L’Union européenne fait sa propagande médiatique. 2 : la théorie du genre à l’assaut de l’école

 

L’Union européenne fait sa propagande médiatique. 2 : la théorie du genre à l’assaut de l’école
Plus personne ne doute de la capacité de l’Union Européenne à pratiquer la propagande, de moins en moins discrète, au nom de sa prétention à la tolérance, du moins de qui entre dans le bon cadre. Après avoir analysé son outil de lutte contre les médias différents, l’OJIM se penche sur la façon dont l’UE fait entrer ses idées dans les écoles, avec l’exemple de la théorie du genre.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Quant à la « théorie » du genre, il est du devoir des parents sensés (et je pense qu’ils sont très nombreux) de s’opposer à ce qu’elle soit inculquée à l’école, car c’est à la fois une perversion et, concernant les enfants, un viol des consciences. Les « comités » officiels de parents d’élèves sont malheureusement intoxiqués par les idées des folles, aussi ne faut-il pas compter sur la « fédération » untel pour agir. C’est donc aux parents sains d’esprit de se retrouver, à la manière des Gilets Jaunes, et de faire pression sur les enseignants afin que les abominations généristes ne soient même pas avouées devant les enfants.

  2. Posté par aldo le

    La propagande européenne organise la corruption médiatique. https://lesobservateurs.ch/2018/10/06/medias-pascal-couchepin-ancien-conseiller-federal-en-critique-des-medias-complete-lesobservateurs-ch-audio-des-1150/ A constater que son intensité dans nos médias, est démontrée par le manque de retenue et que nombres de responsables et de journalistes ne connaissent qu’une règle: par ici la monnaie. Même s’il s’agit de voyages et d’avantages de toute nature. Et le lièvre a été soulevé avec l’affaire Erasmus. https://lesobservateurs.ch/2014/03/06/dominik-feusi-seuls-20-derasmus-servaient-aux-echanges-universitaires-audio/

    Les journalistes pédophiles, peuvent compter sur Cohn-Bendit qui est à l’avant garde pour soutenir le combat contre l’homophobie, puisqu’il constitue le cache-sexe de sa pédophilie tant vantée depuis mai 68. Rien que sa présence au parlement européen dit tout sur la qualité des voyous qui organisent l’U€rss. On ne peut donc que comprendre que la loi scélérate sur les armes que l’Europe veut imposer est une canaillerie de plus pour les faire disparaître exactement comme l’automobile remplacée par le vélo. Inutile d’ajouter que ce sont la les buts et les caractéristiques des alcoolo-bolchévo-fascistes à la tête de cette imposture. Leurs ambiguités ne peuvent que les conduire à l’échafaud ou dans le mur s’ils conduisent une voiture.

  3. Posté par Michel Vasionchi le

    Papa ,Maman , pourquoi aujourd’hui encore, la maitresse socialiste ,s’acharne t’elle à nous rabâcher à longueur de journée ,que les filles et les garçons c’est la même chose ?,alors que toute la classe sait que ce n’est pas vrai…

  4. Posté par poulbot le

    L’Europe vaste fumisterie créer de toutes pièces par les américains pour écouler leurs productions, leur style de vie, de pensée. Le dernier livre de De Villiers dessus vous ouvres les yeux avec une clarté qui vous fait détester cette entité a la solde des  » marchands du Temple « .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.