niveau de la mer . Au fil des siècles, des digues, des brises-lames ont été construites pour « prendre » du terrain sur la mer et s’en protéger.. Et depuis des siècles ces digues, ces « polders » doivent être entretenues,surveiller car la mer, comme tous les éléments naturels de notre planète qui ont été  » maîtrisés », canalisés, « corsetés » essaient de reprendre leurs droits.. Le fait que la mer « attaque » les côtes n’est pas nouveau…
    Quand j’étais enfant,(9-10 ans?) je me souviens avoir lu un livre « pour la jeunesse » « Les patins d’argent » écrit dans les années 1800 ..Je ne me souviens plus exactement de l’histoire qui se passait en Hollande, mais j’avais été particulièrement marquée par un passage liée à l’histoire de ce pays et de ses digues: l’un des deux enfants héros de cette histoire, reste toute une nuit le doigt dans une fissure d’une digue qui risque d’être emportée par la tempête…

  23. Posté par Marie-France le

    Joris le 27 mars 2019 à 09h24
    Conclusion : l’écologie est incompatible avec l’économie mondialisée – c’est-à-dire l’ouverture à la mobilité des personnes ,aux échanges et transports de marchandises etc.. et donc à la consommation- économie mondialisée imposée par ceux-là mêmes qui aujourd’hui nous somment de moins consommer, de consommer « local », de moins nous déplacer… En fait, on punit les peuples pour avoir été bons élèves.. Qui doit rendre des comptes ??
    Souvenez-vous de la façon dont ont été traités ceux qui, il y a une trentaine d’années freinaient des deux pieds pour refuser cette mondialisation…
    Et oui, «  les têtes de mules qui refusent d’avancer se retrouvent en tête quand la colonne s’est trompée et doit faire demi-tour »

  24. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    Elections cantonales zurichoises :
    amère défaite de l’UDC, victoire des Verts et des Verts Libéraux !
    Voilà où mène l’obstination du déni climatique de l’UDC et des sites de réinformation conservateurs…

  25. Posté par BALLY-BERARD le

    Les pluies acides proviendraient des produits chimiques déversées dans le ciel par des avions « chamtrails »…..= « traces chimiques » . Il suffit de regarder les traces au cul des avions, de voir ces traces  » en quadrillages » ! Pourquoi les avions de ligne s’amusera entre à faire des aller-retour, pour former un « jeu de dame »dans le ciel. Toutes les régions semblent ciblées pour empoisonner , les rivières, ,à terre, les animaux, les hommes, virus, bactéries, produits chimiques, toutes leurs poubelles. Pourquoi autant de maladies ? Il n’y a plus de guerre, mais nous sommes éliminés encore plus sauvagement. ÉPURATION ETHNIQUE ?

  26. Posté par aldo le

    Qui est le plus crédible, un fondateur de Greenpace qui constate des dérives insupportables ou les criminels mondialiste de l’Europe U.E.r.s.s. qui neutralisent tous les médias par une corruption permanente faites de ponctions fiscales détournées et exercées contre nos intérêts, exactement comme pour les sommes dévolues pour l’agriculture que les Hongrois sur injonctions de l’U.E.r.s.s. devraient geler au profit de l’immigration ? https://lesobservateurs.ch/2019/03/27/lunion-europeenne-voudrait-que-les-agriculteurs-hongrois-se-suicident-egalement/ et https://lesobservateurs.ch/2014/03/18/cf-erasmus-projets-selectionnes-selon-criteres-qualite/

    Donc ce sont les mêmes imposteurs qui soutiennent l’arrivée clandestine en Europe de millions de faux réfugiés, FAISANT SEMBLANT D’IGNORER L’IMPACT DE LA SURPOPULATION alors que CHAQUE INDIVIDU DÉGAGE ET PRODUIT DU CO2. Est-ce qu’en plantant leur tente en Europe, ces sous-développés ne seraient-il pas plus producteur de CO2 et de pseudo réchauffement, puisqu’ils viennent comme pique-assiettes justement pour avoir « droit » au train de vie dénoncé pour être exemplairement polluant, tel celui présenté dans des séries télévisées manipulatrices, alors que ces idiots utiles croient que tout le monde vit ainsi, naturellement sans travailler ?

