France : « On va les écraser. » Des habitants menacent Marine Le Pen venue s’opposer à l’établissement d’un centre pour migrants. (Vidéo)

L'accueil a été très houleux pour Marine Le Pen, en visite à Châteaudouble, dans le Var, ce mercredi après-midi. Ce village de 477 âmes doit accueillir un centre d'accueil et d'orientation hébergeant 72 migrants.

Sur les coups de 13h45 ce mercredi, Marine Le Pen est arrivée à Châteaudouble, petite commune varoise qui doit accueillir un centre de demandeurs d'asile. Mais l'accueil n'a pas été celui escompté: la présidente du Rassemblement national a été accueillie sous les huées d'une cinquantaine d'habitants du village. Ces derniers ont brandi des pancartes "Non au RN" et crié "casse-toi" à la visiteuse.

Une pelleteuse a même été installée pour lui barrer l'accès à une partie du village, si bien qu'elle a renoncé à visiter le centre d'accueil et d'orientation (CAO) qui doit accueillir 72 migrants.

"On va les écraser !" - voilà les images que vous ne verrez pas à la télé. Ici, la réalité des braillards haineux qui veulent empêcher Marine Le Pen et le Rassemblent National de défendre les habitants de Châteaudouble face à l'immigration incontrôlée et désormais imposée !

 

 

 

Sur Twitter, le maire de Fréjus David Rachline a qualifié les manifestants de "nervis d'extrême gauche", et demandé des explications au préfet du Var qui les a laissé "mettre en danger" Marine Le Pen et d'autres élus. Il affirme avoir porté plainte contre X pour entrave par menaces et tentatives de violence à la liberté d'expression et de circulation. Il publiera jeudi une lettre ouverte pour demander des explications au préfet sur l’absence totale de dispositif de sécurité.

Objet de la discorde: Philippe Portal, sous-préfet du Var, a annoncé le 29 juin que les locaux de l'ancienne maison de retraite de ce village de 477 habitants, fermée en 2016 par manque de résidents, seraient transformés en centre d'accueil et d'orientation afin d'accueillir 72 migrants. Ceux-ci devraient poser leurs bagages dans la commune à la mi-septembre, ces jours-ci donc, selon franceinfo. 

"Ce petit village de Châteaudouble est symbolique de ce qui se passe dans toute la France aujourd'hui", a déclaré Marine Le Pen, qui était arrivée en tête dans le village au premier tour de l'élection présidentielle de 2017 avec 30,25% des suffrages exprimés. "C'est un petit village de 470 habitants dans lequel, sur ordre de l'Union européenne, on installe 72 migrants, sans avoir demandé son avis à la population, sans avoir demandé son avis au maire. C'est comme si demain on imposait 12 millions de migrants en France en l'espace d'une nuit", a-t-elle insisté.

Si l'importance de l'effectif de migrants prévus sous le toit du centre d'accueil et d'orientation suscite aussi scepticisme et réserve chez les habitants, ceux-ci ont fait part d'une opposition plutôt pondérée auprès du Figaro. Ainsi, un couple de retraités estimait que c'était "beaucoup trop", tout en nuançant: "On est pour les accueillir, mais ça risque de perturber la vie de ce petit village tranquille". Le maire a quant à lui déploré avoir été mis "devant le fait accompli" par les autorités.

BFMTV

14 commentaires

  1. Posté par Ange le

    sont-ils vraiment du village, ces manifestants ?
    les autorités ont vérifié leur lieu de résidence ?
    qui les finance ? Soros ?
    Angel

  2. Posté par Pierre le

    Parfait alors on les laisse crever sous les bombes fabriquées en Europe, vendues la bas, vente favorisée par la droite et l’extrême droite car ça rapporte, et ils essayent de sauver leur vie et on leur dit que ils doivent se défendre pour leur pays… quelle honte! Et si ce ne sont pas les bombes, cest la famine, agriculture devenant difficile la bas à cause des changements climatiques causés par… nous encore une fois! Les occidentaux. Ne mettez pas la priorité sur l’économie qui est une invention abstraite de l’humain, on peut bien payer une bagatelle d’impôts en plus pour eux! C’est d’un coté la vie d’africains en jeu et de l’autre nos impôts qui selevétaient très legerement( et même pas sur!)… c’est une honte que les impots prennent le dessus! C’est la droite, la peur de l’étranger, la peur de l’inconnu, la peur de la différence.

  3. Posté par pierre le

    Bon alors que faisons nous de ces migrants? On les laisse mourir sous les bombes dans leur pays?(bombes d’ailleurs fabriquées en Europe et les pays développés et favorisée par la droite!). On leur vend des armes car ça rapporte, et ces gens veulent sauver leur vie en venant en Europe et ont leur dit « non faut défendre votre pays » (détruit par nous indirectement). Et si ce ne sont pas les bombes c’est la famine… il faut arrêter de mettre la priorité sur l’économie qui est une invention de l’humain abstraite et absurde. Priorité à la vie! Il y a d’un côté là vie de gens en jeu et de lautres quelques impots… ce ne sont que des sous! Même si nous sommes sous le seuil de pauvreté, nous arrivons à nous en sortir dans un pays developpé comme la France. En Afrique il n’y a pas moyen… rien que le fait que il n’y ait pas d’eau, et que l’agriculture devient difficile à cause des changements climatiques qui sont causés par… nous encore une fois ! Les français et les occidentaux.

