Allemagne. Chemnitz : la marche blanche contre les assassinats au couteau bloquée par les extrémistes de gauche

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Chemnitz : la marche blanche contre les assassinats au couteau bloquée par les extrémistes de gauche

 

La manifestation silencieuse organisée par l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), rejointe par les patriotes contre l’islamisation de l’Europe (Pegida) et le mouvement Pro Chemnitz a été attaquée puis bloquée par des extrémistes de gauche que la police n’a pas pu ou voulu déloger. Les manifestants, qui avaient apporté des pancartes avec les photos des victimes des attentats au couteau désormais presque quotidiens en Allemagne, ont été sommés par la police de rentrer chez eux. Ils l’ont fait sans incidents, après s’être recueillis à l’endroit de l’attentat commis par des immigrés. En revanche, les extrémistes de gauche ont pu continuer à sévir dans les rues jusque dans la soirée. Ils avaient auparavant eu le mauvais goût d’organiser une fête en présence de représentants de la coalition gouvernementale CDU-socialiste de Madame Merkel.

 

https://www.journalistenwatch.com/2018/09/02/die-chemnitz-demo/

 

Traduction (Claude Haenggli) : L’État a montré à Chemnitz de quel côté sont ses sympathies et à qui appartient la rue. Aux racailles de gauche. Une manifestation pacifique, à laquelle ont participé plus de 10’000 personnes, qui avait été bloquée par de «courageux» activistes, a été par contre sommée de se disperser pour cause de dépassement de l’horaire prévu. C’est l’Allemagne en l’année Merkel 2018. Au revoir la démocratie. C’était le bon temps.

 

Claude Haenggli, 2.9.2018

 

3 commentaires

  1. Posté par STOP le

    Les socialo-fascistes =
    Des profiteurs, des parasites, des pillards, des vendus, des pleutres.
    Des morveux mal élevés qui piquent les quelques sous durement gagnés des citoyens démunis pour les refiler à des inconnus.

    Le fond de boutique du dogme socialo-bobo-bolcho-mondialiste =
    « Déshabiller Pierre pour habiller Paul ».
    Bien crétins, les nouveaux Robins des bois qui dépouillent les pauvres, plus c… tu meures…

    Des traîtres à leurs frères, proxénètes cyniques qui maqueraient père et mère – et enfants (surtout les nôtres)-, pour leur pitoyable mise en scène socialo-dictatoriale…

    Et tout ça pour remplacer une religion par une autre… Tu parles d’un progrès…

  2. Posté par Julien le

    Tous les pays d’Europe de l’est et centrale adoptent une politique anti migrants, l’Autriche et l’Italie font désormais de même. Reste l’Allemagne, la France et l’Espagne. L’Allemagne est en train de changer de camp. Le vent tourne

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.