    En terme de ponction fiscale détournées, il est aussi fort probable que ceux qui ont fabriqué cette fable du CO2 et ont imposé de traiter le CO2 comme une affaire boursière, sont vraisemblablement à l’origine de cette monstrueuse escroquerie à la TVA, finalement encore payée au prix fort par les contribuables. Et voilà ces connards qui ont certainement redistribué un partie des 5,6 MILLIARDS VOLES POUR ORCHESTRER CETTE MISES EN SCENE DU CO2, faire taire les sceptiques et protéger leurs gueules en s’enfuyant en Israël et en arrosant les médias, les partis, et des politiciens. Ils avaient de la marge… pour leurs « générosités » http://www.lefigaro.fr/international/2018/09/17/01003-20180917ARTFIG00091-fraude-a-la-taxe-carbone-israel-donne-son-feu-vert-a-l-extradition-de-deux-protagonistes.php Et vu la peine prononcée, c’est carrément un encouragement… http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/07/07/20002-20160707ARTFIG00149-arnaque-a-la-tva-8-ans-de-prison-et-un-million-d-euros-d-amende-pour-des-fraudeurs-au-co2.php

  27. Posté par Perrin le

    Il y à de la pollution partout et le réchauffement climatique nous le subissons tous les jours de plus en plus de citoyens ont des difficultés respiratoires

  28. Posté par Joris le

    Pas évident de vérifier si effectivement P. Moore a prononcé ces paroles. En tout cas, cet article est un torchon car il avance en tant que vérité absolue des mensonges en modifiant les chiffres et les faits.
    Macron n’en n’a rien à faire du changement climatique, Hulot est parti parce qu’il savait qu’il ne parviendrait à rien tout seul dans ce gouvernement (en plus des menaces qu’il aurait reçues de Monsanto). Premier argument fallacieux.
    Ensuite, l’article parle de « racket fiscal ». L’augmentation du prix du carburant a été la seule mesure fiscalement effective en faveur du climat depuis des mois voire des années, elle n’a été que d’une 10aine cts/L et a été l’une des premières mesures retirées face au mécontentement des GJ.
    Mais aussi, le scientifique Fourier fut le premier à mettre en évidence les risques de l’augmentation de l’effet de serre de la planète, vers la moitié du XIXe siècle. Prévoyant qu’elle serait responsable de l’augmentation de la température planétaire (avec ses répercussions locales et mondiales : intempéries, hausse du niveau des océans, inondations…). Il y a de cela 60 ans, des scientifiques alertaient le président Johnson sur les conséquences que pourraient avoir l’augmentation de l’effet de serre et de la température. Ils estimaient à l’époque une augmentation de 26% du taux de CO2 pour aujourd’hui alors qu’on en est à 40%.
    Ensuite, il y a le rapport Meadows du Club de Rome, en 1972 qui donne un aperçu plus clair de ce qui va se passer. Ce rapport est un modèle dynamique de l’évolution de notre climat depuis la première révolution industrielle et ses prévisions pour les années 80, 90, 2000…. se sont révélées extrêmement proches de la réalité. C’est pourquoi les scientifiques redoutent le pire.
    Pour finir sur le climat, je vais relever une abbération parmi tant d’autres : »Selon la NOAA-GISS, la hausse des températures mondiales serait proche de +0,2°C seulement à l’horizon 2100. ».
    En quoi est ce une abbération ? Beaucoup de personnes savent aujourd’hui que le GIEC estime une augmentation de la température de 3 à 4 °C d’ici 2100 si on continue sur cette lancée. Que le GIEC insiste sur l’importance de ne pas dépasser les 1.5°C. Que nous sommes déjà à 0.9°C (car le GIEC prend comme référence la température vers la moitié du XIXe siècle, période préindustrielle). Donc ces +0.2°C sont d’une absurdité sans pareille.
    Je ne vais pas chercher à rétablir la vérité encore longtemps.
    Je vais seulement vous joindre le lien des rapports sur le climat du GIEC (octobre 2018) et de l’ONU (fin 2018 ou début 2019).
    Si vous voulez rester dans le climatoscepticisme, soit. Les auteurs de cet article sont des obscurantistes et nient les preuves scientifiques.
    Mais en dehors du climat, rappelez vous qu’on est en train de tuer la planète avec notre pollution de l’air, de l’eau et de la terre, avec l’extinction des espèces animales, végétales et insectes. Peut être serez vous plus enclins à reconnaître que quelque chose ne va pas au niveau de la biodiversité et de la vie sur terre.
    Peut être comprendrez vous plus simplement que si la population continue à grandir sur la planète et que parallèlement la nourriture commence à diminuer (l’OMS a d’ailleurs déjà commencé à alerter sur ce point), alors le système va se planter et s’effondrer.
    Même sans considérer les enjeux climatiques notre civilisation fonce tête baissée droit dans le mur.
    http://wedocs.unep.org/bitstream/handle/20.500.11822/26895/EGR2018_FullReport_EN.pdf?isAllowed=y&sequence=1
    https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-giec-dernier-rapport-estime-impact-rechauffement-15-c-13610/
    En espérant ne pas avoir perdu mon temps pour rien.