  4. Posté par Cheyenne le

    s qui sont les premiers à pleurer quand on leur prend quelque chose.
    Qu’ils les prennent chez eux les migrants! La meilleure chose serait qu’ils quittent le pays.

  5. Posté par Spring One le

    Il y a longtemps que l islam nous a écrasé.
    Alors un peu plus ou un peu moins de migrant chez nous!
    Le sud est déjà colonisé.
    Pour en revenir au conducteur d’engin qui veut écraser tout le monde, il n’a pas l’ait d’avoir un QI au dessus de 30. A-t-il le permis de l’engin?

  6. Posté par Laurent le

    cela devient effrayant d’un côté comme de l’autre….
    l’avenir ne s’annonce pas rose….
    l’ issue me semble évidente ;(((

  7. Posté par poulbot le

    Combien des habitants de ce petit village sont réellement pour l’installation des clandestins chez eux, sans doute une poignée qui terrorise le reste du village pour la plupart des personnes âgées qui veulent mourir dans leur lit au lieu de celui de l’hôpital. Voila ou en est la France rural ou des gauchistes influencent, menacent ,ne respect pas la démocratie sur toute personnes n’étant pas de leur opinion.

  8. Posté par SD-Vintage le

    Petit mensonge de Marine Le Pen : « C’est un petit village de 470 habitants dans lequel, sur ordre de l’Union européenne » : ce n’est pas l’Union européenne, mais Macron qui veut de l’immigration (c’était dans son programme), élu par les français, notamment dans ce village.

  9. Posté par Jean-Francois Morf le

    D’un côté des millions de chrétiens « Double Income No Kids but Working Poors » ponctionnés au maximum, auxquels les médias islamo-gauchistes enseignent avec succès de ne jamais voter nationaliste chrétien.
    De l’autre côté des millions de mahométans voleurs auxquels les imams apprennent tous les trucs pour exploiter les chrétiens en faisant un maximum d’allocations familiales sans travailler, et comment incendier les chrétiens.
    Les chrétiens ne vont plus à l’église de peur de se faire égorger à écouter les mensonges du pape: ils finiront probablement par se convertir au culte de Mahomet=AntiChrist, pour gagner + en travaillant -, comme les mahométans.
    Le résultat sera comme en Algérie: un pays totalement ruiné par l’islamo-gauchisme.
    Algérie traitant de voleurs les chrétiens, qui avaient pourtant sauvé l’Algérie des griffes des maures, et amené la prospérité en Algérie.

  10. Posté par World War Z le

    « On va les écraser ! » Avec quoi? Un camion frigorifique de 19 tonnes comme le 14 juillet 2016 à Nice?
    Non mais, quel abruti!

  11. Posté par miranda le

    Des paroles « gauchistes » qui ne font que démontrer « l’écrasement auquel nous prépare la « FAUSSE gauche mondialiste ». Dans cette vidéo Leur violence verbale n’est pas loin de muer en acte violent. C’est ainsi que la FAUSSE gauche voit le monde aujourd’hui : « soumets-toi ou disparais ».

    Marine n’aura pas pu savoir comment se sentent les gens du village après ce « barrage ».
    On relate souvent des cas similaires de villages proches des banlieues, dont les habitants ont dû partir, n’arrivant pas à s’adapter « au climat ambiant proposé par les nouveaux arrivants ».

    Ce n’est que lorsque 50 villages minimum autour des villes seront contraints de s’adapter « au programme » que les révoltes commenceront. Tant que cela ne se passe pas chez soi, ça ne nous concerne pas. Hélas, c’est une vue très, très, très courte de l’esprit. Et ça se paye un jour.

  12. Posté par Diablotin le

    Quelle bande de xxxx décérébrés et incultes! On en reparlera dans quelques mois, quand les cambriolages et les agressions se seront multipliés. Ce que les masses belantes sont manipulables, c’est inquiétant, nous vivons au milieu de 80% de crétins incapables de se poser des questions ou d’élaborer des théories. C’est pas humain d’être con à ce point! On comprend mieux pourquoi Sarkosy, Hollande et Macron ont été élus…

  13. Posté par Vautrin le

    C’est ça, la gauche ! Ils méritent le mépris, mais nous devons aussi leur rentrer dans le lard.

  14. Posté par Sergio le

    Quand on dit de certaines gens « Ils n’ont que ce qu’ils méritent », on peut s’étonner d’être aussi loin de la réalité. Que veut-on nous faire croire ? Ou, est-ce la vérité ? Le peuple veut-il encore plus de migrants, de crimes, d’impôts et d’insécurité ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.