  29. Posté par christian moreau le

    je ne suis pas compétent pour en déterminer la cause mais je constate que chaque année, on doit amener de plus en plus de tonnes de sable pour rehausser les plages de la côte belge sous peine de les voir disparaître entièrement, Jusque quand se satisfera-t-on de ces tentatives désespérées en niant l’évidence ?

  30. Posté par Robert Limb le

    Alors, c’est qui, cette personne que l’on prend à témoin dans cet article? Est-ce Sir Patrick Alfred Caldwell-Moore, dont on voit la photographie, ou bien Patrick Albert Moore qui fut effectivement l’un des fondateurs de Greenpeace, grand défenseur de l’industrie pétrolière et de Monsanto?

  31. Posté par Milo le

    Ce qui perdra l’humanité, et c’ est déjà en marche, c ‘est la perte de la biodioversité. Que cela plaise ou pas, notre destin est lié à celui de notre environnement. Les océans se vident, et ça non plus ce n’ est pas un fantasme, tout comme la destruction du poumon de la terre, mais parler d’ autre chose permet à ce monsieur pro pétrole de prêcher pour sa paroisse.

  32. Posté par Leuthy le

    Réchauffement climatique ou pas on ne peut continuer à surconsommer comme si les.ressources.de la.terre.etaient inepuisables. La pollution de.l’air, de l’ eau, des forêts, la rarefaction des matieres premières, les plastiques dans les oceans, les herbicides qui empoisonnent la nature (flore et faune) et nos aliments. On est tous conscients que les.multinationales font leur.business avec le greenwashing », mais de grâce, ne découragez pas les.bonnes volontés
    Cette annonce de Greenpeace est irresponsable et incite les.citoyens à ne rien changer à leurs habitudes comme si tout fallait bien, que laisserons ns aux générations futures ?

  33. Posté par Bieloff le

    la pollution sous toutes les formes, ça c’est évident…

  34. Posté par burgener le

    pour vous former sur l’écologie ecolifeplanet . com et voir d’autres sources sur les mensonges du réchauffement climatique.
    Très bon article. Vive les gilets jaunes pour foutre dehors la mafia mondialiste.

  35. Posté par quaoar le

    Tres bon article complémentaire de celui-ci : https://blogs.mediapart.fr/antoine-calandra/blog/100116/le-rechauffement-climatique-anthropique-un-mensonge-qui-arrange?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66
    La propagande réchauffement climatique est massivement assénée pour masquer les vrais problèmes que sont les pollutions industrielles et agricoles, générées par le capitalisme sauvage qui a envahit toute la planète. Mais là on parle de choses interdites ! La plupart des gens ont le cerveau lavé chaque jour, ils n’en ont même plus conscience. C’est à mon avis le problème le plus grave, la bêtise et la crédulité qui va avec des masses pas pensantes et soumises.

  36. Posté par bernard catala le

    En 1950 il y avait 2,5 Milliard d’humains sur la terre aujourd’hui 7,5 Milliard! Croire que l’homme et ses activités n’ont aucune influence sur l’environnement est faire l’Autruche! Que les scientifiques ne soient pas d’accord sur les cause du réchauffements climatiques soit! Mais que dans les propos ci-dessus il ne soit même pas abordé la pollution de nos villes , campagnes l par les fumées toxiques émises par les véhicules , avions , bateaux équipés de moteur thermiques alimentés par des hydrocarbures polluants c’est préoccupant et irresponsable ! Comment ces « scientifique »s plaident ils pour « ne rien » faire et continuer comme avant alors que les ressources naturelles de la planète sont en voir d’épuisements!!! Ces mêmes personnes ne parlent pas non plus du développement d’énergies propres tel que l’hydrogène produit par électrolyse via des capteurs solaires ou des éoliennes et qui remplacerait le pétrole polluant. Comment ces scientifique ne parlent ils pas de permacultures qui aboliraient l’usage massifs des pesticides et engrais chimiques qui détruisent la biodiversité et la santé de TOUS!

  37. Posté par Jean-marc Hauth le

    Le changement climatique n’est pas du à l’augmentation des températures mais à celle de la sécheresse des sols par des activités humaines qui ne souhaitent pas être mises sur le devant de la scène . Ces activités humaines telles que le bétonnage et le drainage des sols , les déforestations , et le pompage des nappes phréatiques causent une sécheresse primaire des sols qui offre au réchauffement climatique de l’aggraver sans être responsable puisque que le réchauffement pourrait être positif si les sols étaient humides . La gestion globale de l’eau qui consiste à répartir les infiltrations en détournant les ruissellements sur les courbes de niveau peut faire reculer les déserts . Association des biefs du Pilat. http://biefs.dupilat.pagesperso-orange.fr/

  38. Posté par Chevallier le

    Je pense que notre belle planete poursuit tranquillelent son cycle. Elle a eu des periodes glacière , puis les glaces ont fondu, nous laissant de belles vallées, et des fouillent attestent que des terres aujourd’hui gelées,ont par le passé connu une végétation florissante. Tout cela sans que l’homme y soit pour quelque chose.
    Lorsque l’homme est à court d’idée, inquiéter la population pour récolter des fonds est facile. Le véritable problème actuellement, ce sont toutes les cochonneries qui polluent les océans. Là il y aurait a faire….

  39. Posté par Jean Durand le

    Il y a quelque temps j’ai lu qu’à l’époque romaine, dans les Alpes il y avait des arbres jusqu’à une altitude de 2800m tandis qu’aujourd’hui, il n’y en a guère au dessus de 2000m. Malheureusement je ne me rappelle plus où je l’ai appris. Si cela est vrai, cela met en perspective un peu le réchauffement « apocalyptique » qu’on vit en ce moment…

  40. Posté par Alexandre le

    Etes-vous bien certain de votre source comparativement à votre précédent article ?
    Visiblement, ce n’est pas le fondateur de greenpeace, mais bien le co-fondateur de greenpeace canada qui dénonce ce que vous évoquez..

  41. Posté par Francis Cornélissens le

    J’ai déjà donné mon avis sur cette question. Le climat de notre planète a commencé à se réchauffer depuis +/- 10.000 ans. A cette époque, on ne peut pas incriminer les hommes qui ne produisaient pour ainsi dire pas de gaz à effets de serre. C’est depuis les années 2000 qu’on veut attribuer la responsabilité de cet état de fait. Les sentiments de culpabilité sont nombreux et importants chez les êtres humains et il n’est pas difficile de leur faire admettre que c’est leurs fautes si telle ou telle chose arrivent. Au milieu des année 1960, les activités humaines avaient généré des pluies acide qui avaient totalement détruit la Foret Noire en Allemagne. Ensuite, ça a été le tour de la forêt amazonienne, le poumon de la planète. Après, ça a été le trou dans la couche d’ozone, maintenant, c’est le réchauffement climatique. Qui donc peut se délecter en diffusant ce type d’information et dans quel but, je me suis souvent posé la question. Je n’ai sans doute pas l’esprit assez tordu pour comprendre.

  42. Posté par JeanPaul le

    Dans les années 80, on a affolé les populations crédules par la mort des forêts, qui allait faire des ravages… Aujourd’hui, les arbres reportent à merveille. Quant au climat, c’est un moyen de taxer, de faire peur, de culpabiliser les naïfs en tout genre. Il est temps de cesser d’accorder de l’attention à une gamine inculte et à toute une série d’adolescents que leur âge incite à manifester pour un peu tout, donc pourquoi pas le climat ? On oublie aussi les réseaux sociaux, une peste électronique, formatant les cerveaux ramollis.

  43. Posté par Entrecôte le

    En effet : les globalistes accélérent la mise en oeuvre de leur agenda vers un monde unique muni d’un gouvernement mondial totalitaire. Le pacte pour les migrations (c’est-à-dire l’invasion de l’occident blanc chrétien par le tiers-monde) et l’hystérie climatique (affaiblir et dominer l’occident blanc chrétien – Le reste de la planète n’en a rien à f… du pseudo-réchauffement) sont deux armes de destruction pour créer le chaos, affaiblir, ce qui va permettre plus facilement d’imposer le Nouvel Ordre Mondial.

  44. Posté par Cornu le

    Pour dominer les peuples, il faut les rendre coupables. Le système des indulgences catholiques est le magnifique exemple dune d’une immense source de profits. Je rejoint tout à fait votre conclusion et il est facile , voir grave de mépriser l’abondance.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.